Archives du blog

1er réseau de froid alimenté à 100% par la valorisation énergétique des déchets à Toulouse

Source : groupe-coriance.fr

coriance-logoAu quartier de La Cartoucherie, à Toulouse, le 1er réseau de froid alimenté à 100% par valorisation énergétique des déchets, vient d’être inauguré. Cette cérémonie d’inauguration s’est déroulée en la présence de Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Yves Lederer, Président du Groupe Coriance, et Michel Peyron, Directeur régional de l’ADEME Occitanie.

Alimenté à 100% par la valorisation énergétique des déchets du Centre de Valorisation Energétique du Mirail, le réseau de froid de Toulouse Métropole dessert aujourd’hui, dans le quartier en développement de La Cartoucherie, le Pôle Régional d’Enseignement et de formation aux Métiers de la Santé (12 000 m²) et 7 000 m² de bureaux. A l’horizon 2025, il alimentera 54 000 m² supplémentaires de locaux administratifs. Il s’agit du 1er réseau de froid, en France, alimenté à 100% par la valorisation énergétique des déchets.

Production et distribution de froid en réseau

Un réseau de froid fonctionne comme un réseau de chaleur. Le réseau apporte en pied d’immeuble du froid au moyen de canalisations et d’équipements situés en sous-sol. La production et/ou la distribution de froid en réseaux collectifs est encore peu développée. Il existe une vingtaine de réseaux en France. Par ailleurs, l’alimentation d’un réseau de froid par les énergies renouvelables et de récupération ne représente qu’une faible part. En effet, la technique dominante pour la production de froid est assurée par l’électricité dans plus de 95% des réseaux.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Astuces appart’ : des idées lumineuses pour les logements @groupesni

osica-header

Associer ses locataires à la démarche environnementale d’OSICA

OSICA s’attache dans tous ses programmes à offrir des logements confortables, techniquement performants et respectueux de l’environnement ; en parallèle, elle forme et responsabilise ses locataires au bon usage de leur logement. OSICA pourrait réduire de 20% supplémentaires les consommations énergétiques dans ses résidences et mieux maîtriser les charges locatives.

OSICA favorise la bonne appropriation des logements par ses locataires, en mettant régulièrement en place des appartements pédagogiques. Véritables lieux de ressources, d’information et de sensibilisation pour les locataires, ces appartements sont déclinés

 

… Lire l’intégralité du communiqué de presse

>De Leblogdesinstitutionnels
Mon profil Google
Ma bio en résumé

Osica au cœur de la transition énergétique ! @groupesni

osica-header

 

OSICA joue un rôle clé dans la transition énergétique, à la fois parce qu’elle conçoit et produit ses résidences et en permet un meilleur usage au quotidien par ses locataires. Mais aussi parce qu’elle s’est donnée pour objectif de réduire de 40 % la consommation énergétique de ses résidences d’ici 2020.

Apporter sa pierre à l’édifice de la construction durable

Offrir à ses locataires des bâtiments sains, économes, producteurs d’énergie et respectueux de l’environnement, telle est l’ambition d’OSICA dans tous ses projets de construction.

Rénover son patrimoine le plus énergivore
OSICA depuis 10 ans s’est investie dans la rénovation de son patrimoine afin d’en réduire considérablement l’empreinte énergétique et d’apporter un cadre de vie amélioré à ses locataires.

… Lire l’intégralité du communiqué de presse

>De Leblogdesinstitutionnels
Mon profil Google
Ma bio en résumé

Accélération du programme « Habiter Mieux » @PROCIVIS & @ANAH_Officiel

Source : procivis.fr

Provicis et anah

Le réseau PROCIVIS et l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), l’établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement et de l’Habitat durable, des Finances et des Comptes publics, viennent de signer une convention pour étendre l’offre de financement des travaux de rénovation énergétique pour les ménages modestes et très modestes. Cet accord vise à accompagner l’accélération du programme « Habiter Mieux » proposé par l’Anah, dont l’objectif a été porté en 2017
à 100 000 logements rénovés.

L’accord signé entre le réseau PROCIVIS et l’Anah poursuit deux objectifs :

  • A court terme, les SACICAP s’engagent à amplifier leurs Missions Sociales en décaissant en 2017 au moins 17 millions d’euros et à privilégier ses interventions sur les copropriétés fragiles et en difficulté.
  • A moyen terme, fort de ses engagements tenus, le réseau PROCIVIS entend proposer au futur gouvernement un modèle innovant de financement des travaux de rénovation du parc privé de logements. C’est à ce titre que la collaboration entre le réseau PROCIVIS et l’Anah portera sur les questions de la distribution de l’Eco PTZ « Habiter Mieux » et du Prêt Avance Mutation, le positionnement du réseau des SACICAP comme acteur majeur du volet financement des Sociétés de Tiers‐Financement régionales et l’extension des dispositifs régionaux ou départementaux de préfinancement des aides publiques

Issu de l’économie sociale et solidaire, le réseau PROCIVIS, spécialiste de l’accession sociale à la propriété au sein du mouvement HLM, fédère au niveau national les 53 Sociétés Anonymes Coopératives d’Intérêt Collectif pour l’Accession à la Propriété (SACICAP). Chacune d’elles consacre une partie de leur résultat à des missions sociales, qui se concrétisent par des solutions de préfinancement des aides publiques et le financement du reste à charge des ménages touchés par la précarité énergétique et exclus des réseaux bancaires traditionnels. Cette activité, qui a un effet déclencheur dans la décision d’engager des travaux de rénovation, s’exerce dans le cadre d’une convention signée avec l’Etat, dont l’échéance arrive à la fin de l’année 2017.

Lire la suite

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Le plan « Eco-rénovons Paris » fête son 1er anniversaire 

Source : Paris.fr
Il y a un an, conformément à ses engagements pour le Climat, Anne Hidalgo a lancé à Paris la plus grande opération de rénovation thermique de logements privés en France. Baptisé « Eco-rénovons Paris », ce dispositif ambitieux vise à permettre des interventions sur 1.000 immeubles, dont 300 d’ici 2020.

A Paris, 90% des logements ont été construits avant la première réglementation thermique, datée de 1974, rendant aujourd’hui nécessaire la réduction de leur consommation énergétique afin de diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer le confort des habitants.

Pour répondre à cet enjeu majeur, dans le prolongement du Plan climat énergie territorial de la Ville de Paris et de l’Accord de Paris, Anne Hidalgo avait annoncé le plan « Eco-rénovons Paris, objectif 1.000 immeubles ». Cette initiative inédite constitue la plus grande opération de rénovation thermique de logements privés en France. S’échelonnant sur une durée de 5 ans, elle permet d’accélérer la rénovation énergétique et environnementale des immeubles d’habitation parisiens sur l’ensemble de son territoire, et soutient le travail déjà entamé par la Ville, qui finance chaque année la rénovation de 4.500 logements sociaux…en savoir plus