Archives du blog

Crédit Immobilier : Quelle région offre le taux le plus bas ?

Source : seloger

Il existe une grande disparité entre les régions en terme de crédit immobilier. Et parmi les régions les plus attractives, la Normandie arrive ne tête de peloton.

Normandie : un taux de crédit immobilier de 1,31 % sur 20 ans

Selon la dernière « météo des taux » du courtier Cafpi, basée sur les barèmes du mois d’octobre des banques, les taux de crédit immobilier évoluent de façons diverses dans les différentes régions de l’Hexagone. D’après cette étude, sur la plupart des durées ce sont l’Île-de-France et la Normandie qui offrent les meilleurs conditions d’emprunt, avec des taux s’élevant respectivement à 0,62 % et 1,15 % sur 15 ans, 1,40 % et 1,31 % sur 20 ans et 1,66 % et 1,51 % sur 25 ans. Cependant, sur 20 ans, l’Île-de-France est devancée par l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté, où le taux de crédit moyen atteint 1,38 %. Enfin, sur 10 ans, ce sont la Corse et les DOM-TOM qui occupent la première place, avec un taux de 0,84 %, tandis que sur 25 ans, c’est en Occitanie que les emprunteurs peuvent trouver les taux de crédit les plus bas (1,65%).

Corse : les taux les plus élevés sur 15, 20 et 25 ans

Si elle est, avec les DOM-TOM, la région la plus attractive sur 10 ans, la Corse continue de proposer, comme les mois précédents, les taux de crédit immobilier les plus élevés sur 15 ans (1,73 %), 20 ans (1,99 %) et 25 ans (2,36 %). Elle est suivie de près par les DOM-TOM qui, de leur côté, affichent des taux de 1,50 % sur 15 ans, 1,78 % sur 20 ans et 1,95 % sur 25 ans. En revanche, sur 10 ans le taux le plus élevé est constaté en Auvergne-Rhône-Alpes avec 0,98 %, suivie de la Bretagne et des Pays de la Loire (0,95 %). Par ailleurs, ces deux régions de l’Ouest font également moins bien que les DOM-TOM sur 25 ans avec des taux atteignant 1,96 %. Il est à noter que les écarts entre les régions les plus attractives et les moins attractives atteignent 0,14 % sur 10 ans, 0,58 % sur 15 ans, 0,68 % sur 20 ans et 0,85 % sur 25 ans.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Immobilier de luxe : la Corse connaîtra une excellente année @SeLoger

Source : Se Loger

nouveau-logo-se-loger Selon le réseau Sotheby’s International Realty, l’année 2017 sera une excellente année pour l’immobilier de luxe.

 

De 2 à 10 M€ pour une villa de prestige en Corse….

Le réseau a ainsi vendu une magnifique propriété de 300 mètres carrés habitables, en front de mer, dans la région de Porto Vecchio, ou encore une maison contemporaine de 250 m² en Haute-Corse, située à 100 mètres d’une plage de sable fin. Pour décrocher le pompon, il faut généralement compter entre 2 et 4 M€. Mais Sotheby’s propose aussi des biens au-delà de 10 M€. Son dernier coup d’éclat : un bien « les pieds dans l’eau » dans le sud de la Corse vendu à plus de 5 M€.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

2 ans après sa création, la SATT publie la seconde édition de son rapport annuel

SATTSE

La SATT Sud Est développe la compétitivité des entreprises par l’innovation issue de la recherche publique des régions PACA et Corse

Acteur du développement économique régional lié à l’innovation, la Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) Sud Est publie son Rapport Annuel 2013. Cette seconde édition fait le point sur les projets de développement technologique et les technologies qu’elle a transférées aux entreprises en 2013 ainsi que sur les partenariats établis avec les acteurs de l’écosystème de l’innovation.

Son Président, Olivier FRENEAUX, déclare « avec 100 déclarations d’inventions issues des laboratoires de nos actionnaires et 13 licences d’exploitations de brevets ou de logiciels concédées à des entreprises, l’année 2013 a permis la reconnaissance des activités de transfert de technologies de la SATT Sud Est auprès des chercheurs et des entreprises. »

Télécharger le Rapport Annuel 2013

RA2013_SATTSudEst_Cover

SATT Sud Est :

C’est une société par actions simplifiée au capital social de 1 M€, ses actionnaires sont les Universités d’Aix-Marseille, Nice Sophia Antipolis, de Toulon, d’Avignon et des Pays de Vaucluse, de Corse, l’Ecole Centrale Marseille, le CNRS, l’Inserm et la Caisse des Dépôts. L’Assistance Publique–Hôpitaux de Marseille et le CHU de Nice sont partenaires fondateurs non actionnaires. Son siège social est situé à Marseille et une équipe est basée à Sophia Antipolis.

Son cœur de métier est la maturation des inventions issues des laboratoires de recherche régionaux sur les plans juridique (propriété intellectuelle), économique (marché) et technologique (maturation technologique, preuve de concept).

Sa mission consiste à combler le gap technologique entre ces inventions et leurs applications industrielles.

Son objectif est de transférer les technologies innovantes de ses actionnaires vers le monde industriel par la concession de licences d’exploitation à des entreprises. A cet effet, le département Licensing & Création d’Entreprises de la SATT accompagne les entreprises pour innover sans risque et à moindre coût. Ses business développeurs proposent aux managers R&D et aux entrepreneurs leurs portefeuilles d’innovations technologiques protégées dans les domaines : Santé & Technologies du Vivant ; Technologies des Matériaux, de l’Environnement & de l’Information, Sciences Humaines & Sociales.

>En savoir plus : www.sattse.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Protocole d’accord pour l’aménagement et la modernisation du réseau routier du département de la Corse du Sud

Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse, Président du Conseil exécutif de Corse et Jean-Jacques Panunzi, Président du Conseil général de Corse du Sud, signeront un protocole d’accord pour l’aménagement et la modernisation du réseau routier du Département de la Corse du Sud, le mardi 13 septembre 2011 à 14h30 à l’Hôtel de Région.

La Collectivité Territoriale de Corse et le Conseil général de la Corse du Sud s’engagent à mettre en œuvre sur la période 2011-2016, un programme d’aménagement et de modernisation des routes départementales de Corse du Sud.

Ainsi la Collectivité territoriale a décidé d’accompagner l’effort de l’Etat en aidant le Conseil général  à  financer  un  programme de modernisation et d’aménagement d’autres itinéraires (programme cantonal, ouvrages d’art, opérations lourdes d’aménagement, élargissement de chaussées, aménagement de carrefour et de sécurité).