Archives du blog

Ne passons pas d’une crise sanitaire à une crise humanitaire @UnafoUnion

Source : UNAFO

Le 10 juillet marque la fin de l’état d’urgence sanitaire et, avec elle, la fermeture des hébergements « hivernaux », l’arrêt des mises à l’abri sanitaires et la reprise des expulsions. Pour les 39 associations du Collectif des Associations Unies, cette date ne doit pas signifier la fin de l’aide apportée aux milliers de personnes sans-abri et mal-logées, pour qui les problèmes ne s’arrêteront pas le 11 juillet.

Les mesures déployées par les acteurs de la solidarité avec les services de l’Etat pendant la crise sanitaire, ont marqué une avancée importante dans la protection des plus vulnérables. 20 000 places d’hébergement dont 12 000 à l’hôtel ont été ouvertes, 14 000 places hivernales ont été maintenues, des centres de desserrement Covid-19 ont ouvert, des points d’eau dans certains bidonvilles ont été installés, des chèques service ont été distribués, la trêve des expulsions a été prolongée… Au-delà d’un répit pour les personnes, cette mobilisation a montré qu’avec des moyens, des solutions étaient possibles pour les personnes sans-abris et mal-logées !

Pourtant, ces efforts sont à nouveau circonscrits dans le temps et les associations du Collectif sont déjà les témoins d’un « après » inquiétant sur certains territoires. Depuis le déconfinement, nous assistons à la fermeture anticipée de centres d’hébergement et d’hôtels mobilisés pendant la crise, qui avaient permis de voir baisser les appels au 115 de 70%…

Consulter le communiqué de presse

Comment Bordeaux Métropole a-t-elle fait face à la crise du #Covid_19 ? @BxMetro

Source : Bordeaux Métropole

Comment Bordeaux Métropole a-t-elle fait face à la crise du Covid-19 ? Son président Patrick Bobet explique de quelle manière l’administration a fonctionné et comment les services métropolitains se sont organisés pour garantir les services aux citoyens.

Comment s’est mise en place l’organisation de crise ?

On avait beaucoup anticipé : dès le 24 janvier, nous étions en phase 1, une cellule de veille avait été constituée par les experts de notre collectivité. Dès la phase 2, au mois de mars, ce dispositif s’est étoffé pour contenir la propagation du virus sur le territoire.

Nous y avons ajouté des référents qui ont été répartis dans toutes les directions générales, thématiques et territoriales. Dès le 16 mars, et l’entrée dans la phase 3, la cellule de veille s’est renforcée et une cellule de crise a été mise en place, avec la mise en place du PCA (plan de continuité des activités). Ce dispositif peut se rapprocher du PCS (plan communal de sauvegarde). Il comprend une cellule de « coordination-synthèse », autour d’Éric Ardouin, le DGS (Directeur général des services), et cinq cellules thématiques de travail : « communication /presse », qui, pour moi, est la plus importante. Car quand on est en crise, il faut informer, communiquer et dire ce que l’on fait, la population a besoin de savoir ce qui se passe…

En savoir plus

Prolongation de l’aide exceptionnelle aux actifs AGIRC-ARRCO @AgircArrco @GroupeAPICIL #Covid_19

Source : Groupe Apicil

L’aide d’urgence aux salariés joue la prolongation jusqu’à la fin de l’été. Mise en place pour aider les salariés et dirigeants qui seraient impactés financièrement par la crise du COVID-19, elle devait initialement s’arrêter fin juillet. Bonne nouvelle : vous avez désormais jusqu’à fin août pour faire votre demande !

Prolongation de l’aide d’urgence

L’action sociale Agirc-Arrco reste mobilisée pour les actifs en difficulté financière, en maintenant son aide exceptionnelle tout au long de l’été.

Vous ou l’un de vos proches connaissez des difficultés financières suite à la crise sanitaire ? Si vous êtes salarié (y compris dirigeant salarié), vous pouvez demander à bénéficier de l’aide exceptionnelle d’urgence mise en place par l’action sociale Agirc-Arrco depuis mai 2020. En fonction de votre situation, cette aide peut atteindre 1 500 €.

L’aide exceptionnelle aux actifs se poursuit tout l’été..

Comment bénéficier de cette aide ?

Crise du COVID-19 : Clairsienne soutient les locataires fragilisés économiquement @clairsienne @actionlogement

Source : Clairsienne

La crise sanitaire que nous traversons aujourd’hui, accentue un peu plus chaque jour la crise économique et sociale. 
Conscient de ces difficultés, Clairsienne en concertation avec les associations de locataires, mets en place des solutions personnalisées pour accompagner les locataires fragilisés économiquement par la crise du covid-19.

Une charte formalise ces engagements et les  modalités d’accompagnements : Charte en faveur des locataires en fragilité économique

Des difficultés financières : Contactez-nous pour la mise en place de mesures individuelles

  • Votre contact téléphonique : Direction recouvrement  au 05 56 292 700 (touche 2) de 9h à 12h du lundi au vendredi
  • Votre formulaire de contact dans l’espace locataires en ligne « Difficulté financière » : https://espace-locataires.clairsienne.fr

En savoir plus

Un 14-Juillet adapté au contexte sanitaire @Paris #14juillet

Source : Paris

Le feu d’artifice organisé par la Ville de Paris depuis la tour Eiffel se tient bien cette année. Des mesures spécifiques sont toutefois mises en place pour éviter les grands rassemblements et permettre la distanciation physique.C’est le premier grand événement culturel de l’été à avoir lieu ! Mardi 14 juillet, les Parisiens vont profiter du traditionnel feu d’artifice qui embrase chaque année la tour Eiffel à la nuit tombée… mais d’une manière quelque peu différente. Compte tenu du contexte sanitaire et réglementaire actuel, et notamment de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes, les festivités à Paris ne peuvent se tenir en présence d’une large foule comme c’est le cas chaque année.La Ville de Paris et le préfet de police de Paris ont ainsi décidé d’adapter cet événement aux circonstances exceptionnelles avec des modalités d’organisation particulières et en faisant appel au sens des responsabilités et au civisme des Parisiens.

Prévenir les attroupements

Concrètement, le feu d’artifice aura donc lieu comme à l’accoutumée mais le public ne pourra être accueilli au sein d’un large périmètre autour de la tour Eiffel. C’est également le cas du concert organisé sur le Champ-de-Mars par Radio France qui se tiendra à huis clos cette année…

En savoir plus