Archives du blog

Comment les Epl rendent les territoires attractifs @FedEpl

Source : Fédération des Epl

L’expression « guerre des territoires » est certes quelque peu cocardière. Dans les faits, ça y ressemble quelque peu tant les communes cherchent à mieux se positionner que d’autres pour tirer leur épingle du jeu en termes d’image. Equipements, événements porteurs, etc. les Epl s’impliquent auprès des élus pour relever cet enjeu majeur.

Nous sommes tous des touristes-consommateurs. A chaque retour de vacances, nos proches nous assaillent : « Alors, c’était comment ? ». Et les mêmes réponses reviennent : des « Bof » déceptifs, ou des « Bien, super, de belles choses à visiter, des gens sympas… » plus enthousiastes. Et c’est ainsi, au-delà des budgets de communication, à partir du bouche-à-oreille, des nombreuses applications numériques, que naissent et se renforcent les bonnes… ou mauvaises réputations. Pour les élus, l’enjeu est majeur et une question les tenaille : comment faire pour donner à son territoire la bonne image qui lui permettra de faire tourner les commerces, les hôtels, de garder sur place les familles, les écoles, etc. Quels sont les bons leviers ? Pour Natacha Bouchart, maire de Calais, présidente de la Spl Grand Calais Tourisme, le choix est clair : il faut « casser les codes » en jouant la carte culturelle.

L’efficacité des leviers Sem, Spl ou Semop

Pour Sylvie Rouillon-Valdiguié, vice-présidente de Toulouse Métropole et présidente de la Commission tourisme, culture et loisirs à la Fédération des Epl, « il faut trois préalables pour créer la cohérence de l’offre territoriale : le volontarisme politique, la connaissance des ressources du territoire et une démarche forte de séduction auprès des relais, à savoir les entreprises et les associations ». Ces prérequis ont été mis en œuvre sur le territoire toulousain avec succès, « en évitant de s’éparpiller, en s’appuyant sur nos spécificités et en essayant de mobiliser tous les partenaires dans l’aventure », assure-t-elle. Depuis 40 ans, les collectivités font confiance aux Epl (Sem, Spl, Semop) pour accompagner ce mouvement car elles ont fait leur preuve en terme de performance et d’adaptation à toutes les situations. Une plasticité bienvenue pour faire avancer rapidement les projets…

…lire la suite…

Congrès des Epl : L’avenir de l’économie mixte locale en débat @FedEpl @SalonEpl

Source : Fédération des Epl

Réunis en séminaire le 10 septembre à l’Hôtel de Pomereu à Paris à l’invitation de la Banque des Territoires, les membres du Conseil d’administration de la Fédération des élus des Entreprises publiques locales (FedEpl) ont ouvert la dernière phase de discussions en vue de la finalisation du Livre blanc sur l’économie mixte locale.

Après plusieurs mois de travaux et de débats, au cours desquels les adhérents et l’ensemble des partenaires et observateurs du mouvement ont pu livrer leurs impressions, quatre thématiques prioritaires ont été retenues. Le Livre blanc sur l’économie mixte locale apportera des réponses sur les sujets du contrôle des Epl par les élus locaux, de la gouvernance de leurs outils, des stratégies de filialisation et de l’égalité de traitement dont doivent bénéficier les Sem, Spl et SemOp au regard des autres entités intervenant dans le champ de l’action publique locale.

Partenaire privilégié des Epl et de leur Fédération, la Banque des Territoires a pris une part active à ces travaux depuis leur lancement. Gisèle Rossat-Mignod, Directrice du réseau, a ainsi souligné l’ADN commun entre la Banque des Territoires et les Epl, présentes au plus près des collectivités et des citoyens pour aider à résoudre la fracture territoriale…Lire la suite du communiqué de presse…

Lire aussi :

Congrès des EPL 2019 : les inscriptions sont ouvertes ! @FedEpl @SalonEpl

Source : Fédération des Epl

Cette année, le Congrès des EPL (Entreprises publiques locales), aura lieu du 9 au 10 octobre 2019, à Strasbourg. Les inscriptions sont ouvertes, ne tardez pas à vous inscrire !

Le Congrès et le Salon des Entreprises publiques locales (Epl) réunissent chaque année 1500 participants durant 3 jours. Lieu de débats et d’échanges, le Congrès permet aux Epl et aux acteurs liés à l’économie mixte locale de cerner les enjeux actuels et futurs du développement local et d’interroger leurs pratiques.

Cette année, le thème principal portera sur l’Europe, accélérateur de coopération des territoires. L’événement se déroulera du 8 au 10 octobre à Strasbourg, siège du Parlement européen que les citoyens de l’Union européenne viennent de renouveler.

Le Salon des Epl accueille chaque année une soixantaine de sociétés exposantes, partenaires et fournisseurs nationaux des Epl ainsi que les entreprises et collectivités de la région d’accueil.

>>> S’INSCRIRE

En savoir plus sur le congrès…

Lire aussi :

Les Trophées des Epl valorisent des projets concrets et pédagogiques

Source : Fédération des EPL

Pour son édition 2018, le jury des Trophées des Entreprises publiques locales (Epl) a attribué 4 prix et une mention spéciale. Les projets lauréats ont su non seulement convaincre un jury de professionnels présidé par le député des Hautes-Pyrénées, Jean-Bernard Sempastous, mais aussi émouvoir sur des enjeux humains, sociaux et environnementaux.

La sélection s’étalait sur 30 candidatures venus d’Entreprises publiques locales d’outre-mer et de métropole. Seule une douzaine eut accès au vote du public et aux auditions devant le jury qui s’est réuni en octobre. Comme le veut la tradition, la cérémonie de remise des Trophées des Epl a lieu au Congrès annuel des Epl, décalé exceptionnellement cette année en décembre à Rennes.

Lire la suite

Le gouvernement soutient le modèle d’Entreprise publique locale @fedepl

Source : Fédération des Epl

Près de 1500 personnes ont participé à Rennes au Congrès des Entreprises publiques locales (Epl) qui se tenait pour la première fois en Bretagne. L’évènement avait lieu au couvent des Jacobins, récemment inauguré et géré en centre de congrès par la Société publique locale (Spl) Destination Rennes.

Le Congrès concluait une année de forte actualité pour les Epl, notamment les Sociétés d’économie mixte immobilières, « grandes oubliées du projet de loi ELAN, puisque les dispositions relatives au regroupement obligatoire des bailleurs sociaux les avaient totalement oubliées, et les condamnaient à disparaître, a évoqué Jean-Marie Sermier, président de la Fédération des Epl, en clôture de l’évènement. Un long travail d’écoute et de pédagogie avec le gouvernement et le parlement a été entrepris toute l’année pour que les spécificités des Sem immobilières soient le mieux possible prises en compte. »

Le président a également bien accueilli les propos de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, retenu à Paris par l’actualité, mais porteur d’un message aux Epl par vidéo : « Je n’ignore pas les interrogations issues de la jurisprudence récente du Conseil d’État qui a potentiellement eu un impact sur votre modèle et votre actionnariat. Nous sommes en train de les examiner avec une préoccupation majeure, ― qui est la mienne et celle du gouvernement ―, qui est de ne pas mettre à mal un modèle et un tissu d’acteurs dont nous avons un grand besoin pour réussir nos politiques publiques. »

En savoir plus