Archives du blog

Le Groupe Arkéa poursuit son développement et confirme sa grande solidité financière @cmarkea

Source : Groupe Arkéa

Le Conseil d’administration du groupe a arrêté les comptes du premier semestre de l’exercice 2019. Le groupe Arkéa poursuit son développement et présente à nouveau de très belles performances ainsi qu’une solidité financière remarquable. Ces résultats confirment la pertinence de son modèle de banque coopérative et collaborative, au service de ses sociétaires et clients.

arkea groupe

Après une année 2018 record, le premier semestre 2019 confirme la très belle trajectoire du groupe, avec une nouvelle fois des performances commerciales de très bonne facture ainsi que des ratios qui attestent de la solidité financière du groupe.

Une très belle dynamique commerciale qui confirme l’attractivité du groupe
Sur le plan commercial, le groupe Arkéa consolide ses positions. L’ensemble des indicateurs de performance progresse sur le premier semestre 2019 :
– Le portefeuille clients est en hausse de 1,8 % sur la période. Il s’élève à 4,6 millions de sociétaires et clients. Le groupe comptabilise ainsi 128 600 nouveaux clients.
– Les encours de crédits bruts progressent de 5,2 % pour atteindre 59,5 milliards d’euros. Une augmentation portée par une production qui s’élève à 7,7 milliards d’euros au premier semestre 2019 (contre 6,3 milliards d’euros au premier semestre 2018), toutes familles de crédits confondues : crédits aux professionnels et aux entreprises, aux particuliers et aux collectivités.
– L’encours global d’épargne est également en hausse de 5,7 % par rapport à fin décembre 2018 pour s’établir à 117,5 milliards d’euros.
– Les primes des contrats d’assurance de biens et de personnes s’établissent à 208 millions d’euros, en progression de 11 millions d’euros par rapport au premier semestre 2018 (+ 5,7 %).

 Des indicateurs financiers qui attestent de la solidité du groupe
– Le PNBA progresse de 3,1 % par rapport au premier semestre 2018, à son plus haut niveau historique, soit 1,1 milliard d’euros. Cette nouvelle hausse des revenus est portée notamment par les activités d’assurances et de gestion d’actifs du groupe au premier semestre 2019.
– Au 30 juin 2019, le résultat net part du groupe s’établit à 244 millions d’euros, équivalent à celui du premier semestre 2018, qui constituait un record.
– Le coefficient d’exploitation reste stable sur les cinq derniers arrêtés semestriels, et s’établit à 69,2 % au 30 juin 2019, confirmant la croissance rentable du groupe.
– Le ratio de solvabilité Common Equity Tier One, qui s’élève à 17,5 %, est toujours largement supérieur aux exigences règlementaires et parmi les plus élevés de la place bancaire.
– Le total de bilan du groupe Arkéa augmente de 9 % par rapport au 31 décembre 2018, pour atteindre 147,4 milliards d’euros.

>>> Télécharger le communiqué de presse

L’encadrement des seniors en perte d’autonomie @blog_domplus

         Source : Priorité à la personne

Selon une étude de l’INSEE, près de 30,2 % des individus de 75 ans ou plus sont en perte d’autonomie1.

L’autonomie se définit comme la faculté pour une personne de répondre à ses besoins, de prendre et assumer ses décisions tout en tenant compte de son environnement et d’assurer les actes de la vie au quotidien.

Les personnes en perte d’autonomie sont celles qui font face à des cas de fragilité divers notamment l’âge avancé, des cas de maladie, handicap et d’isolement.

La perte d’autonomie en quelques mots

 La perte d’autonomie se caractérise par une incapacité pour la personne âgée ou malade ; de réaliser certains gestes indispensables du quotidien (se déplacer, se nourrir, se vêtir…).

A titre d’exemple, la perte d’un conjoint, la rupture familiale, la solitude, la dépression sont des facteurs psychologiques qui occasionnent la perte d’autonomie chez les personnes âgées.

Par ailleurs, la difficulté à se déplacer, la perte en force physique, les douleurs articulaires, ou la baisse de la vue, de l’ouïe, du poids et les troubles de la mémoire sont des facteurs physiques qui pourraient être la cause de cette perte d’autonomie.

