Archives du blog

Succès du rapprochement de 2 Coopératives HLM @LesCoopHlm

Source : Coop’Hlm

Les 8 et 9 novembre derniers, à l’occasion du 88ème Congrès des Départements de France, « Habitation Familiale » a officialisé son rapprochement avec « Maison pour Tous » avec la pose de la 1ère pierre d’un programme immobilier de 6 logements à Champagnole.

Les Coop Hlm

Un partenariat fort engagé avec Habitation Familiale
« Ce jumelage est avant tout l’histoire d’un compagnonnage qui a débuté il y a plus de deux ans pour permettre à la coopérative jurassienne de retrouver un nouveau souffle » raconte avec plaisir son directeur, Eric Poli. Il a trouvé chez son homologue, Pascal Masson, une oreille attentive pour relancer l’habitat coopératif dans ce département de l’Est de la France. «  Cela s’est traduit par la mise à disposition de ressources sur le plan administratif, comptable, juridique ou social. Nous avons ainsi donné tout son sens au terme « coopératif », en favorisant via le réseau des Coop’ l’aide, le partage et la solidarité » a ainsi précisé Pascal Masson.

La Champagnolaise : 1er programme mené par La Maison pour Tous 
Le 1er programme d’accession accompagnée à la propriété, «La Champagnolaise» démarre ce mois-ci à Champagnole (39) pour une durée d’un an. Cette première opération concerne la construction de six pavillons en duplex, de type 4, d’environ 83 m², accessibles en location-accession.

En savoir plus…

Lire aussi :

L’outil de simulation PSLA évolue, découvrez Coop Option @LesCoopHlm

Source : Coop’HLM

Les Coop Hlm

Coop Option est un logiciel édité par Arecoop, l’organisme de formation des coopératives d’Hlm. Il vous permet de simuler le montage d’une opération de location-accession dans le cadre du financement PSLA.

Attention : en dehors des sessions de formations, Arecoop n’assure aucune assistance à l’usage de Coop Option, à l’exception des adhérents de la Fédération des Coop Hlm. Vous pouvez cependant nous signaler tout dysfonctionnement ou remarques par courriel (federation@hlm.coop).

La version présentée ici reprend diverses améliorations issues des échanges avec les opérateurs et les stagiaires Arecoop sur 2017-2018.

Vous retrouverez la nouvelle fonctionnalité établie en 2016 séparant phase de montage et commercialisation ainsi que la possibilité de réaliser plusieurs simulations commerciales. Cette version corrige quelques risques de fiabilité (pertes de données) qui nous ont été signalés et simplifie l’approche d’évaluation commerciale.

Cliquez ici pour en savoir plus…

Lire également :

Aiguillon crée un nouveau concept de l’immobilier à Rennes « Imoja » @Aiguillon_SAhlm #imoja

Source : Aiguillon

Aiguillon Construction crée une nouvelle enseigne et ouvre une agence « Nouvelle Génération » à 1 place Bretagne à Rennes, pour incarner sa coopérative. L’objectif est de répondre aux aspirations des jeunes acquéreurs et de proposer une démarche innovante dans un esprit coopératif.

Résultat de recherche d'images pour "imoja"

Pourquoi « Imoja » ?

L’enjeu est pour la coopérative Aiguillon résidences qui commercialise tous les logements neufs d’Aiguillon (en Bretagne et en Loire-Atlantique) de construire une identité dissociée de l’activité locative sociale.  Pour cette raison, Aiguillon résidences lance « Imoja ». Cette marque-enseigne, en préparation depuis 2016, concrétise un nouveau concept d’agence dédiée à la vente de neuf. Installée depuis quelques jours place Bretagne à Rennes, son objectif n’est pas seulement de vendre des mètres carrés mais d’entreprendre et d’expérimenter des pratiques nouvelles, donnant plus de sens et de valeur à la responsabilité sociétale et au collectif.

Pour répondre à quel besoin ?
En théorie, avoir un projet immobilier ouvre une belle perspective ! Or, les sondages réalisés sur les attentes et les réticences des acheteurs primo-accédants font émerger un stress des familles très important tout au long du parcours d’achat, en particulier pour un logement neuf sur plan. En effet, de nombreuses décisions sont à prendre pendant cette période de presque deux ans, du projet à la livraison.

Casser le stress !
La promesse d’ »imoja » consiste à accompagner les acheteurs pour leur permettre de vivre sereinement toutes les phases de l’acquisition. Des réunions privées et collectives, des soirées de formation « Académie des accédants » sont proposées pour aider les acquéreurs dans leur démarche, de l’obtention du financement à la livraison du logement. Les académies sont animées par des membres de la coopérative. Elles rassemblent en soirée généralement entre 40 et 50 personnes. Propriétaires, futurs ou récents, ils viennent pour échanger sur des questions en lien avec l’achat immobilier et se rencontrer entre voisins. Différentes thématiques sont proposées : Comment accéder au financement ? Qu’est ce que le PSLA & loi Pinel ? Qu’est ce que la copropriété ? Comment ça marche ? Qui fait quoi ? Il s’agit après la vente du bien, aussi, d’aider l’acquéreur à appréhender ses nouvelles responsabilités de copropriétaire. Ces réunions s’achèvent autour d’un pot, permettant à chacun de faire connaissance, en toute simplicité et convivialité.  « Ces temps forts favorisent les échanges avec des experts, le partage d’expérience et de savoir-faire dans un esprit de coopération », explique Thomas Duke, directeur général d’Aiguillon résidences.

