Archives du blog

Bordeaux Métropole : qui sont les 20 nouveaux Vice-Présidents ? @BxMetro

Source : Bordeaux Métropole

Suite au départ d’Alain Juppé, le Conseil de Bordeaux Métropole s’est réuni afin d’élire son nouveau président, ses Vices-Présidents et ses conseillers délégués. Voici la liste ci-dessous… 

Bordeaux Métropole

PRÉSIDENT
Patrick Bobet, maire du Bouscat.

LES VICE-PRÉSIDENTS ET CONSEILLERS DÉLÉGUÉS
1. Alain Anziani, chargé de la mise en place de la Métropolisation, maire de Mérignac.
2. Nicolas Florian, chargé du Développement économique, maire de Bordeaux.
3. Emmanuel Sallaberry, chargé des Finances, maire de Talence.
4. Christophe Duprat, chargé des Transports et du stationnement, maire de Saint-Aubin de Médoc.
5. Christine Bost, chargée des Zones d’attractivité de proximité, de l’Economie sociale et solidaire, du Commerce et de l’Artisanat, maire d’Eysines.
6. Michel Labardin, chargé des Transports de demain, maire de Gradignan.
7. Jean-François Egron, chargé de l’Administration générale et des ressources humaines, maire de Cenon.
8. Franck Raynal, chargé de la Proximité, maire de Pessac.
9. Jacques Mangon, chargé de l’Urbanisme réglementaire et de la stratégie foncière, maire de Saint-Médard-en-Jalles.
10. Clément Rossignol, chargé de la Nature, maire de Bègles.
11. Patrick Pujol, chargé de la Voirie, de la sécurité et de la réglementation du domaine public, maire de Villenave d’Ornon.
12. Anne-Lise Jacquet, chargée de l’Eau et de l’assainissement, maire d’Artigues-près-Bordeaux.
13. Fabien Robert, chargé de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.
14. Claude Mellier, chargée des Infrastructures routières et ferroviaires, des franchissements et raccordements.
15. Agnès Versepuy, chargée des Equipements d’intérêt métropolitain, maire du Taillan.
16. Michel Duchène, chargé des Grands projets d’aménagement urbain.

Lire la suite…

Lire également :

CBRE crée une offre de conseil en supply chain @CBREFrance

Source : CBRE

CBRE, acteur majeur de l’immobilier d’entreprise, lance une offre de conseil en supply chain, avec Vincent Poisson à la tête. 

CBRE

CBRE déploie au sein de son département Global Logistic Services une offre de conseil en supply chain pour accompagner les entreprises en amont de leurs projets en définissant notamment leur schéma directeur, le design de leurs réseaux logistiques et l’optimisation de leurs processus d’entreposage.

« La logistique de nos clients évolue. L’impact de l’évolution du commerce, de la promesse client et des technologies conduisent à repenser les organisations logistiques. Quelles solutions mettre en œuvre pour réduire les délais et les coûts, tout en faisant face aux évolutions règlementaires et environnementales ? C’est pour répondre à ces nouveaux enjeux que nous lançons cette offre et accueillons Vincent à sa tête. Il travaillera en étroite concertation avec le Conseil Utilisateurs, dirigé par Caroline Ceccaldi », explique Didier Malherbe, Directeur Global Logistic Services CBRE.

En savoir davantage…

Lire aussi :

Le parc François-Mitterrand à Bagneux s’agrandit

INAUGURATION DE L’EXTENSION DU PARC FRANÇOIS-MITTERRAND À BAGNEUX

L’extension de ce parc participe à l’enjeu urbain de transformation de ce quartier. Concrètement, il s’agit de créer des pauses dans la ville et ainsi générer un cadre de vie agréable, harmonieux et convivial.

  • Au point haut, une placette parvis fait la liaison avec la partie initiale du parc et marque l’entrée de cette extension.
  • Des cheminements créés renforcent l’effet de découverte et d’ouverture sur le paysage de la vallée.
  • Une passerelle assure la continuité d’un cheminement conçu pour permettre la traversée du parc aux personnes à mobilité réduite, et ceci malgré la forte pente du terrain.
  • Au cœur du parc, deux terrasses : une esplanade minérale de 700 m² en partie arborée est prolongée en pente douce par une terrasse verte de 400 m².
  • Le parc s’achève du côté de la rue des Tertres avec une aire de jeux pour les enfants.

Grâce à ce nouvel espace vert créé, cette « coulée verte » à l’échelle de la commune participe à créer un lien naturel entre le cœur des Quartiers Sud et le centre-ville.

