Archives du blog

Serge Morvan nommé Commissaire général à l’égalité des territoires @CGET_gouv

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Suite au Conseil des Ministres qui a eu lieu le 4 avril 2018, Serge Morvan a été nommé Commissaire général à l’égalité des territoires.

Il sera également chargé de la préfiguration de l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Actuellement préfet des Yvelines (hors classe), Serge Morvan a été directeur général des collectivités locales de 2012 à 2015.
À compter du 23 avril, il sera mis fin aux fonctions de commissaire général à l’égalité des territoires, exercées par Jean-Benoît Albertini, appelé à d’autres fonctions.

Lire l’article…

A lire également :

#ENR : La Région Nouvelle-Aquitaine soutient la production innovante d’énergies renouvelables @NvelleAquitaine @RegionsdeFrance

Source : Regions-france

Dans l’objectif d’atteindre 32% d’ENR dans la consommation finale du territoire d’ici 2021, La Région Nouvelle-Aquitaine poursuit ses efforts en faveur des énergies renouvelables. Elle lance pour cela un appel à manifestation d’intérêt (AMI) afin de repérer et soutenir les projets innovants en matière de production de ces énergies.

La Région a en effet des objectifs ambitieux en matière d’énergie climat à l’horizon 2020-2021. Elle vise à réduire dans le même temps de 30% les consommations d’énergie et à diminuer de 30% les émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre le changement climatique. Elle souhaite aussi intensifier le développement des énergies renouvelables tout en les diversifiant, de façon à porter de 19 à 32% leur part dans la consommation énergétique finale de la Région

Cet AMI répond ainsi à plusieurs ambitions de la Région. Il doit lui permettre d’atteindre et de dépasser les objectifs de la loi de transition énergétique. Celle-ci prévoit à l’horizon 2030 le recours d’une part à 10% minimum de gaz renouvelables dans les réseaux de gaz naturel (premier jalon vers le « 100% gaz verts » visé pour 2050), et d’autre part à 15% de biocarburants (première et seconde générations) dans la consommation régionale de carburants.

Lire la suite

FitchRatings salue la bonne gestion budgétaire de Paris @fitchratings @paris

FitchRatings salue la bonne gestion budgétaire de Paris

Source : Paris.fr

Paris conserve la note « AA » – la plus haute possible pour une collectivité en France – auprès de l’agence FitchRatings, avec une perspective stable. L’agence salue la « gestion financière de qualité » et « les performances budgétaires solides » de la capitale française.

Dans un contexte budgétaire de plus en plus contraint pour les collectivités locales, la Ville de Paris démontre une nouvelle fois la qualité de sa gestion et ses très bons résultats financiers, en conservant auprès de l’agence de notation financière FitchRatings la note « AA », avec une perspective stable. Cette note est la plus élevée qu’une collectivité française puisse obtenir.

Solide taux d’épargne et gestion prudente de la dette

Anticipant « un taux d’épargne de gestion qui devrait rester confortable » (maintenu autour de 11% d’ici à 2020), les experts indépendants considèrent que «la gestion active de la dette devrait également permettre d’afficher un solide taux d’épargne brut de 8,6% en 2020». La stratégie budgétaire de la collectivité permet de poursuivre la mise en œuvre du plan de mandature tout en maîtrisant l’endettement. La capacité de financement (épargne brute et recettes propres d’investissement) s’établit à près de 1,2 milliard d’euros en 2018, et permet de soutenir sans difficulté la poursuite de l’ambitieux programme d’investissement de la collectivité. Ainsi, la Ville financera par ses propres moyens plus de 69% de son programme d’investissement

Pour FitchRatings, le taux d’autofinancement des investissements présente par ailleurs « un niveau confortable » et devrait être soutenu dans les années qui viennent « par les recettes d’investissement générées par les cessions d’actifs, associées à une légère augmentation de l’épargne brute ». FitchRatings estime par conséquent que « la capacité de désendettement devrait s’élever à 11 ans en 2020 contre 8,4 ans en 2017 ».

Une gestion financière de qualité…en savoir plus….

BRETAGNE : le fonds BREIZH UP pour les entreprises innovantes soutient son 11eme projet @RegionsdeFrance

BRETAGNE : LE FONDS BREIZH UP POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES SOUTIENT SON 11E PROJET

Source : Régions-France.org

Dédié au financement des entreprises innovantes en Bretagne, le fonds régional de co-investissement Breizh up a déjà investi 2,5 M€ depuis sa création pour aider plus de dix start-up à déployer leurs solutions innovantes. Cette semaine, il dressait son bilan, ouvrait des perspectives dynamiques pour 2018 et annonçait son soutien à un 11e projet innovant.

Créé en novembre 2015, Breizh Up est désormais bien connu et reconnu dans l’écosystème du financement de la création innovante en Bretagne. Au service de la stratégie régionale de développement économique – la Glaz économie–, ce fonds finance des projets de création ou de croissance d’entreprises innovantes en renforçant leurs capitaux propres. Il a été mis en place pour combler les maillons faibles de la chaîne de financement de la création innovante en Bretagne : dans la palette des aides régionales à l’innovation, il apporte son financement à des projets d’une certaine envergure (levée de fonds de 200 000 à 750 000 €).

L’année 2018 s’annonce dynamique

Le bilan de Breizh Up est marquée par une accélération en 2017, et les projets en cours ou à l’étude annoncent une année 2018 très dynamique. Jusqu’ici, Breizh Up a déjà investi 2,5 M€ auprès de 10 entreprises qui déploient des solutions innovantes dans les domaines du digital, de la santé, de l’industrie… (les co-investissements associés s’élevant à 2,8 M€ soit un total de 5,3 M€ d’apport aux projets) et vient d’annoncer sa participation à un 11e projet : le robot autonome de Tibot Technologie pour l’élevage avicole.

Elargir les domaines d’innovation…en savoir plus….

1ère opération immobilière à Baziège : les Villas Médicis de PATRIMOINE SA

Les travaux viennent de démarrer pour la réalisation de 89 logements, secteur En Coustaud à Baziège, à proximité de la gare. Cette nouvelle opération se distingue par une grande diversité d’offres avec du locatif, de l’accession sociale, de l’accession libre et des lots à bâtir. C’est la 1ère opération du bailleur toulousain PATRIMOINE sur la commune.

Installée sur un terrain de 3 hectares, dans le prolongement immédiat du centre-ville de Baziège, l’opération Les Villas Médicis compte :

  • 34 logements locatifs, gérés par PATRIMOINE dont 29 appartements T2 et T3 avec parking aérien, en
    petit collectif (R+2) et 5 maisons individuelles T4 avec garage et petit jardin
  • 25 maisons individuelles, du T3 au T5, en accession sociale, commercialisées par la Toulousaine
    d’Habitations sous le dispositif de Prêt Social Location Accession (PSLA)
  • 30 maisons individuelles en accession sociale et en accession libre, commercialisées par Procivis
    « Pierre Passion »
  • 3 terrains à bâtir de 470 à 500 m² pour les particuliers

La gare, les commerces, la crèche et les écoles sont accessibles à pied. Conçu dans un esprit village, l’ensemble s’organise autour d’un axe principal agrémenté de mûriers platanes et de cyprès avec, au centre du projet, une place arborée qui devrait devenir à terme un espace de convivialité. Les villas sont mitoyennes les enduits de couleurs claires. Portes, volets et portails s’habillent d’un camaïeu de verts, de bleu gris et de rose brique. Chaque maison dispose d’un jardin clôturé permettant ainsi de profiter des journées ensoleillées.

> Lire l’intégralité du communiqué