Archives du blog

Pour la reprise, des aides pour améliorer le confort de son logement et réduire ses factures d’énergie @MouvementSOLIHA @paris

Source : Soliha

Au lendemain du déconfinement, les préoccupations liées au confort chez soi et à la rénovation des copropriétés sont au premier plan. Et le moment est bien choisi, car de nombreuses aides financières sont disponibles actuellement à Paris pour accompagner ces projets, notamment une subvention exceptionnelle de 5 000 € pour la réalisation d’un audit global pour sa copropriété.

Confinement et confort chez soi : une préoccupation en hausse chez les Parisien·ne·s

Après 60 jours de confinement, nombre de Parisien·ne·s ont pris conscience des limites de leur logement : inconfort thermique lié à des problèmes d’isolation, d’humidité, mauvaise isolation phonique, qualité de l’air intérieur dégradée…
Ce surplus de temps passé chez soi a fait apparaître de nouveaux impératifs de confort, qui pouvaient passer au second plan auparavant.

Fort de ce constat, l’intérêt pour les questions de rénovation des immeubles revient dans les préoccupations des Parisien·ne·s. En témoigne la reprise de rendez-vous pour des conseils personnalisés auprès des conseillers FAIRE de l’Agence Parisienne du Climat, avec des permanences très sollicitées depuis la fin du mois de mai…

Consulter le communiqué de presse

Commerce et e-commerce à l’heure du déconfinement dans la Métropole du Grand Paris @__Apur__ #GrandParis

Source : Apur

La crise sanitaire liée à la Covid-19 subie par les Français au printemps 2020 a contraint les commerçants et les consommateurs à s’adapter. Une partie de ces derniers ont modifié leurs habitudes d’achats. 

Les effets de la crise ont touché différemment les secteurs de la vente. Les commerces de première nécessité ont pu conserver une activité tandis que les autres secteurs n’ont pas pu ouvrir leurs magasins. Ainsi, seul un commerce sur quatre a été autorisé à ouvrir à Paris. Face à cette situation, le e-commerce s’est présenté comme une solution efficace pour respecter la distanciation sociale et maintenir une activité commerciale. Interrogés par l’Apur, des commerçants ayant choisi de vendre leurs produits sur internet expliquent comment ils l’ont mise en place. 

De leur côté, face aux restrictions sanitaires et au développement de ces services de livraison, les consommateurs ont dû modifier leurs comportements d’achat. Pour certains d’entre eux, cette période a été l’occasion de faire des courses sur internet pour la première fois. Pour comprendre comment les Grands Parisiens ont réagi face à ces nouveaux services commerciaux, l’Apur leur a adressé un questionnaire en ligne au cours du mois de mai 2020…

…En savoir plus

Achat immobilier et déconfinement : tout ce qui a changé en 10 chiffres choc ! @SeLoger

Source : Se loger

Se loger

Les crises bouleversent les comportements et font évoluer les mentalités. Mais concrètement, en quoi la perception qu’ont les acquéreurs du marché immobilier post-Covid a-t-elle été altérée? Comment voient-ils le « Monde d’Après » ? L’enquête réalisée par l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger répond à ces questions.

L’accès à Internet, une priorité pour les acquéreurs !

Haro sur les zones blanches, ces territoires mal-aimés car privés de réseau haut-débit fixe. Selon notre enquête OMI (Observatoire du Moral Immobilier) réalisée du 14 au 18 mai 2020, plus de la moitié des acquéreurs font de l’accès à Internet, de la qualité de la connexion et du raccordement à la fibre optique, un critère essentiel de leur recherche immobilière. Voilà qui ne surprendra pas les parents d’ados ni les gros consommateurs de séries TV à la demande  ! Il est, par ailleurs, intéressant de constater que ce chiffre fait écho à une résolution des Nations Unies, datant de 2016 et qui faisait de l’accès à Internet, un « nouveau » droit de l’Homme !

Les « petites villes » ont la cote auprès des acheteurs

Ce n’est décidément pas la taille qui compte ! En effet, il ressort de notre étude que 25 % des Français envisagent de devenir propriétaires dans une petite ville, c’est-à-dire de moins de 20 000 habitants. Si 13 % des acquéreurs interrogés avouent même cibler la campagne et que de plus en plus de Français ont des envies de verdure, force est toutefois de constater qu’un exode urbain massif n’est pas d’actualité ni ne devrait l’être. La majorité des nouveaux emplois étant désormais créés en ville, mieux vaut, bien souvent, ne pas trop s’en éloigner…

…Lire la suite

Le déconfinement chez Flandre Opale Habitat, comment ça se passe ? @ActionLogement @FlandreOpaleHa

Source : Flandre opale habitat

Pour Flandre Opale Habitat, le déconfinement a été préparé et accompagne la reprise économique du territoire.

A l’annonce du confinement, Flandre Opale Habitat a tout mis en œuvre pour mettre ses salariés et clients en sécurité, tout en assurant une continuité de services. Suivant la dynamique du Groupe Action Logement, l’entreprise s’est organisée pour maintenir ses services et soutenir l’activité du territoire en :

  • Poursuivant les commissions d’attributions de logements de manière dématérialisée. 89 logements ont été attribués pendant la période de confinement
  • Poursuivant les paiements fournisseurs en généralisant la dématérialisation des factures
  • Poursuivant les commissions d’appels d’offres. 3 commissions ont pu être réalisées à distance.
  • Maintenant l’activité du personnel de proximité pour offrir une continuité de service à ses clients
  • Renforçant l’accompagnement des locataires les plus fragiles grâce à des campagnes de phoning et des solutions proposées en cas de difficulté

Aujourd’hui, la 1ère étape du déconfinement débute. L’entreprise a fait le choix d’opter pour un déconfinement organisé avec rigueur et discernement pour maîtriser le risque de contamination et conserver ses priorités.

L’activité Client

Ainsi, les états des lieux, travaux dans les logements ont repris dès le 11 mai. L’accueil au public a réouvert ses portes uniquement sur rendez-vous dès le 12 mai. Une organisation de travail a été défini, les équipements de protection individuelle prévus et des protocoles spécifiques à la crise sanitaire mis en place pour chaque activité et partagés avec les clients concernés avant chaque rendez-vous…

Consulter le communiqué de presse

Les bailleurs sociaux des Hauts-de-France engagés pour une reprise de l’activité concertée et responsable @UnionHlmHdF

Source : Union Habitat Hauts-de-France

Les mesures sanitaires déployées par le gouvernement dans le cadre du confinement ont contraint les bailleurs sociaux à réorganiser la plupart de leurs activités tout en ayant pour préoccupation première de répondre aux urgences (techniques et sociales). Au regard de ce contexte sanitaire inédit, les bailleurs sociaux des Hauts-de-France ont su apporter, en lien avec leurs partenaires locaux, les réponses les plus adaptées aux difficultés individuelles.

Aujourd’hui, le reprise de l’activité doit s’engager en garantissant la sécurité de l’ensemble du personnel de proximité, des collaborateurs présents sur les chantiers, dans les espaces d’accueil et dans l’ensemble des services. L’exigence sanitaire doit rester notre priorité, pour protéger l’ensemble des salariés et les locataires du parc Hlm en région.

L’impact économique pour les organismes est important, il est indispensable d’anticiper la sortie du confinement de manière responsable et concertée, et ce, avec tous les acteurs engagés aux côtés des bailleurs sociaux (BTP, associations de locataires…)

Consulter le communiqué de presse