Archives du blog

Projet d’aménagement : comment obtenir le label EcoQuartier ? @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

La démarche de labellisation « EcoQuartier » comporte 4 étapes, correspondant aux différents stades du projet : l’idée, et la conception, la mise en chantier, la vie de quartier, et son amélioration continue avec et pour ses usagers. Voici la démarche à suivre pour obtenir la labellisation :

JPEG

Un ÉcoQuartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire. Le ministère s’est doté d’un référentiel en matière d’aménagement durable

Etape 1 : L’ÉcoQuartier en projet
Le label ÉcoQuartier – étape 1 est obtenu par la signature de la charte ÉcoQuartier par les élus et leurs partenaires pour le projet concerné. L’enregistrement du projet sera fait sur une plateforme très simple et rapide. Cette étape correspond au démarrage de la phase d’étude du projet par la collectivité locale.
Dès cette étape, le projet est répertorié comme « labellisé étape 1 » dans la communication nationale.

Etape 2 : L’ÉcoQuartier en chantier
Une fois les études achevées et le chantier engagé, une expertise du projet est réalisée pour vérifier la conformité du projet à la charte ÉcoQuartier. Les conclusions de cette expertise sont débattues avec la collectivité et ses partenaires, afin d’ajuster si nécessaire les suites du projet.
Le label ÉcoQuartier – étape 2 est délivré par la commission nationale ÉcoQuartier sur proposition de la commission régionale, après présentation des conclusions des experts.

Etape 3 : L’ÉcoQuartier livré
Dans les mêmes conditions que l’étape deux, lorsque l’ÉcoQuartier est livré (ou quasi livré), une expertise est réalisée pour l’obtention du label ÉcoQuartier – étape 3. Le label ÉcoQuartier – étape 3 est délivré par la commission nationale ÉcoQuartier sur proposition de la commission régionale, après présentation des conclusions des experts.

Etape 4 : L’ÉcoQuartier confirmé
Trois ans après l’obtention du label – étape 3, la collectivité mesure la tenue de ses engagements dans le temps, la façon dont les usages projetés sont appropriés par les usagers du quartier. Par ailleurs, elle présente également la façon dont les pratiques d’aménagement ont évolué au sein de la collectivité, au-delà du périmètre opérationnel du quartier.

En savoir +

Lire aussi :

Reims : Plurial Novilia inaugure l’écoquartier Réma’Vert @PlurialNovilia @ActionLogement

Source : Plurial Novilia

Le 6 juin dernier, Plurial Novilia a inauguré l’écoquartier Réma’Vert, situé à Reims. Démarré en 2012, ce grand projet d’aménagement accueillera à terme plus de 730 logements (locatif / accession à la propriété), mais aussi une salle de convivialité, des commerces de proximité et des services dans un environnement urbain entièrement

Plurial novilia

Avec plus d’une centaine de logements livrés en 2018 et 130 mis en chantier, Réma’Vert a trouvé son rythme de croisière. Si ce chantier d’envergure devrait s’étendre jusqu’en 2025, près de 30% des lots ont été livrés et plusieurs phases ont été démarrées ces derniers mois. Les premiers habitants ont d’ailleurs pris possession des lieux en 2017 et le quartier se découvre aujourd’hui une vraie dynamique, dessinant d’ores et déjà les contours de ce que sera Réma’Vert demain.

Un laboratoire expérimental
Plurial Novilia a choisi de miser sur une triple mixité (architecturale, sociale, générationnelle) et sur une réflexion autour des nouveaux usages pour imaginer un quartier où il fait bon vivre et où l’habitat ouvre de nouveaux horizons. Le bailleur social y multiplie d’ailleurs les projets innovants, à l’instar de Viliaprint© qui entend révolutionner la construction 3D ou encore du 1er immeuble à ossature bois de Champagne-Ardenne qui accueillera 68 logements en R+4 à l’horizon 2020.

Lire la suite

Village Olympique : découvrez les candidats retenus pour l’Ile Saint-Denis @PlaineCoDev #JO2024

Source : Plaine Commune Développement

La SEM Plaine Commune Développement a dévoilé les candidats retenus pour le secteur olympique de la ZAC de l’écoquartier fluvial de L’Île-Saint-Denis.

Plaine Commune Développement

La ZAC de l’écoquartier fluvial de L’Île-Saint-Denis
Entrée en phase opérationnelle en 2013, avec la démolition des entrepôts du Printemps, la première phase d’aménagement de la ZAC (près de 300 logements) est actuellement en cours de livraison. Les phases 2 et 3 (six hectares) accueilleront provisoirement une partie du village des athlètes.

