Archives du blog

Strasbourg : vers la transformation de la biomasse en hydrogène vert dès 2021 @R_GDS_

Source : R-ENR

R-ENR, filiale du distributeur de gaz strasbourgeois R-GDS, a conclu un partenariat avec l’entreprise innovante Haffner Energy pour développer et valoriser un procédé novateur de thermolyse de la biomasse. R-HYNOCA, la co-entreprise créée à cet effet, prépare la construction d’un démonstrateur industriel qui permettra dès 2021 d’alimenter en hydrogène vert des flottes de véhicules à zéro émission : une première mondiale.

L’hydrogène occupe une place prééminente parmi les énergies d’avenir. Ses principaux atouts sont bien connus : une densité énergétique trois fois supérieure à celle de l’essence, et surtout aucune émission de carbone ni de poussières lors de sa combustion. En brûlant ou lors de son utilisation dans les piles à combustibles, l’hydrogène ne produit en effet rien d’autre que de l’énergie et de la vapeur d’eau, ce qui le qualifie comme vecteur énergétique hautement performant et propre – idéal pour alimenter des véhicules zéro émissions. Il reste cependant à résoudre la problématique de son mode de production qui est encore très émissif en CO2 car plus de 95% de l’hydrogène actuellement consommé par l’industrie provient du reformage d’hydrocarbures fossiles, notoirement incompatible avec la transition écologique.

Pour faire de l’hydrogène une solution au triple défi énergétique, climatique et économique, il est par conséquent indispensable de décarboner de manière compétitive son mode de production. A ce jour, la technologie la plus vertueuse pour y parvenir est l’électrolyse de l’eau à partir d’électricité solaire ou éolienne, un procédé maîtrisé de longue date, mais produisant un hydrogène malheureusement coûteux.

Résoudre l’équation de l’efficacité énergétique et du coût de production
Le procédé HYNOCA® développé par Haffner Energy, entreprise récente issue du bureau d’ingénierie Soten, basée à Vitry-le-François, s’appuie sur la thermolyse de la biomasse et le vapocraquage du gaz produit, pour obtenir de l’hydrogène pur à 99,97%. Ce procédé, qui constitue une rupture par rapport aux technologies dominantes de l’industrie, permet de produire de l’hydrogène décarboné avec un rendement énergétique proche de 70%. Un prototype qui fonctionne depuis plusieurs mois à Vitry-le-François, au siège de Haffner Energy, a permis d’apporter la preuve du concept et confirmer la stabilité du procédé ainsi que ses performances. C’est ce même procédé qui sera déployé pour la première fois à Strasbourg, pour produire à échelle industrielle de l’hydrogène non carboné.

Lire la suite

Projet d’aménagement : comment obtenir le label EcoQuartier ? @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

La démarche de labellisation « EcoQuartier » comporte 4 étapes, correspondant aux différents stades du projet : l’idée, et la conception, la mise en chantier, la vie de quartier, et son amélioration continue avec et pour ses usagers. Voici la démarche à suivre pour obtenir la labellisation :

JPEG

Un ÉcoQuartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire. Le ministère s’est doté d’un référentiel en matière d’aménagement durable

Etape 1 : L’ÉcoQuartier en projet
Le label ÉcoQuartier – étape 1 est obtenu par la signature de la charte ÉcoQuartier par les élus et leurs partenaires pour le projet concerné. L’enregistrement du projet sera fait sur une plateforme très simple et rapide. Cette étape correspond au démarrage de la phase d’étude du projet par la collectivité locale.
Dès cette étape, le projet est répertorié comme « labellisé étape 1 » dans la communication nationale.

Etape 2 : L’ÉcoQuartier en chantier
Une fois les études achevées et le chantier engagé, une expertise du projet est réalisée pour vérifier la conformité du projet à la charte ÉcoQuartier. Les conclusions de cette expertise sont débattues avec la collectivité et ses partenaires, afin d’ajuster si nécessaire les suites du projet.
Le label ÉcoQuartier – étape 2 est délivré par la commission nationale ÉcoQuartier sur proposition de la commission régionale, après présentation des conclusions des experts.

