Archives du blog

Télécharger le Panorama 2017 de l’électricité renouvelable

Source : Syndicat des énergies renouvelables

En 2017, 2 763 MW de nouvelles installations ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains, les filières éolienne et solaire comptant respectivement pour 65 % et 32 % de ce volume. Il s’agit d’un record pour les deux filières, dépassant ainsi les résultats de 2011. A lui seul, le dernier trimestre a vu progresser le parc de production d’électricité renouvelable de 1 106 MW.

La puissance totale du parc – hydroélectricité, solaire photovoltaïque, éolien et bioénergies confondus – s’élève, fin 2017, à 48 685 MW et représente 94 % de l’objectif pour 2018 (51,7 GW) de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE). Avec une production de 89 TWh sur l’année, les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 18,5 % à la couverture de la consommation d’électricité.

Le parc éolien atteint, au 31 décembre, 13 559 MW, avec 1 797 MW raccordés en un an, soit une progression de 15,3 % sur l’année….

La puissance du parc solaire s’élève, au 31 décembre, à 7 660 MW, avec 887 nouveaux MW raccordés en 2017, dont 419 MW durant le dernier trimestre.

En savoir plus

Engagement de 3 SEM pour le développement des énergies renouvelables @FedEpl

Source : Servir le public

3 Sem s’engagent pour le développement des Énergies Renouvelables, Énergies Posit’if, SDESM Énergies et SIP’EnR.

EPL-Servir-le-public

Le partenariat, scellé par une convention de partenariat signée par les 3 Sem avec l’association Énergie partagée, leur permettra de mutualiser leurs compétences dans le but d’accompagner des projets menés par des citoyens et des collectivités locales.

Les acteurs s’engagent ainsi à « promouvoir l’investissement participatif, véritable atout pour mobiliser l’épargne privée et [à] financer les projets locaux tout en renforçant la démocratie locale », lit-on dans le communiqué de presse. Pour accompagner ces projets, les Sem Énergies Posit’if, SDESM Énergies et SIP’EnR proposent leur ingénierie. En tant qu’acteurs territoriaux de développement et d’investissement dans les énergies renouvelables, elles souhaitent offrir « des solutions opérationnelles aux collectivités et aux citoyens pour accélérer le développement des énergies renouvelables et la transition énergétique ».

Il est vrai que le temps presse. La Région Île-de-France, présente lors de la signature, fixe pour objectif de passer d’ici à 2020 de 5 à 11 % la production d’énergies à partir d’ENR.

Lire la suite…

A lire aussi :

 

 

 

Santé : Mutieg devient Energie Mutuelle @EnergieMutuelle

Source : Énergie Mutuelle

Énergie Mutuelle, anciennement Mutieg, est la mutuelle des secteurs de l’énergie. Leur objectif étant d’accompagner au mieux les métiers liés à la transition énergétique.

Mutieg_EnergieMutuelle

La mission d’Énergie Mutuelle, anciennement Mutieg, est d’être à vos côtés tout au long de vos démarches de santé. C’est pourquoi nous mettons à votre disposition de nombreux outils vous permettant de communiquer avec selon vos préférences et vos contraintes.
Dans cette volonté de faciliter l’accès à nos services, nous tenons à ce que l’évolution de Mutieg vers Énergie Mutuelle ne modifie pas vos habitudes.
Ainsi, les numéros de téléphone, adresses postales, et outils numériques que vous utilisiez jusqu’alors resteront fonctionnels.

En savoir davantage…

A lire aussi :

L’Occitanie et RTE collaborent sur la trajectoire « Région à énergie positive » @occitanie @rte_france

La Région et RTE collaborent sur la trajectoire « Région à énergie positive »

Source : région Occitanie

Engagée pour la transition énergétique, la présidente de la Région a rencontré ce vendredi 12 janvier à Toulouse le président d’un opérateur-clé, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français RTE. Ambition : faire de l’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée la première Région à énergie positive d’Europe en 2050.

C’est sur le site RTE de la Cépière à Toulouse – l’un des sept centres de dispatching en France – que le président du gestionnaire du réseau de transport d’électricité François Brottes a reçu ce vendredi 12 janvier la présidente de la Région Carole Delga. RTE surveille et pilote le système électrique français, en répartit les flux à travers 105 000 km de lignes et 2 710 postes de transformation électriques. Il gère aussi les interconnexions frontalières, notamment avec l’Espagne.

Pour faire avancer la transition énergétique, la Région collabore avec RTE dans plusieurs domaines.

En savoir plus

Save the date : JEP 2018 – 7 et 8 février 2018 @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Les 28èmes Journées d’Etudes Professionnelles de la FPI France se tiendront les 7 et 8 février 2018, à Paris, à l’hôtel Intercontinental Paris – Le Grand (2, rue Scribe, 75009 Paris)

Après la révolution numérique lors des JEP 2017, nous avons choisi cette année de concentrer notre réflexion sur la transition énergétique. En France le bâtiment représente 40 % des consommations d’énergie : en tant que maîtres d’ouvrage des bâtiments neufs, il y a  donc un rôle majeur à jouer dans la révolution nécessaire à l’atteinte des objectifs que la France s’est donnée, dans le Grenelle de l’environnement et, plus récemment, dans la loi pour la Transition écologique pour la croissance verte (TECV).

La transition énergétique soulève pour les promoteurs des défis comparables à la révolution numérique – les deux sont d’ailleurs étroitement imbriquées. Elle nous invite à un réexamen de nos stratégies, de nos produits et de nos méthodes.

Le sujet n’est pas nouveau pour les promoteurs, qui ont déjà assumé plusieurs réglementations thermiques en tentant de trouver le bon équilibre entre la performance environnementale et la maîtrise des coûts. Encore très récemment, la FPI a fait prévaloir une approche pragmatique de la question en obtenant la prolongation pour deux ans de la dérogation de 15 % dont bénéficie le logement collectif dans la RT 2012.

Mais ce thème de l’énergie s’enrichit et s’élargit au-delà des questions que nous connaissons bien, sur l’isolation ou le confort hivernal. D’une approche centrée sur les économies d’énergie, nous progressons vers une vision qui intègre la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et, in fine, le réchauffement climatique. Parler de transition énergétique, aujourd’hui, c’est parler aussi d’énergies décarbonées, du cycle de vie des bâtiments que nous produisons, des nouveaux matériaux que nous employons, de l’intégration de nos projets dans des écosystèmes énergétiques locaux (réseaux de chaleur ou smart grid) etc.