Archives du blog

Sophie Violleau est nommée Vice-Présidente du Crédit Mutuel Arkéa @cmarkea

Brest, le 1er juillet 2020 le Conseil d’administration du Crédit Mutuel Arkéa* a nommé Sophie Violleau à sa vice-présidence. Elle succède à Christian Touzalin au terme de 24 années de mandat. Sophie Violleau est administratrice du Crédit Mutuel Arkéa depuis 2016, elle est également Présidente de la fédération du Crédit Mutuel du Sud-Ouest depuis le 28 mai dernier.

Sophie Violleau, 48 ans, est diplômée de l’Institut Supérieur des Hautes Études Économiques et Commerciales de Paris.  Elle est depuis 2008 fondatrice et co-gérante de Parenteo Services, une société de services à la personne située en Charente, et assure également, depuis 2010, la responsabilité du service clientèle de la société des transports du Grand Angoulême (STGA).

Sophie Violleau a été élue Vice-Présidente de la caisse de Crédit Mutuel de la Couronne, en Charente, en 2015 puis administratrice de la fédération du Crédit Mutuel du Sud-Ouest et d’Arkéa en 2016. Elle a ensuite poursuivi son investissement au sein du groupe, où elle exerce les fonctions de Présidente du Comité des Nominations d’Arkéa, Présidente du Conseil d’administration de Nouvelle Vague, la filiale du groupe qui porte le développement de la fintech Max, et administratrice de Suravenir Assurances. Sophie Violleau a également été nommée Présidente de la fédération du Crédit Mutuel du Sud-Ouest le 28 mai dernier…

Lire le communiqué de presse

Nouveau social bond pour le Crédit Mutuel Arkéa @cmarkea

Brest, le 12 juin 2020 Suite au succès de son premier social bond en octobre 2019, Arkéa a réalisé ce 4 juin 2020 une deuxième émission obligataire à impact social. Cette levée de fonds de 750M€ permettra de contribuer au développement économique des territoires dans un contexte de crise sanitaire inédit, via le financement/refinancement de prêts aux PME et au secteur de la santé notamment.

C’est dans un contexte économique et social dégradé en France, conséquence de l’épidémie Covid-19, qu’Arkéa a réalisé sa deuxième émission d’obligations à impact social. Ce jeudi 4 juin 2020, ce sont 750M€ qui ont été levés sur les marchés financiers auprès de gestionnaires d’actifs et de compagnies d’assurances, principaux souscripteurs de l’obligation. Le social bond a recueilli un vif intérêt de la part des investisseurs qui renouvellent ainsi leur confiance au groupe Arkéa. La demande a atteint 2,6 Md€ en trois heures, avec plus de 100 ordres de qualité, initiés principalement par de grands comptes fortement engagés sur les problématiques ESG (environnement, social, gouvernance), avec une concentration importante en France (40 %). Le volume de fonds levés a permis de resserrer significativement le spread à MS+150bp, un niveau qui implique qu’aucune prime d’émission n’ait été payée pour cette opération.

Accompagnement et financement de l’économie réelle

Arkéa figure parmi les premiers acteurs bancaires européens à s’être positionnés sur le marché des social bonds en octobre 2019. Ce type d’obligation, destiné à refinancer des projets à caractère social, est en parfaite cohérence avec les convictions du groupe Arkéa…

Consulter le communiqué de presse

Coronavirus et pétrole : double choc sur les marchés financiers @cmarkea @arkeaIS

Source : Arkea Investment Services

L’inquiétude sur les marchés s’est renforcée suite à la forte augmentation du nombre de personnes contaminées hors de Chine. Affectant de nombreux secteurs tels que le tourisme, le luxe, la technologie, l’automobile, les transports ou encore le secteur pétrolier, cette épidémie se développe alors que la conjoncture mondiale commençait à manifester des signes de redressement suite aux accords commerciaux USA-Chine signés mi-janvier. Le 07 mars, la décision surprise de l’OPEP d’augmenter sa production de pétrole a provoqué l’effondrement du prix du pétrole jusqu’à 33 dollars, renforçant l’anxiété des marchés.

