Archives du blog

Coup de projecteur sur le recyclage du plastique en France par @Paprec_Group @spetithuguenin

    Source :  PAPREC

Depuis quelque temps, l’emballage plastique est mis à l’index. Pourtant, si l’usage du plastique s’est considérablement développé, c’est que les industriels du secteur plébiscitent son intérêt sanitaire et environnemental.

La révision de la directive européenne sur les emballages, publiée cet été , prévoit désormais un objectif minimal de recyclage de 50 % des emballages plastique à horizon 2025. C’est le signe que le législateur a saisi l’opportunité qu’offre le recyclage des plastiques.

> Télécharger le magazine

Arkéa Banque E&I sera présent au 32e Congrès d’AMORCE @AMORCE @cmarkea

 Le Congrès national d’AMORCE aura lieu cette année du 17 au 19 octobre 2018  au Havre, sur le thème « Eau, énergie, déchets : quelle fiscalité et quel financement pour la transition écologique ? » 

A cette occasion, les équipes d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels seront présentes afin d’échanger avec vous sur les domaines de l’énergie et de l’économie circulaire.

Avec près de 750 congressistes chaque année, le Congrès d’AMORCE est l’un des principaux rendez-vous des acteurs locaux de l’énergie, de l’économie circulaire, de l’eau et l’assainissement. Il réunira des représentants de l’État, des collectivités et des professionnels pour travailler sur le financement et la fiscalité dans ces domaines.

>>>> Pour en savoir plus sur le congrès, cliquez ici

Retrouvez également :

Rabot Dutilleul renforce sa plateforme de start-up avec Néo-Eco @rabotdutilleul #NeoEco

Source : Rabot Dutilleul

Afin d’agir en faveur de l’économie circulaire dans le bâtiment, Rabot Dutilleul a signé un partenariat avec la start-up Néo-Eco, entreprise spécialisée dans la valorisation des déchets. 

RABOT

C’est le deuxième partenariat signé avec une start-up par Rabot Dutilleul en l’espace de quelques mois. Installée à Hallennes-les-Haubourdin dans le Nord, Néo-Eco propose des solutions en ingénierie industrielle du recyclage des déchets et conseille les entreprises dans la création de boucles d’économie circulaire. Son plus gros secteur d’intervention : le BTP qui produit chaque année, près de 250 millions de tonnes de déchets.

Auprès des promoteurs et constructeurs, l’entreprise propose une méthodologie innovante qui lui permet d’aller bien au-delà de l’objectif national de 70% de revalorisation des produits issus de la déconstruction, tout en créant une valeur économique supérieure aux filières de valorisation actuelle. Identifiée par Rabot Dutilleul il y a quelques années, elle a notamment travaillé sur l’entrepôt Décathlon à Lompret, réalisé par le contractant général Gérim, filiale du Groupe. La dalle de béton de l’entrepôt avait alors été réalisée à partir de granulats alternatifs issus de laitiers de haut-fourneau.

En savoir davantage…

Lire également :

Transition écologique : bientôt le 32e Congrès d’AMORCE @AMORCE

Source : AMORCE

Cette année aura lieu la 32e édition du Congrès National d’AMORCE, l’Association des collectivités territoriales et des professionnels. Il se déroulera au Havre, du 17 au 19 octobre 2018.

2018 - 32e Congrès national Le Havre.png

Avec 800 congressistes chaque année, le Congrès d’AMORCE est l’un des principaux rendez-vous des collectivités et autres acteurs locaux de la transition écologique. Il réunira des représentants de l’État, des collectivités et des professionnels pour travailler sur la fiscalité écologique et le financement de la transition énergétique, de l’économie circulaire, de l’eau et de l’assainissement.

Cette année encore le programme permettra d’aborder tous les aspects des politiques locales de transition écologique, avec des plénières sur les principaux sujets d’actualités, des ateliers thématiques et des parcours permettant d’aborder des sujets plus techniques sur les déchets, l’énergie et l’eau. Les congressistes pourront également participer aux visites techniques, ainsi qu’aux moments de convivialité comme la soirée de gala, les visites touristiques ou encore la journée accompagnants.

Cliquez ici pour vous inscrire en ligne
Pour découvrir le pré-programme, cliquez ici

Lire aussi :

Les EPL fortement engagées dans l’Économie Circulaire @FedEpl

Source : Fedération des Epl

L’économie circulaire est une activité rondement menée par les Entreprises Publics Locales (EPL)

Epl

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme« . Lavoisier imaginait-il combien sa formule ferait aussi loi en matière de déchets ? Contre une société de consommation entamant désormais son capital ressources dès le cinquième mois de l’année, l’économie circulaire impose sa logique résurrectionnelle : en lieu et place de leur rejet final, allonger la durée de vie des produits par leur réemploi après réparation, leur recyclage et/ou la valorisation de leurs composants.

Les Epl, clés d’un nouveau modèle

Si les entreprises sont les premières concernées, les collectivités portent aussi ce nouveau modèle de société. Et, avec elles, leurs Epl, dont une trentaine assument déjà le service public d’élimination des déchets, fortes d’une emprise territoriale inversement proportionnelle à leur nombre. Pour exemple, la Semardel traite chaque année les 200 000 tonnes jetées par près d’un million d’Essonniens. « Sur ce secteur aux formidables enjeux collectifs, les entreprises publiques locales ont toute légitimité à s’imposer plus encore. Nous sommes la clé d’un nouveau modèle de développement écologique, économique et social » prédit Jean-Luc Polard, président du Club déchets de la Fédération des Epl et de la Spl Sotraval, pierre angulaire du « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage » porté par Brest métropole. L’image prend tout son sens au regard des diverses entrées du secteur, dont les Epl maîtrisent chaque serrure ! Soutien du bien commun dans une dynamique entrepreneuriale, les Epl combinent efficacité environnementale et rationalité économique. La Spl Sotraval, dont le centre a réduit de 8 % la quantité d’ordures ménagères résiduelles et optimisé les coûts d’un million d’euros en mutualisant entrants et bonnes pratiques des 10 EPCI du nord Finistère…

La suite de l’article ici

Lire aussi :