Archives du blog

Zencap AM apporte son soutien à la recherche médicale et aux associations d’aide aux personnes vulnérables face à la crise #Covid_19

Source : Zencap AM

Face à la situation de crise sanitaire que le monde traverse actuellement, le Groupe OFI ne peut rester sans agir.

Les filiales et participation du groupe : OFI AM, SWEN CP, Zencap AM, OFI Pierre, ainsi qu’Infravia se sont mobilisées pour venir en soutien à des associations de premier plan, et contribuer à l’effort collectif face à l’état d’urgence créé par la propagation du Coronavirus.

Les dons seront répartis au profit de différentes initiatives destinées à apporter des réponses face au COVID-19, et en particulier financer la recherche de solutions médicales, et aider les personnes vulnérables sur le plan sanitaire et dans le besoin.

le Groupe OFI a ainsi décidé d’apporter son soutien aux associations suivantes :

  • L’Institut Pasteur,
  • La Société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR),
  • L’Assistance Publique aux Hôpitaux de Paris (AP-HP),
  • le SAMU Social,
  • La Fondation pour la Recherche Médicale (FRM),
  • La Protection Civile,
  • Les Paniers Solidaires.

En savoir plus

ICF Habitat engagé auprès des collectivités locales pour accompagner au mieux les locataires @icfhabitat

Source : ICF Habitat

La relation nouée avec l’ensemble des collectivités locales nous permet de coordonner nos actions et de les rendre plus efficaces sur les sujets indispensables à l’accompagnement de nos locataires. Depuis le début de la crise du COVID 19, cette relation s’est renforcée pour nous permettre d’aller plus loin dans les actions que nous mettons collectivement en place et répondre prioritairement aux besoins de nos locataires qui rencontrent des difficultés.  

PRIORITÉ À L’IMPACT ÉCONOMIQUE DE LA CRISE SUR LA SITUATION DES LOCATAIRES

Depuis le début du confinement, la question des impayés de loyer est une préoccupation majeure pour nous, comme pour les collectivités locales. L’augmentation des situations d’impayés est un indicateur de l’impact économique du confinement sur les ménages. Des situations économiques difficiles peuvent avoir des répercussions sociales et familiales importantes. Collectivités locales et bailleurs collaborent pour apporter les réponses les plus adaptées. Ainsi, un suivi de l’évolution de l’impact économique sur les ménages est renforcé afin d’adapter collectivement les dispositifs de soutien aux habitants ; pour plus d’efficacité, les bailleurs sociaux travaillent de concert à définir les indicateurs les plus pertinents, et font des propositions pour adapter le dispositif FSL pour qu’il puisse s’adresser aux plus grand nombre de personnes possibles…

….Lire la suite

Mobilités : découvrez la carte des nouveaux aménagements @Paris

Source : Paris

Mise en place de pistes cyclables, fermeture de la rue de Rivoli à la circulation, création de rues piétonnes… Paris innove à partir du 11 mai pour développer les modes de déplacement alternatifs. Objectif : permettre une reprise de l’activité tout en garantissant des mesures de distanciation physique.

La Ville travaille au développement de pistes cyclables transitoires, notamment le long des lignes de métro 1, 4, et 13, en lien avec les conseils départementaux de petite couronne. Ce travail est mené avec le préfet de la Région Île-de-France, la présidente de région et les présidents de départements avec qui Paris siège au sein d’Île-de-France Mobilités. Objectif : éviter un retour massif à l’usage de la voiture, qui entraînerait la thrombose du système routier d’île-de-France, et limiter le plus possible le nombre d’usagers du métro, en créant des alternatives de transport pour les voyageurs. Cette action est construite en étroite concertation avec les territoires et communes limitrophes, ainsi que la Métropole du Grand Paris.

Découvrir la carte des aménagements provisoires

L’impact de la crise du Covid_19 sur les chantiers : exemple avec le programme Mouzaïa @_RIVP_

Source  : RIVP

La crise du Covid-19 et le confinement imposé par le gouvernement ont eu un impact important sur l’avancée et la tenue de nombreux chantiers. Si depuis le 16 mars 2020, ces derniers sont à l’arrêt, le 11 mai 2020 marque un virage important pour leurs reprises.

Les chefs de projets doivent cependant totalement revoir l’organisations des chantiers afin de répondre aux gestes barrières mis en place pour prévenir de la propagation du coronavirus.

Pour l’occasion, nous avons interrogé Eve Schadeck, cheffe de projets à la DC3 et en charge de l’opération Mouzaïa, afin de nous présenter les particularités de cet arrêt conséquent ainsi que les mesures mises en place pour la reprise de ce chantier que nous allons rapidement vous représenter.

Retour sur le programme Mouzaïa

Ce programme majeur pour la RIVP concerne 2 bâtiments voisins : le N°58 qui regroupe une résidence universitaire de 103 logements, 65 logements pour jeunes travailleurs, 14 ateliers-logements destinés à des artistes ainsi que 90 places pour du co-working ; et le N°66, actuellement en chantier, qui accueillera 126 places en centre d’hébergement d’urgence, géré par l’Armée du Salut…

…Lire la suite

Comment Bouygues Construction a pu reprendre ses chantiers malgré le #Coronavirus ? @Defense_92 @Bouygues_C

Source : La Défense 92

A l’arrêt pendant presque deux mois, les grands chantiers ont repris un peu partout en France comme à La Défense. Dans le quartier d’affaires de l’Ouest parisien, Bouygues Construction, le géant du BTP a dû mettre en place tout une série de mesures pour protéger les ouvriers qui œuvrent sur le chantier de l’immeuble Latitude mené par sa filiale Bouygues Bâtiment Ile-de-France Rénovation Privée.

Pour relancer le chantier de restructuration de l’ex-immeuble Berkeley entamé depuis la fin 2018, l’entreprise s’est appuyée sur le guide préconisé par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) afin de protéger le personnel du Coronavirus (Covid-19).

C’est, dès les portes du chantier, que les premières mesures s’appliquent pour les ouvriers et les encadrants. À l’entrée, Bouygues Construction a mis en place une file d’attente où chacun doit respecter une distance d’un mètre. La première étape est de remplir un questionnaire d’auto-évaluation de son état de santé. Une fois rentré, il faut montrer patte blanche ou plutôt une température inférieure à 37,5 degrés. La température de chaque personne est systématiquement prise à l’aide d’un thermomètre laser…

…Lire la suite