Une économie qui souffre

Jusqu’à février, l’économie US se montrait résistante, les créations d’emplois se redressant et soutenant la consommation des ménages. Le secteur immobilier demeurait bien orienté grâce à la baisse des taux longs. Bien que moins ouverte à l’international, l’économie US commence, elle aussi, à subir les conséquences de l’augmentation de personnes contaminées. Cela devrait affecter la consommation des ménages (hôtellerie, luxe, tourisme) et l’investissement des entreprises notamment des secteurs technologiques (chaînes de production) et pétroliers (forte baisse récente du pétrole)…

Accéder à la suite de la newsletter

Primonial et Suravenir annoncent les taux de rendement des fonds € du contrat SereniPierre @cmarkea

Au titre de l’année 2017, le fonds en euros SECURITE PIERRE EURO (SPE) affiche une performance de 3,40 %, tout en renforçant la réserve constituée en 2016. Malgré la forte augmentation de la PPB (Provision pour Participation aux Bénéfices), qui dépasse 1,5% des encours, le taux de rendement demeure très attractif. SPE est investi à 79,8 % (au 31.12.17) en immobilier tertiaire (bureau, santé et commerce) via un OPCI dédié et via des supports immobiliers collectifs – SCI, SCPI et OPCI. En 2017, la stratégie d’investissement est restée la même que les années précédentes, à savoir des bureaux neufs ou récents sécurisés par des baux fermes, des commerces de proximité et des actifs dédiés à la santé et l’éducation.

Comme le précise Laurent Fléchet, Directeur général délégué du groupe PRIMONIAL en charge de l’activité immobilière : « Nous maintenons un niveau de performance élevé sur le portefeuille immobilier de Sécurité Pierre Euro grâce à une sélection de nos actifs et une diversification à la fois géographique (France – Europe) et sectorielle (Bureau – Commerce – Santé) ».

Bernard Le Bras, Président du Directoire de SURAVENIR, ajoute : « La qualité des investissements réalisés depuis la création du fonds en 2012 nous permet de servir aujourd’hui un taux de rendement du fonds euros SECURITE PIERRE EURO de 3,40%(1), toujours parmi les plus élevés du marché, tout en dotant la Provision pour Participation aux Bénéfices (PPB) pour la 5e année consécutive : un gage de rendement futur pour les assurés. Le contrat SERENIPIERRE nous a permis de réaliser une collecte brute de plus de 700 millions d’euros en 2017, pour un encours de plus de 3 milliards d’euros à fin 2017. Autant de facteurs qui continuent de conforter notre confiance dans l’immobilier : une classe d’actifs à privilégier pour une perspective de rendement attractif ».

…lire la suite…

La Fédération des ESH et Arkéa Banque E&I signent une convention de partenariat #CongrèsHLM @FederationESH @cmarkea

ABEI & FESH

 

La Fédération des Entreprises Sociales pour l’Habitat et Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, filiale du Crédit Mutuel Arkéa,unissent leur forces pour promouvoir les échanges sur les innovations sectorielles touchant le logement social. La signature de la convention se tient ce matin, 26 septembre 2017, durant le 78e Congrès du mouvement HLM à Strasbourg en présence de Valérie FOURNIER Présidente de la Fédération des ESH et Bertrand BLANPAIN, Président du Directoire de Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels.

Les deux partenaires ont décidé de s’associer, la convention de partenariat s’articule autour de grands axes tels :

  Ouverture sur les financements alternatifs

Arkéa Banque E&I accompagne les innovations qui facilitent la production de logements : démembrement de propriété, mais également toute une gamme de garanties permettant de fluidifier les opérations (garanties de paiement, garanties financières d’achèvement ou encore cautions de prêts CDC en l’absence de garantie des collectivités locales).

Aussi les possibilités de tester de nouvelles sources de financement directement auprès d’acteurs institutionnels (mutuelles, caisses de retraite, assureurs,…) par le biais de la plateforme des institutionnels d’Arkéa Banque E&I, point de rencontre entre emprunteurs et investisseurs institutionnels, pourront être développées.

 « audace » et   développement de  l’innovation en région

Le monde de la construction et de l’immobilier est au cœur de profondes mutations (environnementales et sociétales, technologiques, usages). Le logement social est concerné par ces transformations et doit répondre à des besoins nouveaux. La Fédération des ESH a développé cet objectif par le rapprochement entre les start-up et les grands acteurs du monde de la construction, de l’énergie et de l’immobilier est source d’innovations.

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce