Archives du blog

Elections locales : le projet de loi de nouveau rejeté

Le projet de loi relatif à la réforme des scrutins locaux était de retour au Sénat, lundi 15 avril 2013, pour une nouvelle lecture. Le projet de loi a de nouveau été rejeté par les sénateurs par 197 voix contre et 5 voix pour. 

Lire la suite

Les enjeux du logement en 2012: enquêtes auprès des Français et des élus – sondage IPSOS pour NEXITY

Retrouver le sondage concernant « Les enjeux du logement en 2012: enquêtes auprès des Français et des élus ».

Cliquez ici pour télécharger le résultat du sondage

Ce sondage fait apparaître qu’une majorité écrasante de Français considère qu’il est difficile de se loger aujourd’hui et que l’acuité du problème du logement est également reconnue par les élus. Des difficultés qui touchent l’ensemble de la population, et plus particulièrement les catégories financièrement plus vulnérables dans les zones tendues. Mais des Français dont les préoccupations personnelles se concentrent davantage sur l’emploi, la santé et le pouvoir d’achat à l’automne 2011.

Les Français sont pessimistes quant à l’avenir du logement pour les futures générations.

La perception d’une hausse intense des prix de l’immobilier ’augmentation des prix du foncier, principal facteur de la flambée des prix de l’immobilier pour les Français et logiquement, au niveau local, une attente forte centrée sur la question du prix.

Le niveau de confiance est élevé dans l’action des municipalités, mais une défiance majoritaire dans les pouvoirs publics, et à l’exception du PTZ, une efficacité relative des dispositifs actuels de la politique du logement.

Une agence de financement pour les élus locaux ?

L’agence de financement des collectivités locales devrait franchir une nouvelle étape vers sa création en mars.

Après le lancement fin 2010 d’un avis public à concurrence, l’Association d’études pour l’agence de financement des collectivités locales (AEAFCL) doit retenir en mars le groupement d’experts qui l’accompagnera vers la création de la future agence, probablement fin 2011. Une initiative de 6 associations d’élus et d’une cinquantaine de collectivités de toutes tailles conscientes, deux ans après la crise bancaire, de la nécessité de diversifier leurs ressources financières. L’agence lancera, pour le compte des collectivités, des emprunts groupés sur le marché obligataire, qui devraient se chiffrer entre 3 et 4 milliards d’euros.

Source: http://www.acteurspublics.com/