Archives du blog

1er bâtiment neuf au monde à être intégralement chauffé grâce à des ordinateurs @GirondeHabitat @Qarnot

Source : Fondation Jean Jaurès : publication d’une note sur l’habitat social et écologique par Qarnot

Dans l’écosystème d’acteurs qui font l’innovation et l’expérimentation locales, les entreprises issues de l’univers des start-up ne sont pas les dernières à apporter une contribution significative en matière d’innovation et de recherche. L’Observatoire de l’expérimentation et de l’innovation locales de la Fondation Jean-Jaurès a demandé à Paul Benoit et Quentin Laurens, de Qarnot Computing, d’expliquer les enjeux, objectifs et modalités de son action en termes de réseau de chaleur écologique. Ou comment chauffer, dès aujourd’hui et davantage encore demain, des bâtiments entiers grâce aux ordinateurs.

I – CONSTATS

Les notions d’« écologie digitale », de « numérique responsable » ou de « green IT » émergent et sont la traduction d’une prise de conscience des enjeux impliqués par le numérique. L’apparente « dématérialisation » de nos économies et habitudes quotidiennes devrait nous inviter à davantage de prudence : ce qui disparaît matériellement quelque part trouve bien une existence réelle ailleurs. Autrement dit, ce qui n’est plus visible, chez moi, existe quand même. À l’heure de l’essor du cloud, ou « informatique en nuage », il s’agirait donc plutôt de parler d’une « rematérialisation ». Selon un article du CNRS[1], le numérique représenterait en France environ 10 % de l’énergie consommée. Une consommation divisée en trois tiers : le premier pour les terminaux (ordinateurs, tablettes, téléphones…), le deuxième pour les réseaux et le dernier pour les data centers. Le numérique, malgré les apparences, est donc un secteur polluant !

Regarder une vidéo, naviguer sur Internet, envoyer des photos dans le cloud, effectuer une transaction en ligne… : ces actions du quotidien

…lire la suite…

Découvrez la stratégie française pour le climat et l’énergie @Min_Ecologie

Source : ecologique-solidaire.gouv.fr

La Programmation pluriannuelle de l’énergie fixe les priorités d’actions des pouvoirs publics dans le domaine de l’énergie afin d’atteindre les objectifs de politique énergétique définis par la loi. L’ensemble des piliers de la politique énergétique et l’ensemble des énergies sont traités dans une même stratégie : maîtrise de la demande en énergie, maîtrise des coûts des
énergies, promotion des énergies renouvelables, garantie de sécurité d’approvisionnement et indépendance énergétique, etc. Cela permet de construire une vision cohérente et complète de la place des énergies et de leur évolution souhaitable dans la société française.

La PPE est un outil opérationnel engageant pour les pouvoirs publics. Elle décrit les mesures qui permettront à la France de décarboner l’énergie afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Les 10 prochaines années permettront de prendre le virage qui rendra faisable cette ambition nécessaire. Le scénario énergétique de la PPE est le même que celui de la SNBC (stratégie nationale bas carbone) pour la période qu’elle couvre.

La PPE en quelques chiffres
Consommation finale d’énergie  ->  Baisse de 7% en 2023 et de 14% en 2028 par rapport à 2012
Consommation primaire des énergies fossiles  -> Baisse de 20% de la consommation primaire d’énergies fossiles en 2023 et de 35% en 2028 par rapport à 2012
Émissions de gaz à effet de serre issues de la combustion d’énergie …

> Télécharger la synthèse

#routedurhum. : il traverse l’Atlantique avec un bateau recyclé @Min_Ecologie @ellenmacarthur ‏

   Source : Ministère

L’économie circulaire peut s’appliquer à tous les secteurs

Réutiliser l’ancien trimaran de la navigatrice Ellen Macarthur pour participer à la célèbre course transatlantique Route du Rhum, c’est le cœur du projet Use It Again, « Ensemble vers l’économie circulaire »

3 questions à Romain Pilliard, skipper et fondateur du projet « Use it Again »

Comment est né Use It Again, « Ensemble vers l’économie circulaire » ?

Lire la suite

En novembre, c’est le mois de l’économie sociale et solidaire @Min_Ecologie

   Source : Minsitère

 

2000 événements à travers la France

164 077   —->  c’est le nombre d’entreprises de l’économie sociale et solidaire.

L’économie sociale et solidaire, reconnue par la loi du 31 juillet 2014, regroupe un ensemble de structures qui cherchent à concilier utilité sociale, solidarités, performance économique et gouvernance démocratique. L’ambition est de :

  • créer des emplois ;
  • développer une plus grande cohésion sociale ;
  • répondre à des besoins d’intérêt général.

Chaque année, plus de 2000 événements sont organisés dans toute la France pendant le mois de l’économie sociale et solidaire.

…lire la suite…

« Place au soleil » : le gouvernement veut accélérer le déploiement de l’énergie solaire @Min_Ecologie

Source : Ministère de la transition écologique

« Place au soleil » : Sébastien Lecornu lance la mobilisation pour accélérer le déploiement de l’énergie solaire

Près de deux mois après le lancement du groupe de travail sur l’énergie solaire, Sébastien Lecornu a présenté aujourd’hui les conclusions proposées par les élus locaux, les professionnels et les services de l’Etat impliqués dans le développement de la filière.

A cette occasion, le secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire a lancé la démarche « Place au soleil » pour mobiliser tous les acteurs pouvant contribuer au déploiement du photovoltaïque et du solaire thermique partout en France.

Retrouvez toutes les mesures et les engagements « Place au soleil »