Archives du blog

Les français placent l'environnement pour la première fois en haut de la liste de leurs préoccupations @ademe

Source : ADEME

Au lancement de la COP25, l’ADEME publie son baromètre sur les représentations sociales de l’effet de serre et du changement climatique pour la 20ème année consécutive. 1570 particuliers et 495 élus ont été interrogés. Ce baromètre rend compte d’une préoccupation toujours plus grande de la part des Français pour les sujets environnementaux. Face à ce constat, les élus se disent quant à eux disposés à aller plus loin dans leur action publique et politique, qu’ils jugent insuffisante à ce stade. On peut donc penser que les enjeux environnementaux seront un point fort de la campagne des prochaines élections municipales.

Les Français de plus en plus enclins à modifier leurs pratiques pour les rendre davantage écoresponsables

L’environnement apparaît pour la première fois comme l’enjeu le plus important aux yeux des Français, à égalité avec le chômage et devant l’immigration. Les mentalités ont évolué et la nouvelle génération est d’avantage engagée sur la question : les jeunes de moins de 35 ans se démarquent significativement de leurs aînés en plaçant l’environnement devant le chômage…Lire la suite

Lire aussi :

La FNAIM et l’association Qualitel lancent «Les copros vertes» @FNAIM @groupeQUALITEL @lejournaldelagence

Source : journaldelagence.com

La FNAIM et l’association Qualitel lancent une vaste opération d’information et de formation auprès des copropriétaires et des syndics pour accélérer le mouvement de la rénovation énergétique des immeubles.

La France s’est fixé un objectif ambitieux : atteindre la neutralité carbone dès 2050. Pour tenir cet engagement, la rénovation énergétique des bâtiments apparaît indispensable : en effet, ils représentent à eux seuls pas moins de 25% des émissions de gaz à effet de serre.

Pour réduire ces impacts environnementaux, les centaines de milliers de copropriétés ont un rôle décisif à jouer. Pourtant, peu d’entre elles se sont, à ce jour, lancées dans des travaux de rénovation énergétique car les freins restent nombreux : les copropriétaires pensent souvent qu’il s’agit de travaux…Lire la suite

L’Ademe s’engage pour le développement du biomimétisme en partenariat avec le Ceebios @ademe @ceebios

Source : ADEME

Arnaud Leroy, Président-Directeur général de l’ADEME, et Pascale Loiseleur, Maire de Senlis et Vice-Présidente du CEEBIOS, signent ce jour une convention pluriannuelle de partenariat permettant de renforcer en France le développement du biomimétisme au service de la transition écologique et énergétique.

Pour faire face aux défis de la transition écologique, de nouvelles approches transdisciplinaires et trans-sectorielles sont essentielles pour concilier conservation des ressources et prospérité, tout en réduisant l’impact des activités humaines sur l’environnement à long terme.

Le biomimétisme consiste à tirer parti des systèmes vivants pour développer de nouveaux produits et services innovants et durables. En France, près de 200 projets de recherche et plus de 150 entreprises font appel à cette démarche. >En savoir plus

Lire aussi :

Montpellier Méditerranée Métropole : Un territoire neutre en carbone à l’horizon 2050 @France_urbaine @Montpellier3m

Source : France Urbaine 

Face aux défis qui sont les nôtres, et dans la continuité des actions déjà engagées, la Métropole de Montpellier a lancé en mars dernier, à l’occasion du Forum pour le climat, son second plan climat.

La phase de diagnostic étant terminée, Montpellier Méditerranée Métropole élabore actuellement une stratégie cohérente, avant de définir un plan d’actions concret présenté en décembre prochain. Aujourd’hui, Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Stéphanie Jannin, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au développement durable, à l’environnement, à la biodiversité et à la culture scientifique et technique, au Plan climat Air énergie Territorial, présentent les conclusions tirées du diagnostic et la stratégie adoptée en conférence de Maires pour atteindre la neutralité carbone en 2050…Lire la suite

Loi énergie climat : quels engagements pour les acteurs de l’immobilier ? @nexity #Enviesdeville #TransitionEcologique

Source : Envies de ville by Nexity

Le Sénat examine aujourd’hui la loi Énergie-Climat qui entérine les nouvelles dispositions visant à faire baisser la consommation d’énergies fossiles. Avec 40 % de la consommation totale et 28 % des émissions de gaz à effet de serre, le bâtiment est en première ligne. De nombreux grands acteurs de l’immobilier se mobilisent sur ce sujet essentiel de l’urgence climatique, en rénovant les bâtiments, à commencer par les logements, et en mettant au point de nouvelles approches. 

Atteindre la neutralité carbone d’ici 2050

D’une manière générale, cette nouvelle loi a pour but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, tout comme d’abaisser la consommation d’énergies non renouvelables de 40 % d’ici 2030. Le bâtiment, secteur prioritaire, doit donc s’impliquer davantage dans la rénovation, notamment des logements, et également dans le secteur tertiaire. 

En savoir plus