…lire la suite…

Domplus poursuit son développement et réalise une augmentation de capital @blog_domplus

Source : Domplus

Après la création en 2018 de DOMPLUS GROUPE et de ses filiales, de l’acquisition de la société Bazile, le groupe, dédié à l’accompagnement des personnes pour une protection globale, accélère son développement et réalise une augmentation de capital réservée à ses actionnaires historiques.

logodomplus

L’Assemblée générale, qui s’est tenue le 13 juin dernier, a approuvé l’augmentation de capital réservée à ses actionnaires historiques. Les groupes PRO BTP et IRCEM ont souscrit à l’intégralité de cette opération pour un montant global de 5 millions d’euros.

Pour Serge Bizouerne, Président de DOMPLUS GROUPE, dont le mandat a été renouvelé lors de cette Assemblée Générale « Cette étape s’inscrit dans la continuité du plan Hozons 2020 et préfigure l’ambition du nouveau plan stratégique. Elle nous permet, outre le développement du groupe sur de nouveaux marchés, de réaffirmer notre raison d’être et notre statut d’entreprise à visée sociétale ».
Le groupe est organisé autour d’un écosystème du « prendre soin » avec ses marques et ses expertises : CARE EXPERIENCE, CARE365, DHATA et IT-MAISON, adossées au savoir-faire historique de DHOMPLUS dont les actionnaires sont les groupes ORANGE, AG2R LA MONDIALE, PRO BTP, l’IRCEM et le fondateur, Groupe INITIATIVE.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Ghislaine Seguin, nommée Directrice du développement régions de Nexity immobilier d’entreprise @nexity

Source : Nexity

Ghislaine Seguin intègre le Comité de Direction de Nexity Immobilier d’Entreprise, en tant que Directrice du développement Régions. Elle aura notamment pour mission de mettre en œuvre et piloter la stratégie de développement tertiaire sur le territoire. Sa prise fonctions a eu lieu le 3 juin 2019. 

SEGUIN Ghislaine.jpg

Nexity, dans le cadre du déploiement de son modèle en plateforme de services immobiliers, développe une offre de services dédiée au Client Entreprise pour l’accompagner dans sa transformation. Forte d’une carrière professionnelle accomplie dans l’immobilier, Ghislaine Seguin aura pour mission de piloter l’ensemble du développement de la promotion tertiaire en régions, implantée aujourd’hui à Lille, Lyon,
Bordeaux et Marseille. Grâce à son expertise dans le domaine de la promotion, sa connaissance des investisseurs et des enjeux de métropolisation, elle développera avec son équipe des solutions de promotion sur mesure et clé en main, en tenant compte de la stratégie du client investisseur et utilisateur, des besoins de diversification et des spécificités territoriales. Ghislaine Seguin a pris ses fonctions le 3 juin 2019.

Lire la suite

4 nouvelles nominations au sein du Groupe Gambetta @Galivel

Source : Galivel

Le Groupe Gambetta, pionnier du logement coopératif, a annoncé l’arrivée de 4 nouveaux collaborateurs afin de poursuivre son développement. 

Gambetta

A Tours, Simon Laporte, 30 ans, est nommé Responsable du développement. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en aménagement de Polytech’Tours, il occupait précédemment le poste de Chef de projet au sein de la Société d’Equipement de la Touraine (SET), à Tours. Avant cela et déjà à la SET, Simon Laporte avait exercé en tant que Chargé d’études.

À Paris, Jérémy Massé, 32 ans, intègre le Groupe Gambetta en qualité de Responsable de programmes. Après avoir débuté sa carrière comme Assistant négociateur chez Charles Ellis, il exerçait depuis 2010 comme Responsable de programme successivement chez OFIMM, LOGIREP puis ALILA. Jérémy Massé est diplômé d’un Master Aménagement, promotion et construction de l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières de Paris.

À Marseille, Victor Billé, 30 ans, devient Responsable du développement. Il occupait auparavant les mêmes fonctions chez Promogim (au sein de la Direction régionale Var du groupe, puis de la Direction Marseille-Provence-Métropole). Victor Billé est titulaire d’un Master II Droit et métiers de l’urbanisme du Centre d’études juridiques (CEJU) de l’Université d’Aix-Marseille III.

À Nice, Laurent Emsheimer, 36 ans, est nommé Responsable du développement. Titulaire d’une Licence professionnelle Management et Gestion et d’un BTS Professions immobilières, il était depuis 2012 Président-Directeur général et gérant des agences MCE et CANDEMS, à Cannes et Cagnes-sur-Mer. Avant cela, Laurent Emsheimer a notamment occupé les fonctions de Gestionnaire principal des agences N2G Immobilier au Cannet, puis Center Immobilier à Mandelieu-la-Napoule.

Lire aussi :