Le 12 mars dernier, au MIPIM, la Solideo et Plaine Commune Développement ont dévoilé les modalités de réalisation du village des athlètes, au travers de quatre secteurs :
– Les secteurs D (48 250 m² environ de surface de plancher) et E (52 420 m² environ de surface de plancher) sur la commune de Saint-Ouen-sur-Seine, commercialisés par la Solideo dans le cadre de la ZAC « Village olympique et paralympique » ;
– Le secteur « Universeine » (A et B ; 108 990 m² environ de surface de plancher), objet d’une convention partenariale entre la Solideo et Vinci ;
– Le secteur de L’Île-Saint-Denis (46 800 m² environ de surface de plancher), commercialisé par la SEM Plaine Commune Développement dans le cadre de la ZAC de l’écoquartier fluvial.

Plaine Commune Développement informe que le jury de la consultation a retenu les deux groupements suivants pour la seconde phase de consultation sur le secteur de L’Île-Saint-Denis :
-Le groupement Pichet/ Legendre
– Le groupement Région Capital REIM/ Groupe Duval/ Amétis / Promoteurs du Grand Paris (MDH Promotion – Becarre – Paris Ouest Promotion – Pierre Etoile)

Lire plus d’informations…

Lire également :

Vinci immobilier et la Banque des territoires inaugurent 192 logements dans l’Écoquartier Universeine @vinciimmobilier @BanqueDesTerr

Source : Vinci Immobilier

Vinci Immobilier et La Banque des Territoires ont inauguré le 23 novembre les premiers logements et espaces publics de l’Écoquartier Universeine, à Saint-Denis.

Vinci Immobilier         Résultat de recherche d'images pour "banque territoire"

Cinq résidences et des premiers espaces publics au cœur de l’Écoquartier Universeine
131 logements en accession libre, répartis en 3 bâtiments (les résidences Synopsis, Scenario et Séquence) et 62 logements sociaux répartis en 2 bâtiments et vendus au bailleur social 3F composent le premier ilot de l’opération d’aménagement Universeine développée par la SAS Seine Ampère détenue par VINCI Immobilier (actionnaire majoritaire) et La Banque des Territoires.

Ces immeubles, réalisés par VINCI Immobilier et imaginés par cinq architectes de renom, offrent une complémentarité de signatures et de points de vue. Une attention particulière a été apportée dans la conception de ces logements, qui bénéficient d’une grande qualité d’usage, traduite notamment par la présence de toitures partagées, sur lesquelles des bacs potagers ont été installés afin de créer un lieu de convivialité, de belles doubles hauteurs dans les duplex et des appartements traversants.

Autour de cet ilot, les premiers espaces publics du quartier, dessinés par l’agence d’architecture Chaix & Morel et Associés et le paysagiste Neveux Rouyer, ont été remis en gestion à Plaine Commune fin juin 2018. L’allée de Seine a été prolongée de la rue Ampère à la Halle Maxwell, une grande place a été créée devant la halle historique pour la mettre en valeur, et une traverse paysagère complète cette première tranche de travaux en accueillant une aire de jeux.
La suite ici…

Retrouvez aussi :

Paris : un écoquartier dans l’ancien Hôpital Saint-Vincent-de-Paul @Demain_la_Ville @Paris

Source : Demain la ville

L’ancien Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, situé dans le 14e arrondissement de Paris sera prochainement transformé en un écoquartier avec l’objectif de faire émerger un nouveau lieu de vie, un nouveau quartier durable.

Demain, l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul deviendra un quartier mixte avec des commerces, des équipements culturels, mais aussi une école et une crèche.

Dépasser le lieu pour l’émergence d’un nouveau quartier de vie
Le 14e arrondissement de Paris a été historiquement marqué par l’accueil d’un grand nombre d’établissements médico-sociaux. Né en 1800, l’hôpital de Saint-Vincent-de-Paul, connu pour être un hospice pour les enfants abandonnés et vulnérables, fait partie de cette histoire de Paris. Aujourd’hui, ce dernier est définitivement fermé pour laisser place à un projet ambitieux qui se veut exemplaire et démonstrateur des différentes ambitions de la capitale pour son développement urbain à venir.

Changer la ville pour changer les modes de vie
Plus que de préserver l’âme du site et une certaine vigilance pour garder son histoire et préserver l’architecture de ce lieu historique, la mairie de Paris souhaite voir demain émerger un quartier tourné vers l’avenir, dans lequel les habitants adopteront de nouveaux modes de vie, plus écologiques et responsables. Ainsi, le quartier cherchera à atteindre différentes ambitions écologiques, notamment en réduisant de 50 % les consommations, développera les mobilités douces, proposera des espaces verts éco-gérés.

Consulter la suite de l’article…

Retrouvez également :