Etape 3 : L’ÉcoQuartier livré
Dans les mêmes conditions que l’étape deux, lorsque l’ÉcoQuartier est livré (ou quasi livré), une expertise est réalisée pour l’obtention du label ÉcoQuartier – étape 3. Le label ÉcoQuartier – étape 3 est délivré par la commission nationale ÉcoQuartier sur proposition de la commission régionale, après présentation des conclusions des experts.

Etape 4 : L’ÉcoQuartier confirmé
Trois ans après l’obtention du label – étape 3, la collectivité mesure la tenue de ses engagements dans le temps, la façon dont les usages projetés sont appropriés par les usagers du quartier. Par ailleurs, elle présente également la façon dont les pratiques d’aménagement ont évolué au sein de la collectivité, au-delà du périmètre opérationnel du quartier.

En savoir +

Lire aussi :

Paris 11e : découvrez l’important projet d’aménagement prévu pour 2023 @Paris_Habitat @Paris

Source : Paris Habitat

Paris Habitat et la Ville de Paris ont dévoilé leur opération d’aménagement du 49-53 Ménilmontant, situé près du Cimetière du Père Lachaise. Ce programme pensé en concertation avec les habitants, proposera à la fois des services, équipements et logements…

Le projet prévoit :
– 1 gymnase multisport ouvert aux compétitions qui répondra aux besoins des établissements scolaires et associations sportives
– 2 terrains d’éducation physique (TEP) en plein air, en cœur d’îlot accessibles à tous, notamment aux personnes à mobilité réduite.
– 85 logements sociaux dont 9 logements seront équipés pour l’accueil en autonomie de personnes en situation de handicap
– 1 local associatif
– en sous-sol, 1 point relais accueillera les encombrants. Ils seront traités sur place et pourront dans certains cas bénéficier d’une nouvelle vie grâce à une ressourcerie.

Au total, le site accueillera 1 650 m² d’espaces végétalisés comprenant une promenade plantée, des jardins partagés et des terrasses végétalisées. Au final, le projet comporte davantage d’espaces verts que l’ancien TEP, recouvert d’une dalle imperméable en asphalte amiantée.

Un projet éco-durable
3 400 m² de bitume amianté ainsi que 8 400 m³ de terres polluées ont été évacués, soit l’équivalent de deux piscines olympiques. Pour favoriser le développement de la biodiversité, la fauche tardive sera privilégiée pour préserver la flore et la faune. Des nichoirs seront installés afin d’accueillir différentes espèces de passereaux.

Plus d’informations sur le projet ici…

Lire également :

Reconquérir des rez-de-chaussée en centre-ville ancien @CDRCapVille

    Source : CapVille 

Reconquérir des rez-de-chaussée en centre-ville ancien à destination d’activités touristiques et commerciales : La Rue des Arts à Toulon (83)

Objectifs :

Conférer à nouveau à la rue Pierre Sémard vitalité et attractivité.

Plus largement, redonner un aspect « festif », un « désir de vie », au centre historique de Toulon en proposant des activités culturelles (expositions, photos dans les rues, etc.).

Altarea Cogedim : N°1 des sociétés cotées françaises au GRESB 2018 @altareacogedim @GRESB

Source : Altarea Cogedim

Le groupe Altarea Cogedim est classé numéro 1 des sociétés cotées françaises au GRESB 2018. Il maintient ainsi son statut de « Green Star » !

ALTAREA_COGEDIM

A l’occasion des résultats du GRESB 2018 (Global Real Estate Sustainability Benchmark), Altarea Cogedim confirme son statut de « Green star » et maintient sa position de n°1 des sociétés cotées en France. Le Groupe obtient la note globale de 92/100, venant saluer la stratégie RSE de l’entreprise. Ce classement atteste de sa performance dans la durée. Par ailleurs, Altarea Cogedim obtient la note A en transparence, un gage de qualité des publications institutionnelles, de fiabilité et d’exhaustivité du reporting RSE.

Le groupe Altarea Cogedim est également reconnu pour l’ensemble de ses activités en occupant la deuxième place sur l’ensemble des sociétés du Retail cotées dans le monde.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Retrouvez également :