Sur 80m2, le 1 place Bretagne consacrera 40m2 à une partie commune dédiée aux expositions temporaires et aux rencontres (réunions de fin de journée ou mini conférences en lien avec le logement). Cet espace à l’architecture intérieure moderne et conviviale vient d’accueillir une exposition sur le travail de deux artistes rennais (à voir jusqu’au 29 juin) : une dizaine d’illustrations de Kristof Guerbeau associées à trois sculptures de Jean-Yves Rolland.

« Imoja » fait aboutir son premier programme d’habitat participatif

« Imoja » contribue à faire émerger l’habitat participatif en affinité avec ses valeurs coopératives. L’accession au logement par l’habitat participatif est une démarche qui permet à des personnes de s’associer dans la construction d’un immeuble et de participer à la conception des logements et des espaces destinés à un usage commun. Cette aventure collective générant entraide et lien social nécessite de nombreuses réunions sur plusieurs années. Depuis le lancement du projet fin 2016, 10 réunions ont été organisées pour échanger et se concerter. Fin mai, les futurs habitants du programme Bara’k à Rennes (10 logements – rue Nungesser-et-Coli) seront invités dans la nouvelle agence « Imoja » pour finaliser les derniers ajustements avec en perspective, le lancement des travaux fin 2018.

Lire aussi :

Coop’HLM : candidatures ouvertes pour les Opérations remarquables 2018 @LesCoopHlm

Opérations remarquables : les candidatures pour 2018 sont ouvertes

Source : Fédération des Coop’ HLM

Comme chaque année, la Fédération propose à ses adhérents de participer aux trophées des Opérations remarquables. Ces trophées permettent à la fois à nos adhérents et à nos partenaires invités de découvrir la diversité et la qualité des interventions des coopératives d’Hlm, que ce soit en maîtrise d’ouvrage ou en gestion locative ou immobilière ou en matière d’innovation sociale.

Les projets éligibles peuvent être des programmes immobiliers mais également des dispositifs organisationnels, de communication ou autres, mis en place par la coopérative. Ne peuvent toutefois concourir que des programmes livrés en 2017 ou livrables en 2018 ou des dispositifs mis en place sur la même période.

Cette année, l’examen des dossiers de candidature n’est plus défini par catégorie. Le jury étudiera chaque projet selon l’ensemble des axes d’innovations, présentés dans la notice ci-contre, qui constitueront autant de Trophées.

Le 17 mai, chaque lauréat sera invité à présenter son action ou opération dans le cadre de l’assemblée générale statutaire de la Fédération organisée à Paris, en présence de nos partenaires et se verra remettre un « trophée ». Une publication spécifique, sous la forme d’un hors-série à la revue « Actualités Habitat », permettra de valoriser l’ensemble des candidatures.

En savoir plus

Des coopératives pour tisser les liens commerciaux @CDF_Commercants @cmarkea @FrancisPalombi #ArkeaImmobilier

Livre blanc Francis La Confédération des Commerçants de France représente actuellement 18 fédérations, soit un peu moins de 400 000 entreprises (600 000 points de vente) et environ 1 million de salariés. Il s’agit essentiellement d’artisans et de commerçants installés dans les coeurs de ville. Entretien avec son Président, Francis Palombi, qui s’investit depuis sa nomination en 2014, pour garantir aux artisans et aux commerçants une concurrence saine et loyale et un développement durable de leurs entreprises.

Créer des coopératives de développement économique du centre ville

« La Confédération des commerçants de France a mis en place une commission de travail constituée de juristes, avec la Chambre de commerce et d’industrie qui s’est beaucoup impliquée, et la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises). Nous avons remis un rapport au ministère de l’Economie et à Madame Pinville, qui s’est saisie du dossier. Ce rapport a d’ailleurs été appuyé à l’époque par Emmanuel Macron, considérant que cette organisation redonnait de l’action au privé ».

Ces coopératives s’inspirent du modèle québécois en rassemblant tous les acteurs et en leur donnant davantage de force d’action. La coopérative n’aura d’ailleurs de réalité que si de nombreux acteurs entrent dans la structure. Le statut de la SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) permet d’associer toute personne physique ou morale de droit privé ou de droit public autour du projet commun. Les collectivités territoriales, leurs groupements et les établissements publics territoriaux peuvent devenir associés et détenir jusqu’à 50 % du capital.

Ce modèle est testé cette année dans une douzaine de villes. Ces coopératives auront un pouvoir accru, et une « boîte à outils » plus développée que les associations, unions commerciales et offices de commerces actuels. Elles pourront aussi créer des mécanismes financiers, mutualiser des services et des achats, amorcer un soutien pour des commerçants qui voudraient s’installer dans des locaux vacants, favoriser la création de boutiques éphémères pour tester de nouveaux concepts. Pour assurer leur indépendance, les responsables seront payés par la coopérative, et non par la municipalité comme cela se pratique aujourd’hui.

Ceci est un extrait du nouveau livre Blanc publié par Arkéa Banque E&I  >>> Réservez dés maintenant un exemplaire de « Regards sur nos commerces »

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce