Archives du blog

Angers Loire Développement : retour sur les temps forts de 2018 @Angers_ALDEV

Source : ALDEV

L’ALDEV, l’agence de développement économique de la communauté urbaine Angers Loire Métropole, a publié son rapport d’activité 2018. Découvrez les chiffres clés de l’année, la nouvelle organisation, le budget, ainsi que toutes les actions de l’ALDEV durant 2018…

aldev-logo

– UNE ANNÉE HISTORIQUE EN MATIÈRE D’IMPLANTATIONS
Du jamais vu depuis plus de 20 ans pour l’implantation d’entreprises exogènes, 19 implantations généreront 1 438 emplois à horizon 3 ans et 1 688 à 5 ans
– DES ENTREPRISES LOCALES BIEN ACCOMPAGNÉES ET CRÉATRICES D’EMPLOIS
188 projets de développement, création ou reprise d’entreprises installées sur Angers Loire Métropole ont abouti avec, à la clé, 521 emplois
– LES ACTIONS EN FAVEUR DU RETOUR À L’EMPLOI PORTENT LEURS FRUITS
2330 habitants d’Angers Loire Métropole ont trouvé ou retrouvé un emploi après avoir bénéficié d’un programme d’accompagnement auquel participe Aldev
– L’AVENIR ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE SE PRÉPARE EN ACCOMPAGNANT LES FILIÈRES
34 projets des filières d’excellence ou d’avenir du territoire ont été accompagnés
– DES FINANCEMENTS ATTRIBUÉS AUX ENTREPRISES QUI SE DÉVELOPPENT
74 entreprises accompagnées par Aldev ont reçu pour leur développement un soutien financier (subvention ou prêt)
– DES MARCHÉS FONCIER ET IMMOBILIER DYNAMIQUES ET PROMETTEURS
10 cessions foncières, soit 1,8 ha pour 0,6 M€. 15 parcelles sous compromis de vente, soit 29,6 ha pour 6,9 M€. 4 biens immobiliers vendus pour 1,9 M€

Implantations : année record
Depuis 2006 et l’implantation de Soviba/Elivia, le territoire angevin n’avait connu aucune annonce d’implantation affichant au moins 300 créations d’emplois. Et auparavant, pour retrouver une telle nouvelle, il fallait remonter à l’an 2000 avec l’annonce de l’arrivée de Stream (Concentrix) et à 1990 avec celle de Scania. Tout cela pour donner la mesure de l’incroyable année 2018 en matière d’implantations et d’annonces de créations d’emplois. Au cours de ces douze mois, c’est tout simplement trois annonces d’implantations majeures qui ont été faites.
Action, le leader européen de la distribution discount de produits non alimentaires, va construire sa plate-forme de distribution à destination de ses magasins du Grand Ouest. Plus de 500 emplois sont attendus.
Verisure, leader européen des alarmes connectées, a annoncé l’ouverture d’un centre de télésurveillance, qui, avec ses 500 emplois, a vocation à devenir le plus grand centre français.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Création d’un fonds d’investissement immobilier dédié aux tiers-lieux et espaces de coworking @AnruOfficiel

Source : ANRU

Le 17 juin dernier, le fonds de co-investissement de l’ANRU et Amundi ont crée un fonds d’investissement dédié aux tiers-lieux et aux espaces de coworking, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Anru

Le fonds de co-investissement de l’ANRU utilise le levier de l’investissement immobilier pour contribuer à la mixité fonctionnelle des quartiers concernés par la politique de la Ville. Il participe ainsi à améliorer leur image, renforcer leur attractivité, favoriser le développement économique et l’emploi et améliorer la qualité de vie des habitants. Il a rapidement identifié l’investissement dans les tiers-lieux et centres de coworking comme un outil lui permettant d’atteindre ses objectifs.

Les tiers-lieux et le coworking, en tant qu’instrument du développement économique, mode d’hébergement des entreprises, d’appartenance à une communauté et de capacité d’accompagnement des entrepreneurs, n’ont plus à démontrer leurs vertus. Pour proposer des formules attractives en termes de prix, être accessibles au plus grand nombre et offrir des services de qualité, les exploitants ont pour enjeu prioritaire de bénéficier d’un immobilier à des prix adaptés.
Amundi, acteur pionnier de l’investissement socialement responsable (ISR) et le Fonds de co-investissement de l’ANRU, ont donc signé aujourd’hui une déclaration d’engagement pour la création avant fin 2019 de ce fonds doté de 50 millions d’euros dédié à l’émergence de tiers-lieux et d’espaces de coworking dans les territoires. Ce fonds aura pour vocation de porter les murs de plusieurs dizaines de tiers-lieux et d’espaces de coworking en QPV. Ces acquisitions devraient intervenir dès le deuxième semestre 2019 et être réalisées dans un délai de 2 ans. Une vingtaine de projets répondant aux critères du fonds coworking ont d’ores et déjà été identifiés dans toute la France et certains sont actuellement en cours d’analyse.

Consulter et télécharger le communiqué de presse

Lire aussi :

Nice : Altarea Cogedim inaugure un programme de 210 logements @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Altarea Cogedim a inauguré, le 3 mai dernier, le nouvel ensemble immobilier « Harmony Parc », situé au cœur du quartier Nice Méridia. Cette résidence sera composée de 147 logements intermédiaires et 63 logements sociaux. 

