Archives du blog

Paris attire de plus en plus les entreprises @paris @Anne_Hidalgo

   Source : PARIS

En 2018, plus d’un million de mètres carrés de bureaux ont été commercialisés à Paris. La capitale séduit les entreprises et les espaces de coworking s’y étendent.

Si plus de 21 milliards d’euros ont été investis dans le marché français des bureaux en 2018, c’est dans la capitale que les sommes atteignent un niveau record. Près de 8,8 milliards d’euros ont été engagés pour acquérir des espaces de travail à Paris, d’après une étude de Knight France, expert en immobilier d’entreprises.

La capitale séduit ainsi les entreprises, prêtes à y installer leurs bureaux. En effet, dans les classements internationaux des villes les plus attractives du monde, la Ville a fait un bond depuis 2014. Parmi les 500 plus grandes entreprises mondiales, 29 ont leur siège à Paris, ce qui place la ville en troisième position mondiale, derrière Pékin et Tokyo, mais devant New York.

…lire la suite…

[Data ] Regards croisés sur la privacy dans le monde @Nextdoor

   Source :Nextdoor

L’association France-Hong Kong a organisé chez Nextdoor  un échange avec Arnaud Massonnie, spécialiste des nouvelles technologies et cofondateur de fifty-five, the data company, fondée en 2009 et présente en Europe, aux États-Unis et en Chine.

Nous avons résumé pour vous cet échange sur la privacy à travers le monde, et les différentes manières possibles d’exploiter les données des individus… en fonction de l’endroit où l’on se trouve sur le globe !

La privacy : piqûre de rappel

La privacy désigne tous les sujets et toutes les questions éthiques ou légales relatives au respect de la vie privée des individus. Ce terme et ses enjeux sous-jacents ont pris de l’ampleur avec l’avènement d’internet et les données qui en découlent.
Face à une population de plus en plus concernée par le sujet de la privacy d’une part et un sentiment de défiance accru par des scandales (Facebook – Cambridge Analytica, par exemple), le sujet de la privacy est devenu un sujet… brûlant !

Ceci étant, la manière dont est abordée la question de la privacy change énormément d’une région du monde à une autre. Tandis qu’en Chine, la donnée des individus paraît appartenir à l’Etat et qu’en Amérique, le libéralisme économique semble prendre le pas sur la vie privée, le RGPD en Europe se pose en protecteur des individus et de leurs données personnelles. Petit tour d’horizon de ces différentes conceptions à travers le monde…

..lire la suite…

Paris 18e : nouvel espace de coworking dans un ancien bâtiment de la SNCF @SNCFImmobilier

Source : SNCF Immobilier

Morning Coworking a inauguré le 10 janvier 2019 un nouvel espace de coworking dans le 18e arrondissement de Paris. Cet espace d’une surface de 2 700m² dispose d’une capacité de 260 postes.

sncf-immobilier

Installé dans un ancien économat SNCF lié au site de maintenance de La Chapelle aujourd’hui inactif, le bâtiment en briquettes rouges qui abrite Morning Coworking Marcadet cèdera, dans deux ans, la place à un programme de logements. Dans l’intervalle, il connaît une seconde vie sous la forme d’un lieu de travail convivial et dynamique, d’une surface de 2700 m² et d’une capacité de 260 postes.
« Nous sommes les seuls acteurs du coworking dont le business model intègre non seulement des baux classiques, mais aussi des sites éphémères comme celui de la rue Ordener, a souligné Clément Alteresco, fondateur de Morning Coworking. Il y a des millions de mètres carrés inoccupés en Île-de-France, tandis que des centaines de freelances, startups, PME, TPE et équipes projets de grands groupes cherchent une solution flexible pour leur lieu de travail. C’est de ce constat qu’est née notre activité. »

Le bâtiment, entièrement rénové et réaménagé par Morning Coworking, a été agencé dans un style industriel moderne. Il comporte une immense pièce de vie commune, une salle de jeux, un espace café, une cuisine et des salles de réunion.

Plus d’informations sur ce nouvel espace de coworking

Lire aussi :

Coworking : une tendance qui s’installe dans l’univers du marché de bureaux @SeLoger

Source : Se Loger

Une diversité de profils des occupants des espaces de coworking

En 2014, lorsque ces espaces partagés sont apparus dans la capitale, les précuseurs comme Nextdoor à Issy-les-Moulineaux visaient une clientèle de start-up, de travailleurs indépendants ou de très petites entreprises. Si selon la toute dernière étude Cushman & Wakefield, 50 % des occupants proviennent  de ces profils, l’autre moitié se recrute dans des entreprises moyennes soucieuses de flexibilité mais aussi des grandes entreprises qui externalisent certaines missions hors du siège pour travailler en mode projet ou qui veulent favoriser des synergies avec des start-ups.  Cette même étude rappelle que les attentes des utilisateurs se focalisent autour de six enjeux principaux :

• Une installation rapide, type « Plug’n work ».

• Une maîtrise des coûts.

• Des espaces évolutifs.

• Une adaptabilité au potentiel de croissance des équipes.

• Une flexibilité en termes de durée d’engagement.

• Un système informatique sécurisé.

En savoir plus

Cougnaud installe 700 m² d’espace de co-working pour les ingénieurs de l’Efrei

   Source : Cougnaud

A Villejuif, les étudiants de l’EFREI ont récemment pris possession du Student Hub, un espace de travail et de détente qui leur est exclusivement réservé. Le bâtiment, d’une surface de plus de 700 m², a été installé par Cougnaud Construction.

Implantée à Villejuif depuis 32 ans, l’Efrei Paris, qui forme des ingénieurs pour les secteurs de l’informatique et du numérique, a entamé un vaste programme de modernisation et d’agrandissement de son campus pour rester en tête de peloton. […]

Depuis la rentrée de septembre, les étudiants disposent d’un bâtiment qui leur est exclusivement consacré, le Student Hub. Cet édifice de 700 mètres carrés haut de trois étages basé sur une construction modulaire propose un espace de coworking, des bureaux individuels, un espace de repos et la maison des associations. Une aubaine notamment pour les membres de Groupe Escape, qui rassemble une vingtaine d’étudiant créant des « escape games » (des sortes de jeux vidéos grandeur nature). « C’est une activité qui nous permet de montrer à travers un support ludique les nombreuses facettes de ce que nous apprenons à l’école d’ingénieur. Ainsi, nous proposons notamment pour les journées portes ouvertes de l’Efrei un escape game aux candidats. Il n’était jamais simple de trouver une salle où l’organiser mais avec la livraison de ce bâtiment, nous pourrons maintenant bénéficier d’une voire deux pièces », salue Maxime Grenier, le président de l’association.

Lire la suite…