Archives du blog

Commerces : La SEMAEST va aider Grenoble-Alpes Métropole @Semaest

Source : SEMAEST

La SEMAEST va accompagner Grenoble-Alpes Métropole dans la mise en  place de sa future structure foncière commerce.

Résultat de recherche d'images pour "semaest"

Grenoble-Alpes Métropole a missionné la Semaest, opérateur public local du commerce, afin de réaliser une étude de faisabilité commerciale, économique et juridique et de la conseiller sur sa stratégie de montage foncier.

La Métropole grenobloise souhaite se positionner comme un acteur de référence du commerce sur son territoire. Elle pourra ainsi mieux accompagner les communes et les commerçants, notamment par la création de cette structure de portage foncier dédiée.

Bien que relevant de la compétence communale, le commerce de proximité fait souvent l’objet d’interventions directes des métropoles auprès des commerçants ou des communes, notamment dans les dimensions urbaines et foncières.

Consulter l’article…

A lire aussi :

Altarea Cogedim : CA en hausse de 7.3% au premier trimestre ! @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Altarea Cogedim dévoile ses résultats au 1er trimestre 2018 et présente un chiffre d’affaires de 435 millions d’euros !

ALTAREA_COGEDIM

Promotion
– Réservations Logement : Un niveau élevé de placements, à 2 607 lots (+8%) pour 594 M€ (-1%)
– Bureau : Nombreuses négociations en cours
Commerce
– Croissance des revenus locatifs : +1,8% à périmètre constant
Indicateur consolidé
– Chiffre d’affaires consolidé : 434,6 M€ (+7,3% après impact de la norme IFRS 151, +16,5% à périmètre comparable)


Placements Logement : 2 607 lots (+8%) pour 594 M€ (-1%)
Le Groupe enregistre une forte augmentation du nombre de placements auprès des particuliers en accession (+29%) comme auprès des investisseurs institutionnels (+33%). En cumulé, les réservations sont en croissance de +8%. Ramené en valeur, le niveau des réservations est stable (-1%), avec un prix de vente moyen à 228 000 € TTC, contre 248 000 € TTC au 1er trimestre 2017.

Bureau : Nombreuses négociations en cours
Concernant les opérations d’investissement en immobilier d’entreprise à court et moyen terme, de nombreuses discussions sont en cours qui se concrétiseront dans les prochains mois.

——> Pour voir les résultats du 1er trimestre en intégralité, cliquez ICI

A lire également :

Déjà + de 600 millions d’€ investis dans les commerces en France cette année @knightfrank ‏

Source : Knight Frank

Knight Frank a réalisé le bilan du marché de l’immobilier de commerce au 1er trimestre 2018. Nous comptons plus de 600 millions d’Euros investis dans les commerces en France, et se retrouve à la 1ère place « La Madeleine » sur le marché parisien.

Knight-Frank-Logo

Marché locatif : des performances contrastées

Les emplacements les plus qualitatifs des meilleures artères restent la cible prioritaire des grandes enseignes. Celles-ci cherchent à conjuguer flux, visibilité et rentabilité, ce dont attestent de nombreux projets de flagships dans la capitale comme au cœur des principales métropoles régionales. Les centres commerciaux régionaux les plus fréquentés et les retail parks de nouvelle génération tirent également leur épingle du jeu, ces derniers bénéficiant d’une demande plus variée des enseignes et de l’essor de nouveaux concepts, dans le domaine des loisirs notamment.

L’évolution de la demande des enseignes révèle toutefois de grandes disparités selon les secteurs d’activité. « Restauration et alimentation, fitness et articles de sport, produits de soin, etc. : les concepts ayant trait au « bien-être » dans son acception la plus large continuent de se multiplier, en pied d’immeubles comme au sein de grands ensembles commerciaux. D’autres secteurs offrent un tableau plus contrasté, tel celui de la mode, impacté par une généralisation des opérations de rationalisation, quels que soient le niveau de gamme ou la renommée des enseignes » explique Antoine Salmon, Directeur Retail Locatif chez Knight Frank.

Focus sur le marché parisien : La Madeleine en vedette

Lire la suite

Lyon Grand Hôtel Dieu : sa réouverture après 4 ans de travaux ! @grandlyon

Source : Grand Lyon

Le 27 avril, la ville de Lyon a célébré la réouverture du Grand Hôtel Dieu après 4 ans de travaux de réhabilitation !

La réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, patrimoine lyonnais quasi millénaire, était un immense défi qui a mobilisé jusqu’à 800 personnes par jour pendant 4 ans. L’objectif : transformer cet édifice exceptionnel et connu de tous en un lieu de vie privilégié de la Presqu’île de Lyon tout en conservant son identité.

Un lieu de vie ouvert à tous

Flâner, manger, se cultiver, faire du shopping ou simplement se reposer : c’est maintenant possible dans ce lieu de vie unique de la Presqu’île de Lyon. Les 8000 m² de cours, jardins, galeries (c’est la taille de la place des Terreaux !) et les 17 365 m² de commerces, boutiques et restaurants sont désormais ouverts au public. On y accède depuis les 7 entrées du Grand Hôtel-Dieu (contre une seule auparavant).

Pour en savoir plus… cliquez ici

A lire également :

Grand Canal de Clamart : en route vers un nouveau quartier @EiffageConstruc @MairiedeClamart

Source : Eiffage Aménagement

Eiffage Aménagement crée le quartier Grand Canal au sud de Clamart, ancien site tertiaire inexploité. Il constituera un lieu de vie aménagé sur plus de 5 hectares à l’horizon 2023.

Eiffage Aménagement crée le quartier Grand Canal à Clamart

C’est en 2015 qu’Eiffage Aménagement concrétise ce projet de requalification urbaine dans le cadre d’une maitrise foncière suivie d’une procédure de permis d’aménager. L’urbaniste du projet est le Cabinet ARCAS.

L’opération d’aménagement, représentant un investissement de 80 millions d’euros, est réalisée en partenariat avec la Collectivité, selon les directives d’une orientation d’aménagement de programmation (OAP).
Construit sur le site d’une friche industrielle et tertiaire de 5,3 hectares, ce nouvel ensemble urbain affiche une programmation mixte alliant à la fois logements, commerces et équipements.

D’une surface de plancher totale de 90 000 m², Grand Canal accueillera :

  • 1 250 logements dont 25 % de logements sociaux,
  • une résidence étudiante de 130 chambres,
  • une résidence senior,
  • un hôtel de 100 chambres,
  • un groupe scolaire de 15 classes,
  • 4 500 m² de commerces
  • 22 000 m² d’espaces publics.

Le site comptera également environ 13 000 m² d’espaces verts, un canal doté de passerelles et un plan d’eau.
Eiffage Aménagement s’engage dans la réussite de ce projet de mutation urbaine via une convention de PUP (Projet Urbain Partenarial) pour le financement d’une partie du groupe scolaire.

Lire la suite…

A lire également :