Archives du blog

Icade Santé finalise son 1er investissement d’EHPAD @Icade_Officiel

Source : Icade

Icade Santé vient de finaliser son 1er investissement dans le secteur des Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD)

logo icade

A la suite de la promesse signée le 27 mars 2018, Icade Santé, dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de diversification, réalise son premier investissement dans le secteur des Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) avec l’acquisition des murs de 14 établissements d’une valeur de 189 M€, auprès du réseau Résidalya, filiale du groupe Ackermans & van Haaren.

Dixième opérateur privé commercial d’EHPAD en France, avec 34 établissement et plus de 2500 lits, Résidalya restera l’exploitant des 14 établissements dans le cadre de baux fermes de douze ans. Les établissements, neufs ou récents, représentent près de 1 300 lits et places et sont situés en Nouvelle Aquitaine, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes Côte d’Azur.

Icade Santé conforte ainsi sa place de leader en immobilier de santé avec un portefeuille d’une valeur de plus de 4,2 milliards d’euros et un revenu locatif annualisé de plus de 234 millions d’euros

Consulter l’article…

Retrouvez aussi :

Hébergement en EHPAD : quel est le prix médian ? @CNSA_actu

Source : CNSA

Selon une étude réalisée par le CNSA, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, le tarif médian pour un hébergement dans une EHPAD est de 1 953 €. Résultat de recherche d'images pour

L’approche de la CNSA privilégie ce qui est réellement payé par la personne hébergée et sa famille. En effet, plus de 80% des résidents des EHPAD bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie qui leur permet de réduire le montant de leur facture.

Ainsi, le calcul de la CNSA se base sur le prix hébergement et le « talon dépendance », c’est-à-dire le tarif dépendance des personnes les moins dépendantes (GIR 5-6) qui est le plus souvent facturé au résident et ce quel que soit son niveau de GIR.

En établissement, les personnes bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie – APA – (c’est-à-dire les personnes ayant un niveau de perte d’autonomie évalué en GIR 1, 2, 3 ou 4) ayant des revenus inférieurs à 2 447,55 € par mois ne paient pas le tarif dépendance correspondant à leur GIR. Elles paient uniquement le montant du tarif dépendance pour le GIR 5-6 qui correspond à la somme minimale à payer par tous les résidents d’un EHPAD. C’est l’APA qui couvre la différence entre le tarif dépendance correspondant à leur GIR et le tarif dépendance GIR 5-6.

Cliquez ici pour en savoir davantage…

Lire aussi :

Jardin des Orantes, nouvel EHPAD, accueille 44 résidents

logo-reseauchu

Source : Réseau CHU

A quelque 80 km de Nîmes, la commune du Vigan, dont le centre hospitalier est dirigé par intérim par Martine Ladoucette, Directrice générale du CHU de Nîmes, vient d’ouvrir un nouvel EHPAD. L’établissement flambant neuf accueille 44 résidents dont 14 en secteur protégé et six places d’accueil de jour. La création d’un Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées et présentant des troubles modérés est envisagé à horizon 2020. 

Le premier étage accueille 30 personnes autonomes ou semi-autonomes. Il se divise en trois ailes de neuf à 11 chambres individuelles de 20 m2, équipées de salle de bain. À cet étage, se trouvent également une salle de bain avec baignoire et un salon pour accueillir les résidents. Le bâtiment abrite au même niveau un secteur protégé dédié à la prise en charge de 14 résidents atteints de troubles cognitifs. Il est équipé d’une salle Snoezelen qui invite aux explorations sensorielles, à la détente et au plaisir.

Le rez-de-chaussée s’organise autour du service de soins infirmier à domicile, de l’équipe spécialisée Alzheimer et de six places d’accueil de jour. C’est dans cet espace qu’il est prévu d’installer le PASA.

Financement
Le montant total de l’opération s’élève à 6 260 536 €. Le Jardin des Orantes a été financé par une subvention du Département du Gard à hauteur de 1 300 000€ par l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie à hauteur de 633 146 €.

Catégorie : CHU Nîmes, Gériatrie – Gérontologie – Alzheimer

Icade Santé fait l’acquisition de 14 EHPAD ! @Icade_Officiel

Source : Icade

Icade Santé fait l’acquisition de 14 EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, pour un montant total de 189 millions d’euros.

logo icade

Icade Santé réalise son premier investissement dans le secteur des EHPAD avec l’acquisition de 14 établissements de santé, d’une valeur de 189 millions d’euros, auprès du Réseau Residalya, filiale du groupe Ackermans & van Haaren. Residalya est également l’exploitant de ces EHPAD.

Résidalya est le dixième opérateur privé commercial d’EHPAD en France, avec 34 établissements et plus de 2 650 lits, il restera locataire et exploitant des 14 sites dans le cadre de nouveaux baux fermes de douze ans, il constitue un partenaire de long terme pour Icade.
Les immeubles, neufs ou récents, offrent un total de près de 1 300 lits et places et sont situés en Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes Côte d’Azur.
La signature définitive de la transaction devrait intervenir courant juillet 2018 après la levée des conditions suspensives.
Icade Santé entame ainsi sa stratégie de diversification dans le secteur du long séjour et conforte sa place de leader en immobilier de santé avec, après cette acquisition, un portefeuille de 114 actifs pour une valeur de plus de 4,2 milliards d’euros (HD) et un revenu locatif annualisé de plus de 234 millions d’euros.

Consulter l’article en ligne…

A lire aussi :

Toulouse : 1 ère ville de France à équiper son métro en 4G @FedEpl @Toulouse ‏

   Source : servir le public

Toulouse est la première ville de France à équiper son métro en 4G. Le projet a permis de faire travailler ensemble tous les opérateurs du numérique dont la Spl Zefil.

« Tout est parti du projet Smart City lancé par la Ville de Toulouse en 2014 afin de permettre aux Toulousains d’accéder à un service de qualité en termes de réseau, data et accès à Internet », explique Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge du numérique et de l’innovation.

L’élu préside également la Spl Zefil qui contribue techniquement et financièrement à l’équipement de tout le réseau de métro — rames, lignes et stations — aux côtés de la Ville de Toulouse et des 4 opérateurs nationaux : Orange, SFR, Bouygues et Free.

…lire la suite…