Archives du blog

PATRIMOINE : renforcer l’offre de garde sur un secteur en développement à Balma (31)

Vincent Terrail-Novès, Maire de Balma, et Pascal Barbottin, Directeur Général de PATRIMOINE, posent la 1ère pierre de la future crèche qui sera installée à Balma au lieu-dit Nicolaou. Une réalisation qui permettra d’accueillir une quarantaine de jeunes enfants dès la rentrée prochaine.

PATRIMOINE, qui comptait déjà 539 logements sociaux sur Balma, y a ajouté cette année 48 logements, avenue de la Plaine. Installée à proximité immédiate, cette nouvelle crèche, montée en partenariat avec la Ville de Balma, sera la porte d’entrée du quartier sur l’avenue Saint-Martin de Boville.

Renforcer l’offre de garde sur un secteur en développement
D’une surface de 540 m², elle permettra d’accueillir jusqu’à 46 enfants, en fonction de la répartition bébés / moyens / grands. En s’ajoutant aux 40 lits de la crèche « 1-2-3 Soleil » construite en 2014 par PATRIMOINE dans le quartier de Vidailhan, cette nouvelle infrastructure viendra renforcer l’offre de garde sur Balma et complétera ainsi les dispositifs petite enfance existants.

Conçu par l’architecte Jean-Marc Durin, le projet propose une organisation en U percée de patios, afin de protéger les espaces intérieurs sur l’avenue et de dégager une façade publique d’accueil.

La façade courbe et protectrice apparait comme faussement aveugle et dissimule des parties en retrait. Des lames en aluminium miroir et colorées permettront à la lumière de se refléter pour une façade toujours changeante. L’objectif au final est de préserver la sérénité des enfants et d’éviter tout effet d’enfermement en créant une aire gaie et ludique.

Le coût immobilier de la crèche s’élève à 2,08 M€. L’opération bénéficie d’une subvention de 338 400 € de la CAF de Haute-Garonne et d’un prêt de 1 155 000 € du Crédit Foncier.

« Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » : Le bilan ! @salonsimi

À l’occasion du Salon de l’Immobilier d’entreprise 2018 (SIMI), un bilan des avancées et perspectives de la Charte d’engagement volontaire de la filière du bâtiment à développer des « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » signée il y a un an sous l’impulsion du Ministère de la Cohésion des Territoires et des relations avec les Collectivités territoriales en partenariat avec la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) et l’Alliance HQE-GBC, a été présenté à la profession, jeudi 6 décembre à 11h00.

2018 a été une année de création des outils nécessaires au déploiement des bâtiments connectés. Les acteurs ont désormais à leur disposition pour expérimenter des référentiels techniques et des labels pour valoriser leur démarche, un MOOC et des premiers retours d’expériences. Si le bâtiment connecté est entré dans les esprits, il reste encore une pratique émergente. Quelques freins doivent encore être levés pour faire adopter le bâtiment connecté comme l’ont mis en évidence plusieurs enquêtes récentes.

« En 10 ans, la digitalisation des services, des données et des processus est venue améliorer la vie quotidienne des français. Demain, le logement connecté promet plus de confort, une meilleure qualité de vie et des économies d’énergie simples pour tous. Ces progrès doivent être mis à la portée de tous et la mobilisation de la filière du bâtiment sera incontournable. C’est pourquoi, je proposerai au Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Energétique de travailler à une feuille de route pour déployer le bâtiment connecté autour de trois grands chantiers : donner confiance aux usagers, encourager les acteurs à expérimenter et anticiper les mutations de la filière en termes d’emploi et de création de valeur. » déclare Thierry Repentin, Président du Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Energétique.

Lire la suite

Vallogis : du street art monumental dans les résidences @ValloireHabitat @ActionLogement

Source : Valloire Habitat

Résultat de recherche d'images pour

Deux résidences de Vallogis ont été proposées pour accueillir les collages monumentaux de Julien de Casabianca installés à l’occasion de la réouverture du musée Girodet de Montargis. Le premier collage s’est déroulé le 30 novembre 2018 sur le mur d’une résidence de Vallogis située au coeur du quartier ancien de la Pêcherie.

Ce premier collage mesure huit mètres sur dix et représente le portrait d’une femme. Il s’agit d’une œuvre anonyme faisant partie de la collection permanente du musée Girodet. Ces collages sont réalisés en papier, puis recouverts de vernis. L’œuvre est destinée à rester plusieurs mois et disparaîtra en fonction des conditions météorologiques. De décembre à janvier, trois nouvelles œuvres seront installées par l’artiste, dont une autre sur un bâtiment appartenant à Vallogis et situé rue de l’Europe.

Julien de Casabianca est un artiste visuel et un cinéaste. Depuis qu’il a initié en 2014 Outings Project, son travail de street art et de photographie, il est invité par des musées du monde entier à exposer ses photographies et à jouer avec leurs collections dans la rue. Son travail est toujours en relation avec la rue, même quand il s’agit de cinéma.

J. de Casabianca et le « Outings Project », «Les œuvres d’art appartiennent à tout le monde». Ce projet consiste à mettre les œuvres d’art en libre-service dans la rue. Cette démarche artistique permet à J. de Casabianca de restituer et faire partager les œuvres au grand public, comme il  l’a déjà fait pour le musée de Ixelles en Belgique, le Musée d’Art et d’Histoire à Genève, le Cummer Museum à Jacksonsville ou le Musée de Memphis aux États-Unis, le Museo Arocena à Torreon au Mexique. Le résultat est surprenant !

Essor vous parlera de son expertise immobilière plurielle au SIMI @ESSORGroupe @salonsimi

Source : Essor

Le rendez-vous de l’immobilier d’entreprise, le SIMI, a lieu cette année du 5 au 7 décembre, au Palais des Congrès de Paris. Le Groupe Essor renouvelle cette année sa présence au salon. Retrouvez les équipes au stand E174 !

Comme chaque année, le Groupe Essor sera présent afin de partager avec vous son expertise immobilière plurielle. Seront présents sur le stand les commerciaux, mais aussi David Pouyanne – PDG –, accompagné par Jean-Yves Langla et Yannick Couach, respectivement directeurs généraux d’Essor Développement et Essor Ingénierie.

Chaque jour sur notre stand E174, les petits déjeuners à 9h30 offrent des moments privilégiés pour accueillir les professionnels et leur faire découvrir les projets du groupe Essor. En outre, des événementiels sur le stand auront lieu. Une soirée « Vin Fromage » est organisée le jeudi soir.

Plus d’infos sur le SIMI ici

Lire également :

Cocktail, initiation à l’œnologie, afterwork… Retrouvez Nacarat et Rabot Dutilleul au SIMI @Nacarat_immo @rabotdutilleul @salonsimi

Source : Nacarat

A l’occasion du SIMI, Salon de l’immobilier d’entreprise, les équipes de Nacarat seront présentes sur le stand D69 – Niveau 1.
Rencontrez les équipes autour des différents temps d’échanges organisés sur leur stand.

Au programme sur leur stand :
Mercredi 5 décembre – 11h30 : Cocktail
Jeudi 6 décembre – 11h45 : Initiation à l’œnologie
Jeudi 6 décembre – 17h30 : Afterwork

Retrouvez aussi :