ALTAREA_COGEDIM

Un ensemble répondant aux besoins des niçois
Située au cœur de la technopole urbaine « Nice Méridia », la résidence « Harmony Parc » composée de 210 logements dont 147 logements intermédiaires gérés par Crédit Agricole Assurances et 63 logements sociaux gérés par I3F Immobilière Méditerranée, constitue la dernière tranche de l’îlot Robini. Pensé et conçu par les architectes Jean-Paul Gomis et Comte Wollenweider, et réalisé en co-promotion avec le groupe ICADE, cet ensemble immobilier répond parfaitement aux attentes, aux besoins et au niveau de ressources de la plupart des citoyens niçois.

Le développement durable au cœur du projet
Côté environnementale, cette opération est une référence. Ainsi, des systèmes innovants de production d’énergie ont été mis en œuvre. La production d’eau chaude sanitaire est produite par des installations thermodynamiques de type HYDRAPAC et les énergies renouvelables sont valorisées grâce à l’installation solaire de type photovoltaïque.
L’ensemble bénéficie de la certification Habitat & Environnement délivrée par CERQUAL et respecte naturellement le Cadre de Référence de la Qualité Environnementale de la Plaine du Var.
Pour en savoir plus, cliquez ici…

Lire également :

Zoom sur les coopérations entre territoires @CGET_gouv

    Source : CGET

 

Le CGET a engagé, en 2018, une série de travaux sur les coopérations entre les métropoles et les territoires environnants, avec France urbaine et l’Assemblée des communautés de France (AdCF). Le numéro de la collection En détail synthèse présente les premiers résultats de l’étude sur les coopérations entre métropoles et territoires environnants, réalisée dans ce cadre.

Le contexte

Fondée sur les interdépendances et les complémentarités entre les territoires, la coopération interterritoriale recouvre une grande diversité de pratiques, de formes, de modalités et d’outils : des syndicats mixtes aux plus récents « contrats de réciprocité ville-campagne ». Elle engage les acteurs des territoires à articuler leurs actions et pose la question des moyens à y consacrer, voire d’une ingénierie dédiée.

De plus en plus de chercheurs s’intéressent à cette réalité, qui est aussi un enjeu au cœur de la cohésion entre les territoires.

Le constat

Dans le cadre de l’enquête, les métropoles ont ainsi déclaré 173 coopérations avec des territoires environnants, partout en France métropolitaine. Ces coopérations investissent principalement trois thématiques :

  • la mobilité et les transports ;
  • le tourisme ;
  • le développement économique.

Ces coopérations se font principalement avec des EPCI à fiscalité propre, en particulier des communautés de communes. La plupart du temps, elles portent sur plusieurs thématiques et s’appuient, en très grande majorité, sur un contrat (par exemple, un contrat de réciprocité) ou une convention, ainsi que sur une instance de suivi (80 % d’entre elles).

…EN SAVOIR + 

Collaboration entre Action Logement et Nantes St-Nazaire Développement pour l’attractivité du territoire @ActionLogement @investnantesSN

Source : Action Logement

Action Logement signe une convention de partenariat avec Nantes St-Nazaire développement en faveur du logement des salariés et du soutien au développement économique et territorial de Nantes Métropole et de CARENE Saint-Nazaire agglomération.

action-logement-352542

Véritable « locomotive économique » pour le Grand Ouest, pour la région Pays de la Loire et le département de Loire-Atlantique, la Métropole de Nantes Saint-Nazaire dispose d’atouts essentiels pour les entrepreneurs et entreprises souhaitant s’y implanter ; première métropole où il fait bon travailler, Nantes Saint-Nazaire a accueilli 35 000 emplois nouveaux depuis 6 ans, ce qui la place en première position en termes de création d’emplois industriels et de croissance d’emplois dans le secteur du numérique.

Promouvoir cette attractivité tout en conciliant développement et cadre de vie requiert d’accueillir ces entreprises dans les meilleures conditions. Or le contexte du logement sur la métropole peut compliquer l’accès au logement des nouveaux arrivants et par voie de conséquence le choix d’implantation des entrepreneurs.

Aussi, par la signature de cette convention, Action Logement et Nantes Saint-Nazaire Développement s’engagent à collaborer pour améliorer l’accueil et l’accompagnement des salariés des entreprises qui s’installent ou se développent sur le territoire avec pour objectifs de :
– Soutenir l’attractivité du territoire et l’accompagnement à la mobilité professionnelle des salariés par le développement d’une offre adaptée, notamment via des plateformes de service (move-to.nantes-saintnazaire.fr et alternant.actionlogement.fr) ;
– Contribuer à faciliter l’implantation des entreprises et des salariés sur les territoires de Nantes Métropole et de CARENE Saint-Nazaire agglomération, notamment par un accompagnement personnalisé et la proposition d’une offre de logements et d’aides financières (Visale, AIDE MOBILI-JEUNE®, AIDE MOBILI-PASS® …) ;

Plus d’informations ici…

Lire aussi :