Archives du blog

Caisse des Dépôts, Icade et Transdev expérimentent des navettes électriques autonomes à Rungis

Source : caissedesdepots.fr

Caisse des dépots icade transdev

Lancée depuis le 22 septembre, l’expérimentation des navettes électriques autonomes dans le parc d’affaires de Rungis poursuit son petit bonhomme de chemin. Des navettes EasyMile offriront aux 18 000 salariés des 220 entreprises présentes sur le parc une solution complémentaire de transport vers le restaurant d’entreprise.

Une expérimentation sur voies ouvertes à la circulation

L’expérimentation se  déroulera jusqu’à fin 2017  sur le Parc Icade d’Orly-Rungis. Circulant à l’heure du déjeuner, deux navettes autonomes d’une capacité de 12 personnes chacune effectueront un trajet de 1,25 km entre les stations du parc et le restaurant d’entreprise. Les utilisateurs pourront s’appuyer sur l’application Transdev Autonome, pour connaître en temps réel la position des véhicules et le temps d’attente aux arrêts.

Un service gratuit supplémentaire pour les locataires des parcs d’Icade

Ce mode de transport innovant s’inscrit dans l’offre de service Coach Your Growth, destiné à la communauté des salariés des entreprises locataires de Parcs Icade, de plus en plus nombreux à rejoindre les groupes de partage qui se forment selon affinités sur la plateforme digitale (restauration, sport, clubs métiers, covoiturage…).

Une étape importante pour Transdev dans sa politique de développement du véhicule autonome

Issy-les-Moulineaux, Saclay, Rouen,… Transdev multiplie les expérimentations visant à accélérer le développement des services de mobilité avec des véhicules sans chauffeur. Proposées à titre expérimental, ces nouvelles navettes vont lui permettre de recueillir le ressenti des utilisateurs, d’analyser l’acceptabilité de ce mode de déplacement innovant et d’identifier les éventuelles améliorations à apporter.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

France : 1er grand pays Européen #collecte #dechets #électriques @Eco_systemes

Source : Eco Systèmes 


Paris le 24 janvier 2017 – 

En 2016, Eco-systèmes a collecté et recyclé 517 000 tonnes de déchets électriques, ce qui représente l’équivalent de 10 kg par habitant (contre 9 kg en 2015) et correspond à un taux de collecte* supérieur à l’objectif réglementaire (49,2% vs 45%). Grâce à ces bons résultats, en hausse de 12.3%, la France devient le 1er grand pays Européen à atteindre les 10 kg/habitant, au sein d’une filière de qualité.
Après 10 ans d’activités, Eco-systèmes aura collecté auprès des habitants consommateurs 3.2 millions de tonnes d’appareils usagés, représentant l’équivalent de plus de 318 millions gestes d’apport.
Pour atteindre les ambitieux objectifs d’ici à 2020, représentant environ 14 kg d’appareils par habitant, Eco-systèmes travaille depuis 2012 sur les pratiques de stockage des appareils par les français. Ces travaux ont permis d’identifier 4 profils de gardeurs, d’évaluer le stock d’appareils détenu, et de définir plusieurs orientations opérationnelles à poursuivre pour libérer les produits des placards.
Une croissance sur les 4 familles d’appareils
L’ensemble des familles d’appareils (gros électroménager froid, hors-froid, écrans et petits appareils électriques) progresse en 2016, pour atteindre entre 5 et 16% de croissance, selon les flux. De plus, l’ensemble des canaux de collecte (collectivités, magasins, réseaux de l’économie sociale et solidaire et nouveaux partenaires) enregistre une hausse des gisements rapportés par les habitants, les consommateurs, les donateurs et les professionnels.
Le flux des écrans, en baisse depuis 2011, enregistre cette année une progression de 16%. Les deux grands événements sportifs internationaux de l’été 2016, et le passage à la TNT HD ont fortement conduit les habitants consommateurs à se séparer de leurs anciens écrans en magasins et en déchetteries.
Quant à eux, les gros appareils hors froid, intégrant notamment des produits de chauffage par exemple (installés par les artisans), enregistrent une progression de +14.2%. Le développement des collaborations entre Eco-systèmes et les entreprises de recyclage métaux et les opérateurs de broyage se poursuit pour atteindre 380 contrats à fin 2016.
Longtemps restés des produits difficiles à capter, la collecte des petits appareils électriques continue de croître et enregistre une progression de 10.8%. La poursuite des campagnes d’incitation au bon geste et le développement de l’information autour de la garantie du recyclage, mobilise de plus en plus les consommateurs à se défaire correctement de leurs appareils.

Télécharger le communiqué de presse

Le Baromètre des énergies renouvelables, dernière édition

logo baromètrePour la 4ème année, Observ’Er réalise son baromètre des énergies renouvelables électriques en France.

Toutes les filières de production sont analysées à travers un ensemble d’indicateurs énergétiques, socio-économiques et industriels.

La dimension territoriale est renforcée par une collecte de données relatives aux objectifs énergies renouvelables au sein des Schémas régionaux cimat air énergie des Régions, qui les ont rendus disponibles à la consultation fin 2013.

L’ensemble de ces éléments constitue un panorama complet et actualisé de l’état de structuration des secteurs électriques renouvelables en France.

Télécharger le baromètre

Source : www.energies-renouvelables.org

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>