Archives du blog

Keolis anticipe la Loi Macron avec « l’Open Data Mobilité »

UNE AVANCÉE MAJEURE VERS L’OPEN INNOVATION DANS LES TRANSPORTS

Keolis et OpenDataSoft lancent la solution « Open Data Mobilité » pour accompagner les collectivités locales dans leur démarche d’ouverture des données de transport public

A l’occasion des Rencontres Nationales du Transport Public, le Groupe Keolis et OpenDataSoft annoncent le lancement d’une solution Open Data dédiée à la mobilité. Cette initiative permet à Keolis d’anticiper la Loi Macron sur la mise à disposition des données de transport en allant dans le sens de l’ouverture et de la transparence, au service des collectivités et des voyageurs.
Le Groupe s’associe à OpenDataSoft, start-up à l’origine de la première plateforme de valorisation des données, pour accélérer le développement de l’Open Data dans les transports publics. Une première sur le marché, dont le réseau Keolis de Rennes, STAR, a été le pilote.

…en savoir plus…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Nice Côte d’Azur: Reconnaissance mondiale pour le système de Stationnement Intelligent de la SEMIACS

Le projet innovant a été récompensé, parmi cent autres candidatures, par l’obtention de l’Award du meilleur projet innovant Smart City au niveau mondial.

A l’occasion du SMART CITY EXPO WORLD CONGRESS (salon des villes intelligentes réunissant sociétés, administrations publiques, entrepreneurs et centres de recherche qui œuvrent pour faire de nos villes des cités « intelligentes), qui se tient du 29 novembre au 2 décembre 2011 à Barcelone, la SEMIACS, société d’économie mixte niçoise qui gère, pour le compte de la Ville de Nice, le stationnement en voirie et 17 parcs-autos, présentait son projet de Stationnement Intelligent ainsi que les nouvelles technologies qui seront installées à Nice dès janvier prochain.

Ce projet totalement novateur techniquement, mais aussi original en ce qu’il associe au sein de SUDE, filiale créée en juin dernier, la SEMIACS à des partenaires privés, vient d’être récompensé parmi cent autres candidatures européennes, américaines ou asiatiques, par l’obtention de l’Award du meilleur projet innovant Smart City au niveau mondial. Lire la suite

Lille inaugure son réseau de vélos en libre service


V’Lille
a été inauguré le Lundi 20 Septembre 2011. Plus de 2 000 passionnés de deux-roues se sont d’ores et déjà abonnés à la formule de location en libre service présente dans plus de 80 stations. 

En présence de Rudy Elegeest, maire de Mons et Premier Vice-président de Lille Métropole chargé des grands événements, de Sébastien Leprètre, maire de La Madeleine, et conseiller Communautaire, d’Eric Quiquet, Premier Vice-président de Lille Métropole délégué aux transports, de Patrick Jeantet, directeur général de Keolis France, et président de Transpole, d’Yves Claude directeur Général Oxylane, et des partenaires associatifs tels que l’ADAV, l’association droit au vélo, la cérémonie d’inauguration s’est poursuivie sous un magnifique ciel bleu… Plus d’informations sur le portail de Lille Métropole

Le réseau de Bus du Grand Lyon fait sa révolution

Atoubus est le projet de réorganisation globale du réseau de bus TCL, piloté par, le, SYTRAL, et mis en service le 29 août 2011.

Atoubus poursuit deux objectifs :

▪ D’une part, s’adapter aux évolutions de l’agglomération lyonnaise ;
▪ D’autre part, répondre aux nouveaux besoins de déplacement des citoyens en ,cohérence avec les nouveaux rythmes de vie et habitudes des habitants.

Les 5 principes fondateurs du projet Atoubus :

▪ Hiérarchiser le réseau (faire émerger des axes structurants) ;
▪ Simplifier la compréhension des lignes (limitation des lignes à antennes et à trajets multiples et mise en place d’intervalles de passage plus réguliers permettant une
desserte à heure fixe);
▪ Proposer une offre attractive, simple et lisible en termes de fréquence et d’amplitude horaire ;
▪ Renforcer l’accessibilité des principaux pôles d’activité ;
▪ Connecter davantage les lignes de bus avec les centres d’échange et les autres modes de transport.

Plus d’informations sur http://www.atoubus.tcl.fr/

Espace public parisien au XXIe siècle: Etude des évolutions au travers des nouvelles pratiques

Observation des usages par l’Ecole d’Architecture de Versailles

Cette étude offre un nouveau regard sur les usages dans l’espace public d’une métropole à rayonnement international. Que se passe-t-il dans la rue ? Cette question simple est le point de départ de l’étude qui tente, d’abord de comprendre comment les transformations de nos modes de vie urbains s’inscrivent dans l’espace public et influent sur ses pratiques et ses usages.

Ensuite, elle essaye d’analyser les résultats des enquêtes d’observation menées, pour mieux saisir comment aujourd’hui, l’on s’approprie l’espace public et parfois on le réinvente pour le domestiquer. Enfin, elle livre les constats d’une analyse factuelle des usages de l’espace public sur un large échantillon qui couvre 25 sites à Paris. Les images, commentaires et photographies constituent un outil de travail qui peut mener à bien d’autres réflexions prospectives au-delà de cette étude qui est un premier pas dans l’appréhension des pratiques de l’espace public.

Ce travail a été mené en collaboration avec une équipe d’enseignants (Trottin et Masson) de l’école d’architecture de Versailles qui a mis au point une méthode d’observation des pratiques de l’espace public qu’elle a d’abord expérimentée à l’étranger en 2009 (Shanghai) qu’elle poursuivra en 2011 à Bombay. Cette comparaison des pratiques permet d’enrichir la situation parisienne d’expériences menées ailleurs en plus des constats européens traités par la mission espace public de la Ville de Paris.

Au final, cette étude montre que les évolutions récentes fortement amplifiées cette dernière décade consacrent le passage d’un espace public au service des systèmes urbains (déplacements, réseaux) à un espace public au service d’une ville en mouvement et au service d’une ville partagée. L’espace public est aussi incontournable pour faire face aux engagements de la ville durable. Il est un des supports majeurs de la lutte contre les îlots de chaleur urbain et un des outils de l’adaptation des villes aux changements climatiques. Ces thèmes constituent autant de nouvelles pistes à explorer dans les années à venir.

Télécharger l’étude l’APUR en PDF