Archives du blog

Villes étudiantes : quelles sont les plus chères de France ? @UNEF

Source : UNEF

Découvrez le classement 2019 des villes les plus chères de France selon le coût de la vie étudiante. Entre le logement et le transport, de nombreuses inégalités et différences persistent chaque année… Quelles sont les 10 villes les plus chères ? Quelles sont les 10 villes les moins chères ? 

Retour Accueil

L’accès au logement : première source d’inégalités territoriale 
Les disparités dans l’accès au logement pour les étudiant·e·s sont très importantes l’écart du loyer mensuel moyen entre la ville universitaire la plus chère (Paris avec 873 euros) et la ville la moins chère (Le Mans avec 340 euros) est donc de 533 euros par mois. Avec 3,86% d’augmentation des loyers au niveau national, la rentrée 2019 est celle de l’explosion des coûts des logements tandis que les aides au logements (APL) sont quant à elle gelée. Les dépenses en logement des étudiant·e·s deviennent donc de plus en plus importante, il est donc urgent de généraliser l’encadrement des loyers à toutes les villes universitaires afin de protéger l’accès des étudiant·e·s à des logements abordables et décents sur leur lieu d’étude.

L’accès aux transports : des évolutions disparates des tarifs et des inégalités territoriales importantes : 
L’évolution des tarifs étudiants dans les transports en commun est très disparates en fonction des politiques locales mises en œuvre par les collectivités territoriales. En effet de nombreuses villes ont fait le choix de diminuer leurs tarifs cette année ou encore de créer des tarifs spécifiques pour les boursier(e)s alors que dans le même temps d’autres villes continuent d’augmenter chaque année les tarifs, précarisant de plus en plus les étudiant(e)s.

Classement des villes étudiantes les plus chères de France :
1. Paris : 1288,83 €
2. Nanterre : 1140,65 €
3. Créteil : 1084,65 €
4. Guyancourt : 1066,65 €
5. Champs sur marne : 1049,65 €
6. Saint Denis : 1041,65 €
7. Cergy : 1020,65 €
8. Orsay : 1018,65 €
9. Evry : 1017,65 €
10. Nice : 1002,83 €
11. Bordeaux : 962,45 €
12. Lyon : 962,41 €
13. Aix en Provence : 946,08 €
14. Marseille : 914,08 €
15. Lille : 912,95 €

Cliquez ici pour voir le classement des 40 villes

Lire aussi :

Les 20 ans d’innovations Ile-de-France, c’est pour bientôt ! @sup_recherche @EventBrite @iledefrance

Source : Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation

Cette année, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation célèbre les 20 ans d’innovations Ile-de-France, le 8 novembre 2018, à la CentraleSupélec ! 

Résultat de recherche d'images pour

Cette année ont lieu les 20 ans des incubateurs de la recherche publique et du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes (i-Lab). Les Prix PEPITE destinés aux étudiants entrepreneurs complètent aujourd’hui ces deux dispositifs.

Voici le programme :
L’impact du concours i-Lab et des incubateurs publics sur la croissance des start-up franciliennes
Partagez l’aventure et le goût d’entreprendre de 6 innovateurs emblématiques accompagnés par les trois incubateurs majeurs d’Ile-de-France et labellisés i-Lab entre 2000 et 2018
Qui sont les champions de demain issus du territoire francilien ?
Découvrez les 32 Prix PEPITE Ile-de-France, sélectionnés pour la phase régionale
– La communauté d’innovation de Paris-Saclay a sa plateforme en ligne
Lancement de la plateforme Paris-Saclay Start-Up, outil innovant de mise en relation en ligne entre start-ups, lieux innovants de Paris-Saclay et investisseurs français et internationaux

>>> Pour en savoir plus sur l’événement et pour vous inscrire, cliquez ici

Lire également :

PESP : Des atouts énormes pour le territoire !

Source : Villesdefrance

villes de france  Les Pôles d’Enseignement Supérieur de Proximité (PESP), sont dans un premier temps un moyen de recours aux postulants malheureux pour leur entrée à l’Université. En même temps ces derniers représentent d’énormes atouts au développement territorial.

L’enseignement supérieur et la recherche sont des éléments clés de l’excellence, en particulier dans les villes moyennes au sein desquelles les pôles d’enseignement supérieur de proximité (PESP) représentent des atouts pour le territoire comme pour les étudiants. A l’heure où des milliers de bacheliers demeurent sans affectation et que certains sont (dés)orientés par le tirage au sort, les PESP offrent des formations identiques à celles des universités en métropoles et présentent de bons taux de réussite. Intégrés au territoire local, ces sites universitaires favorisent l’insertion des jeunes diplômés en même temps qu’ils permettent l’accès à de bonnes conditions de vie étudiante.

Forte de leur expérience et de leurs réseaux universitaires, les associations Villes de France et AVUF organisent avec Saint-Brieuc Armor Agglomération un colloque les 14 et 15 septembre 2017, qui réunira élus, professionnels et universitaires. La deuxième journée sera ouverte par la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Madame Frédérique Vidal.

Parmi les thèmes qui seront abordés : la plus value des PESP, les logiques de démocratisation, les stratégies territoriales d’enseignement supérieur ou de recherche, la gouvernance, les stratégies de partenariats, de regroupements, la valorisation de la recherche …

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Campus d’@venir : un projet d’envergure nationale

Le 11 avril, Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Jean-Pierre Jouyet, Directeur général de la Caisse des Dépôts, ont signé une convention nationale de partenariat, pour la période 2013-2018, intitulée CAMPUS d’@VENIR. Dès à présent, les établissements d’enseignement supérieur auront accès aux 20 milliards d’euros de prêts sur fonds d’épargne destinés à financer les projets structurants des collectivités territoriales et des universités.

Lire la suite

Plan Campus : Remise du rapport Peylet

Roland Peylet, Conseiller d’Etat, a remis à Geneviève Fioraso le rapport d’évaluation des partenariats public-privé des projets immobiliers de l’opération Campus, réalisé par la mission qu’il préside. Pour produire ses conclusions, la mission, installée le 19 juillet dernier par la ministre, a visité les 19 sites concernés et rencontré les différents acteurs.

Lire la suite