Archives du blog

Logement : la consommation d’énergie en habitat collectif est désormais individualisée @ista

Source : Ista

Depuis hier, le 25 octobre 2020, chaque résident (propriétaire et locataire) doit être informé de la consommation individuelle de chaleur, de climatisation et d’eau chaude sanitaire de son logement.
Jusqu’ici, dans un immeuble chauffé collectivement, le partage de la facture se faisait habituellement selon les tantièmes ou au prorata de la surface de l’appartement, même si la consommation de chauffage différait d’un logement à l’autre.
Désormais, depuis le décret du 20 juillet 2020, en application de l’ordonnance du 15 juillet, l’individualisation (ou répartition) des frais de chauffage permet de payer selon ce que chaque appartement a réellement consommé. Les habitants sont ainsi encouragés à maîtriser leur consommation et à éviter les gaspillages d’énergie. Cette prestation, qui implique l’installation de compteurs individuels au sein des logements, permet en moyenne de réaliser entre 15 et 25% d’économies selon les configurations.

Pour rappel, les charges de chauffage correspondent environ à 25% de l’ensemble des charges d’un appartement en copropriété.

Lire le communiqué de presse

Loi énergie climat : quels engagements pour les acteurs de l’immobilier ? @nexity #Enviesdeville #TransitionEcologique

Source : Envies de ville by Nexity

Le Sénat examine aujourd’hui la loi Énergie-Climat qui entérine les nouvelles dispositions visant à faire baisser la consommation d’énergies fossiles. Avec 40 % de la consommation totale et 28 % des émissions de gaz à effet de serre, le bâtiment est en première ligne. De nombreux grands acteurs de l’immobilier se mobilisent sur ce sujet essentiel de l’urgence climatique, en rénovant les bâtiments, à commencer par les logements, et en mettant au point de nouvelles approches. 

Atteindre la neutralité carbone d’ici 2050

D’une manière générale, cette nouvelle loi a pour but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, tout comme d’abaisser la consommation d’énergies non renouvelables de 40 % d’ici 2030. Le bâtiment, secteur prioritaire, doit donc s’impliquer davantage dans la rénovation, notamment des logements, et également dans le secteur tertiaire. 

En savoir plus

Inauguration du 1er collectif social à énergie Positive du Poitou Charentes

ob_fb9b44_53365-2-lesedensderoyan

Dans le cadre des futures normes 2020 qui imposeront à tous les bâtiments neufs d’être en capacité de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment, un appel à projet « Bâtiment Basse énergie »  lancé (BBC) par la région Poitou-Charentes en collaboration avec l’Ademe a permis la construction du premier bâtiment d’Habitation Collectif à Énergie Positive de la région. Ce BEPOS (pour « bâtiment à énergie positive ») baptisé « Edens de Royan » respecte donc pleinement la norme BBC en matière de performances énergétiques.

La Commune de Royan, venderesse du terrain, le Promoteur EDEN Promotion et le Bailleur Social départemental HABITAT 17, ont travaillé « main dans la main » pour cette réalisation. Le chantier a démarré en octobre 2012 pour une entrée des lieux des 1ers locataires en mai 2014.

La performance énergétique de ce bâtiment remarquable est BBC (Bâtiment Basse Consommation) – 40 % soit 30 kWh / m2 /an. La consommation d’énergie nécessaire au sens réglementaire (pour se chauffer, s’éclairer et la production d’eau chaude) et celle spécifique des occupants ( TV, cuisine, lave-linge etc …) est compensée par la production d’une centrale solaire photovoltaïque.

La définition d’un bâtiment BEPOS (Bâtiment à Énergie POSitive) est qu’il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.

>En savoir plus : Télécharger le dossier de presse – Edens de Royan

.

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Concours « Familles à Énergie Positive » : Les locataires de GRANDLYON HABITAT relèvent le défi

Pour la 2e édition du concours « Familles à Energie Positive », lancé par l’Agence Locale de l’Energie et de l’Agglomération Lyonnaise sur le département du Rhône, 10 familles locataires de GRANDLYON HABITAT se sont portées volontaires pour relever le défi. C’est le seul bailleur social à avoir participé au concours.

Lire la suite