Archives du blog

Logement social : 470 millions euros de crédits pour le FNAP ! @localtis

Source : Localtis

Un arrêté du 15 mai 2018 ouvre près de 470 millions d’Euros de crédits au FNAP, Fonds National des Aides à la Pierre.

Localtis

Le budget initial adopté par son conseil d’administration, le 15 décembre dernier, prévoyait que le fonds serait constitué de la manière suivante : 375 millions d’euros de contributions des bailleurs sociaux, via la cotisation CGLLS (Caisse de garantie du logement locatif social) et la taxe créée par la loi de finances 2018 sur les plus-values réalisées à l’occasion des cessions HLM ; 50 millions d’Action Logement (confirmés dans la convention 2018-2022 signée avec l’État) ; 38,80 millions de financement de l’Etat ; 12 millions d’autres financements publics fléchés ; 10,97 millions d’autres financements publics.

Le conseil d’administration avait décidé de dépenser l’ensemble de ses crédits en 2018 (en se basant à l’époque sur 486,77 millions d’euros). Il prévoyait de consacrer 97% de son budget (soit 470 millions tout rond) en autorisation d’engagement ouvertes sur le budget de l’État, pour le financement des aides à la pierre « classiques », en actant que ces sommes seraient « prioritairement » destinées à la construction de PLAI dans le cadre du programme « Logement d’abord ». Il était également prévu que 10 millions d’euros soient réservés au financement d’opérations de démolitions, en privilégiant les territoires détendus. Les 4,8 millions d’euros restant seraient dédiés au financement « d’actions annexes », essentiellement pour réaliser des actions d’accompagnement et d’ingénierie sociale dans le cadre de maîtrise d’œuvre urbaine et sociale (4,4 millions), puis pour la mise en œuvre de la réforme des attributions des logements sociaux.

Lire la suite…

Lire aussi :

Une liste noire des sites douteux et frauduleux en Assurances, crédits, paiements @servicepublicfr #ACPR

Source : Service public

L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) a publié la liste noire des sites et organismes douteux et frauduleux proposant des contrats d’assurance, des crédits, des livrets d’épargne, ou encore des services de paiement…  

service public

L’ACPR invite les consommateurs à ne pas répondre aux sollicitations de ce type d’organismes. L’ACPR précise enfin que, cette liste n’étant pas forcément complète (de nouveaux acteurs apparaissent régulièrement), il convient de vérifier si l’organisme vous proposant par exemple un crédit ou un contrat d’assurance a effectivement le droit de le faire.

Découvrez la liste noire des sites internet ou entités identifiés comme douteux directement sur Assurance Banque Epargne Info Service  ———>  Cliquez ici

Quelques exemples de cette liste noire :
http://www.ergfinance.com
http://www.emprunt-solidaire.com
http://www.donald-finances.com
http://francredit.ch
https://biifap.com
http://www.europ-expres.com
http://www.bil-gestionpatrimoine.com
http://www.aif-investments.com
http://www.descartestrading.info
https://crowdfundingglobal.co/fr
https://www.hopefinances.com
https://lending-france.com
http://www.des-forges.com
http://www.kkfinances.com
http://www.cauris-finance.com

A lire aussi :

Attention risque de ralentissement sur le marché immobilier ! @Galivel @CAFPIPRET

Source : Galivel

galivel         logo_cafpi_arrondi

Alors qu’en janvier, les taux effectivement accordés aux emprunteurs s’établissent en moyenne à 0,86% sur 10 ans, 1,15% sur 15 ans, 1,35% sur 20 ans et 1,66% sur 25 ans, Cafpi propose en ce mois de février des taux encore très attractifs avec 0,75% sur 10 ans, 1,10% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans. « Mais la demande s’est fortement ralentie fin 2017, et les risques de ralentissement du marché immobilier en 2018 sont importants », souligne Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.

2017 en fanfare, 2018 en sourdine

L’année dernière aura été une année faste pour les courtiers en crédits immobiliers, Cafpi, le 1er d’entre eux, a ainsi réalisé plus de 10 milliards d’euros de crédits signés. « Les taux restés bas durant l’année, les prix en hausse, mais encore accessibles, conjugués à un retour de confiance en l’avenir ont permis ses résultats records », indique Philippe Taboret.

 Retour de la demande

Mais la demande s’est tarie en fin d’année. « Depuis janvier, les emprunteurs semblent être de retour, le volume de dossiers traités est en progression par rapport à novembre et décembre 2017, ajoute-t-il. Mais la situation actuelle est assez paradoxale ». En effet, malgré les réformes et la perte partielle des aides au logement, qui ont désolvabilisé une partie des primo-accédants, le marché reste actif.

Lire la suite…

A lire aussi :

 

Le Crédit Mutuel Arkéa sur la 1ère marche du podium des Corbeilles d’Or 2017 @cmarkea

Source : Crédit Mutuel Arkéa

Corbeilles d'or

A Paris, à l’occasion de la 32e cérémonie des Corbeilles « Mieux Vivre Votre Argent », le Crédit Mutuel Arkéa a remporté la Corbeille d’or, la plus haute distinction qui récompense les banques dont les fonds ont obtenu les meilleures performances sur un an.

Présent à la cérémonie, Dominique Andro, Directeur Général Délégué du groupe a dédié ce trophée au professionnalisme et à l’expertise des équipes de gestion (Federal Finance Gestion et Schelcher Prince Gestion) et de nos réseaux distributeurs physiques et digitaux. Une distinction qui démontre la solidité financière de notre groupe et le succès de son modèle économique.

Et la victoire est d’autant plus belle que la progression sur un an est spectaculaire ; l’année dernière, la notation positionnait le Crédit Mutuel Arkéa à la 13e place. Bravo aux équipes !

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Acheter ou investir… Rendez-vous au Salon National de l’Immobilier @SalonImmoParis

 

Salon national de l'immobilier

Source : Salon National de l’immobilier

Le Salon National de l’immobilier se déroule du 13 au 15 octobre 2017 à Paris, au Carrousel du Louvre. Cet évènement permettra aux acquéreurs et investisseurs de découvrir en intégralité les nouvelles tendances du marché de l’immobilier.

  • Le placement immobilier, gage de sécurité et de pérennité

Le volume des transactions immobilières a dépassé en juin les 900 000 ventes annuelles dans l’existant selon les derniers chiffres publiés par la Fédération nationale de l’Immobilier (FNAIM), en hausse de 9,9 % sur un an glissant. « Le record doit être relativisé, car depuis 2000, le parc immobilier s’est accru de 20%. De leur côté, les ventes n’ont progressé que de 13%. Pour égaler la rotation maximale observée l’année du millénaire, il aurait fallu parvenir à 950 000 transactions. », indique Jean-François Buet, Président de la FNAIM. Mais, les deux tiers des départements ont connu des progressions des ventes supérieures à 10 %, sachant que 46 % des transactions se sont concentrées sur 20 départements.

  • Des taux de crédit toujours au plus bas, véritable levier sur le financement

En juin selon le courtier Cafpi, les taux de crédit immobilier se sont établis à 1,15 % sur 15 ans, 1,42 % sur 20 ans et 1,79 % sur 25 ans.
Lire le communiqué de presse

@Institutionnels                     @royojm                     @AlexandraPoloce