Archives du blog

La Métropole Européenne de Lille s’engage à lutter contre le réchauffement climatique pour préparer et adapter le territoire métropolitain aux enjeux climatiques @MEL_Lille

Source : Métropole européenne de Lille

Les récents épisodes caniculaires en 2018 et 2019, ainsi que l’état de sécheresse prolongé du département du Nord en 2019, attestent de la réalité des impacts du réchauffement climatique sur le territoire métropolitain.

A travers son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), la MEL apporte une première réponse aux habitants du territoire, en se dotant des moyens nécessaires pour favoriser la capacité d’anticiper, de réagir et de s’adapter face aux perturbations climatiques de plus en plus fréquentes.

Vers un budget climatique

L’un des principaux leviers de la MEL est la mise en place d’un budget climatique. Dès 2021, le budget métropolitain intégrera une prise en compte de l’empreinte carbone de ses investissements et dépenses. Avant chaque décision, la MEL évaluera la capacité de ses projets et politiques publiques à contribuer aux enjeux du PCAET, ainsi qu’à la réduction de l’empreinte carbone de l’ensemble de ses politiques.

>En savoir plus

La France se mobilise pour la COP25 @Min_Ecologie

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Événement phare autour des enjeux climatiques, la 25e Conférence des Parties (COP) sur le climat se tient du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid, sous présidence chilienne. La France est fortement mobilisée sur l’ambition et l’action climatique, en lien avec les priorités chiliennes : les océans, la biodiversité, l’adaptation, l’économie circulaire, les villes ou encore l’électromobilité.

Pour limiter les conséquences du changement climatique, le réchauffement de la planète doit être contenu sous 2°C. C’est l’engagement qui a été pris lors de la COP21 à Paris. Mais pour tenir cet objectif, les États doivent redoubler d’efforts.  Le dernier rapport du GIEC montre que la réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est pas suffisante et que le réchauffement risque de dépasser 3°C avec des conséquences irréversibles pour l’humanité.

….Lire la suite…