Archives du blog

L’Unafo dévoile sa première enquête sur le logement accompagné en Ile-de-France

Source : UNAFO

L’Unafo publie sa première enquête sur les profils des personnes entrant et sortant dans un dispositif de logement accompagné (en 2019) en Ile-de-France. Cette enquête montre le rôle primordial que joue le logement accompagné pour l’accès au logement des jeunes et des personnes les plus précaires, particulièrement dans une région densément peuplée dans laquelle le logement privé est
onéreux et le logement social saturé.

Les emménagements dans le logement accompagné en Ile de France
L’enquête porte sur près de 400 résidences et 58 000 logements gérés par huit adhérents de l’Unafo, représentant 72% du parc total de logements accompagnés de la région. En 2019, près de 13 000 personnes ont emménagé dans un dispositif de logement accompagné, dont un peu plus de 5 000 à Paris et en Seine-Saint-Denis. Les entrées ont été réalisées principalement dans les résidences pour jeunes (5 500) puis dans les résidences sociales (5 000).

Lire le communiqué de presse ICI

Etude chiffrées UNAFO : Les personnes logées

L’UNAFO dévoile sa première enquête sur le logement accompagné en Île-de-France

Source : UNAFO

L’UNAFO publie sa première enquête sur les profils des personnes entrant et sortant dans un dispositif de logement accompagné (en 2019) en Ile-de-France. Cette enquête montre le rôle primordial que joue le logement accompagné pour l’accès au logement des jeunes et des personnes les plus précaires, particulièrement dans une région densément peuplée dans laquelle le logement privé est onéreux et le logement social saturé.

Lire le communiqué de presse

Consulter l’enquête

Immobilier tertiaire : les 5 grandes attentes des utilisateurs pour 2030 @Gecina @MekaBrunel

Source : Gecina

Gecina a réalisé la 1ère enquête européenne portant sur les attentes des utilisateurs de bureaux à horizon 2030. Quelles sont alors les 5 grandes attentes des clients ? A quoi doit ressembler le bureau du futur ?

Gecina1.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont sensibilisés aux questions écologiques et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Green »
Équiper les espaces de travail de capteurs (éclairage, climatisation, chauffage), recourir à des matériaux de construction durables (murs de briques nues, panneaux solaires, toits biologiques) ou déployer la conscience verte des collaborateurs (zéro déchet, alimentation locale, transport propre) sont des conditions sine qua non des salariés pour se projeter avec envie dans l’espace de travail de demain.

2.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont connectés et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Smart »
Le mobilier intelligent, la biométrie ou la data sont des phénomènes qui permettront d’améliorer encore davantage la gestion des tâches administratives, les processus de décisions et l’accompagnement des collaborateurs.

3.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont mobiles et attendent des bureaux de demain qu’ils soient plus « Flex »
Les espaces collaboratifs tel que WeWork ou les coffee shops tels que Starbucks reflètent le besoin des individus de se retrouver où ils veulent et quand ils veulent pour travailler seuls ou à plusieurs.

4.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont partout chez eux et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Sweet »
À chaque humeur correspond un besoin ; à chaque besoin correspond un espace ; à chaque espace correspond un moment. Et tout au long de la journée, les humeurs et besoins varient selon les collaborateurs.

5.   Les utilisateurs d’aujourd’hui n’ont plus deux vies parallèles et cloisonnées et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Serviciels »

Plus d’informations ici…

Lire également :

Tous les chiffres du logement en France en 2017 @FNAIM @jmtorrollion

Source : FNAIM

La FNAIM a dévoilé son étude sur le logement en France en 2017, réalisée avec le Laboratoire Economique du Logement (LABEL)

FNAIM_Etude_logement 2017

En 2017, le parc de logements compte 34,8 millions de logements, soit 0,8% de plus qu’en 2016. Depuis trente ans, son effectif augmente en moyenne de 1,1% par an. En dix ans, le nombre de logements a augmenté de 10,7%, soit 3,4 millions de logements supplémentaires.

En 2017, le nombre de logements vacants est de 2,9 millions, soit 8,3% du parc. En dix ans, il s’est accru d’environ 900 000 unités au cours des dix dernières années et le taux de vacance augmenté de 2 points.

>>> Cliquez ici pour accéder à l’étude intégrale du logement en France

Lire également :

Avec 374 000 logements supplémentaires chaque année, la vacance de logements s’intensifie ! @InseeFr

Source : INSEE

Selon l’INSEE, entre 2010 à 2015, nous enregistrons une hausse de 1.1% chaque année du parc de logements, soit 374 000 logements supplémentaires par an. 

Insee

En France entre 2010 et 2015, le parc de logements augmente de 1,1 % par an, soit deux fois plus vite que la population. La progression des résidences principales génère les deux tiers de cette croissance avec comme premier moteur la croissance démographique, notamment en périphérie des principales villes-centres. La réduction de la taille des ménages s’atténue et n’explique plus que 28 % de l’augmentation du parc, contre 61 % entre 1990 et 1999.

La vacance de logements a beaucoup augmenté depuis 2010 (+ 3,4 % par an) expliquant désormais 23 % du nombre de logements supplémentaires. En France, 2,8 millions de logements sont vacants, soit un taux de vacance de 8 % en 2015. La vacance est marquée dans les villes-centres et plus faible en périphérie. Elle est moins prégnante dans les aires urbaines des métropoles régionales, notamment celles où le marché de l’immobilier est tendu.

En savoir +

Retrouvez également :