PROGRAMME DE L’INAUGURATION

Le rendez-vous est fixé pour le samedi 17 mai, rue des Tertres :

  • 11h-12h : Inauguration du parc et dévoilement de l’œuvre « D’une rive à l’autre » : discours de madame le maire et des partenaires puis de Gérard Roveri suivi de lectures de poèmes par les enfants de l’école Paul-Éluard
  • 12h-12h30 : Spectacle de danse « Environnement Vertical » sur la façade de l’immeuble du 11, rue des Tertres par les artistes de la compagnie Retouramont
  • 12h45 : Ouverture des buffets et des animations (jeux géants en bois…)

>Plus d’informations sur : www.sem-92.fr

À PROPOS DE LA SEM 92
La SEM 92 est un partenaire privilégié des collectivités publiques et des acteurs du développement territorial, à leur service, à l’écoute de leurs attentes et dans le respect de leurs obligations. Son statut de droit privé (société anonyme) lui apporte une souplesse d’intervention et une réactivité dans ses différents métiers d’aménageur, de constructeur et de conseil, avec un souci permanent de l’intérêt général. Elle accompagne ses clients de la conception à la réalisation des projets.

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Le Conseil d’analyse économique (CAE) a remis une note sur le texte défendu par Cécile Duflot

cae-logoLe Conseil d’analyse économique (CAE) a présenté jeudi 24 octobre sa nouvelle Note sur la politique du logement locatif.

Le logement n’étant pas un bien comme les autres mais un bien de nécessité absolue, les auteurs de cette Note, Alain Trannoy et Étienne Wasmer, se sont attachés à faire plusieurs propositions permettant plus d’égalité et de fluidité d’accès au logement, aussi bien privé que social.

Pour des actions des pouvoirs publics plus efficaces
Le peu d’offre et la faible mobilité du logement locatif français engendrent des loyers élevés et un engorgement du secteur social dans les zones économiquement les plus dynamiques. Le logement est un bien de nécessité absolue qui justifie une intervention publique lorsque le marché produit spontanément de l’exclusion. Toutefois, celle-ci doit
être dosée avec précaution, sous peine d’être contreproductive.
La France dispose de trois outils principaux pour sa politique du logement locatif :
la régulation des relations entre bailleurs et locataires, le logement social et le système des aides au logement. Les réformes proposées dans cette Note visent à optimiser chacun de ces trois outils, mais aussi de les mettre en cohérence afin de favoriser la mobilité, réduire les inégalités territoriales et renforcer la cohésion sociale.

Pour une meilleure mobilité dans le logement social
Afin de réduire les disparités géographiques en matière de logement social, la Note propose d’ouvrir à la concurrence la construction et la gestion de logements neufs et d’allouer les aides en fonction d’indicateurs simples de tensions.
Les règles d’attribution des logements seraient clarifiées par la mise en place d’un système par point au sein de chaque grand objectif du logement social.
De plus, pour favoriser la mobilité, les auteurs de la Note préconisent d’imposer des surloyers en fonction non seulement des revenus, mais aussi de la durée d’occupation.

Dix propositions pour optimiser le logement locatif
Le Conseil d’analyse économique recommande plusieurs actions d’optimisation ou de cohérence pour que l’action publique produise de meilleurs effets sur le logement locatif privé et social.
Par exemple, s’agissant du parc locatif privé, les auteurs de la Note proposent, par un assouplissement des baux associé à une meilleure effectivité du droit au logement opposable, de mettre en place une flexi-sécurité du logement. Ils plaident pour une instance paritaire entre bailleurs et locataires pour arbitrer les litiges. Enfin, ils proposent de mettre en cohérence le dispositif d’aides au logement avec l’ensemble de notre système redistributif en les intégrant dans le système d’impôt sur le revenu.

Pour résumer, le Conseil d’analyse économique fait plusieurs propositions pour :

  • Assouplir et sécuriser les relations bailleurs-locataires dans le secteur privé
  • Fluidifier et améliorer les règles de fonctionnement du secteur social
  • Intégrer les aides au logement dans une politique redistributive d’ensemble
  • Favoriser la mobilité entre secteur social et secteur privé

Télécharger la Note

En savoir plus : www.cae-eco.fr

Installation du Haut Conseil du financement de la protection sociale

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, installera le 26 septembre 2012 le Haut Conseil du financement de la protection sociale, qui sera présidé par Mireille Elbaum, professeure titulaire de la chaire de Politiques et économie de la protection sociale au Conservatoire national des arts et métiers.

Lire la suite