Archives du blog

La cybersécurité : de la maîtrise des risques au développement des territoires @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

Les réseaux et systèmes d’information jouent un rôle fondamental dans notre économie et notre société. Dans le contexte actuel de révolution numérique, leur protection relève tout autant d’une question de souveraineté pour les structures étatiques, que de compétitivité pour les entreprises et d’efficacité pour les systèmes urbains. La structuration d’un écosystème performant de cybersécurité revêt ainsi un enjeu de poids pour les territoires et ses acteurs.

Le coût estimé de la violation d’un système de sécurité s’élève en moyenne à plusieurs centaines de milliers d’euros. Celui d’un détournement de données se chiffre en millions d’euros. Et si les cyberattaques de grands groupes font la une des journaux, ce sont souvent les PME qui sont les plus ciblées, car plus vulnérables. Mais loin de se limiter aux acteurs économiques, ces attaques peuvent aussi mettre en péril le fonctionnement même des villes, comme ce fut le cas en juillet 2019, lors d’une attaque au ransomware chez un fournisseur d’électricité de Johannesburg : une grande partie de la métropole fut plongée dans le noir…Consulter la note

Travaux Publics : la FNTP publie son rapport d’activité 2019 @FNTP_info

Source : FNTP

La FNTP publie son rapport d’activité 2019 : avec ce rapport d’activité, la FNTP a identifié 10 bonnes raisons d’investir qui resituent le « bien vivre » au centre du développement des territoires.

L’année 2018 confirme l’embellie de 2017, avec une croissance du chiffre d’affaires des entreprises de Travaux Publics de +6,4 %, pour s’établir à 41 milliards d’euros. En 2019, la profession devrait connaître une nouvelle accélération de l’activité. Toutefois, à l’approche des élections municipales de 2020, les incertitudes grandissent.

>Consulter le rapport d’activité

Les Epl immobilières constituent une alliance en faveur du développement des territoires @FedEpl @SalonEpl

Source : Fédération des Epl

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi ELAN, les Epl immobilières jouent la carte des coopérations territoriales en se groupant au sein d’une société de coordination sous l’égide de leur Fédération.

Ancrées sur leurs territoires, les Entreprises publiques locales (Epl) immobilières sont engagées de longue date sur les sujets de l’immobilier, de l’habitat, de l’aménagement et de l’attractivité économique. Dotées d’une gouvernance publique qui associe des partenaires privés soucieux de l’intérêt général, les Epl sont avant tout des entreprises ancrées dans leurs territoires…En savoir plus

Trophées des Epl 2014 : Votez pour l’une des dix Epl nominées !

logo_eplDans le cadre de la phase finale des Trophées des Entreprises Publiques Locales organisés par la Fédération des Epl, le comité de présélection a nominé dix entreprises. Le jury présidé par François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône et président de l’Institut de l’économie circulaire, rendra son verdict le 18 septembre avant de dévoiler le palmarès lors de l’édition 2014 du Congrès des Epl des 7 et 8 octobre qui se tiendra au Centre international des congrès de Deauville.

.

Les 10 Epl nominées sont :

Catégorie habitat et renouvellement urbain :

Catégorie développement des territoires :

Catégorie services au public :

Le comité de présélection a mis l’innovation et le développement durable au centre de ses critères d’évaluation.

Elus et directeurs de ces dix Entreprises publiques locales (Epl) devront démontrer la performance économique, sociale et environnementale de leur entreprise au service des collectivités territoriales, principe même des Trophées des Epl, devant un jury, le 18 septembre prochain à Paris.

Le jury délibèrera à la suite des auditions et son choix sera pondéré par le vote en ligne, ouvert au public dès aujourd’hui. Les Trophées seront remis le 8 octobre au Centre international de Deauville, dans le cadre du prochain Congrès des Epl.

.

>Source : http://servirlepublic.fr

EPL-Servir-le-public

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

Trois schémas innovants pour l’avenir des Pays de la Loire

Innovants dans leur méthode, intensément participative… Innovants par leur contenu, délibérément volontariste et ambitieux… Les projets de trois nouveaux schémas de cadrage des politiques publiques régionales adoptés lundi 27 juin par le Conseil régional imaginent et construisent un avenir créatif pour les Pays de la Loire, qui rapproche économie…

« Construire avec ! ». En élaborant les politiques régionales avec les acteurs concernés, la Région reste fidèle à une méthode éprouvée depuis 2004. Ainsi, depuis début 2011, l’élaboration des débats a mobilisé plus de 900 personnes sur tout le territoire. Objectif : construire trois « schémas » structurant et renouvelant le « noyau dur » de ses politiques publiques pour 2011-2016, explique Jacques Auxiette. « C’est un nouveau socle politique et opérationnel de l’action régionale que nous sommes en train de bâtir. Nous y démontrons notre capacité de continuer à agir malgré un cadre budgétaire contraint, nous y affirmons notre ambition d’avenir pour le territoire régional ». Par son calendrier, par son ampleur et par ses ambitions, cette démarche est unique en France. Les projets sont désormais soumis à la relecture et validation des acteurs concernés, avant leur adoption définitive en octobre prochain.

  • Économie et Emploi Durables

Ce schéma est innovant par sa volonté de lier économie, développement durable et nouveaux emplois. Pour donner aux Pays de la Loire les moyens de son avenir, il construit  une « boîte à outils » qui accompagne les mutations d’aujourd’hui et de demain : dynamique de filière, défense des équilibres économiques, ouverture internationale, innovation mais aussi formation professionnelle.

  • Jeunesses.

Le schéma régional des jeunesses prend à bras le corps la question de l’avenir des 15/30 ans dont la Région refuse qu’elle soit une génération sacrifiée. Emploi, logement, santé, formation, culture, transport… Ce schéma pose les conditions et indique les moyens que peut prendre la Région pour favoriser l’autonomisation des jeunes et leur insertion sociale et professionnelle, qu’ils soient en formation, salariés ou en recherche d’emploi.

  • Formations, Santé, Social et Territoires.

Aménager l’offre de santé de proximité sur le territoire, en se préoccupant en particulier du vieillissement et de l’accompagnement de la dépendance ; promouvoir la santé auprès des jeunes et leur donner les moyens de se soigner ; agir sur les conditions de santé qui améliorent la qualité de vie… Voilà les trois axes forts de ce schéma qui va lui aussi au-delà des compétences obligatoires de la Région pour « fabriquer le bien vivre en Pays de la Loire ».

Sur ce site