Archives du blog

K&B intègre le GAIA index grâce à sa politique RSE @KaufmanetBroad

Source : Kaufman and Broad

Kaufman and Broad vient d’intégrer, le 23 octobre 2017, l‘indice Gaia en récompense à son engagement dans sa politique de RSE.

Kaufman&Broad              gaia-index

Créé en 2004 par le cabinet Ethifinance, le Gaia-Index a pour objectif d’évaluer les performances extra-financières des PME-ETI françaises cotées en Bourse et regroupe dans un classement annuelles 70 meilleures entreprises du panel étudié au cours de l’année. Au total, 117 critères sont analysés concernent la transparence et la performance des entreprises dans les 5 domaines suivants :
-Données économiques
-Gouvernance
-Social
-Environnement
-Parties prenantes externes

Ce panel regroupe 230 entreprises «small et mid caps», dont le titre boursier est jugé suffisamment liquide par Gaia-Index et respectant deux des trois critères suivants : avoir un chiffre d’affaires inférieur à 5 milliards d’euros ; une capitalisation boursière inférieure à 5 milliards d’euros ; un nombre de salariés inférieur à 5000.

Télécharger le communiqué de presse

A lire aussi :

@Institutionnels                  @royojm                     @AlexandraPoloce

Lyon : S&P confirme les notes AA/A-1+ @SPGlobalRatings

index

Lisez cette brève sur la Plateforme des Institutionnels
logo PDI simple

Paris, le 13 octobre 2017. S&P Global Ratings confirme les notes de référence à long terme ‘AA’  et à court terme ‘A-1+’ de la ville de Lyon. La perspective reste stable.

Nous confirmons également la note ‘A-1+’ du programme de titres négociables à court terme (TNCT –  » NEU CP ») de 150 millions d’euros.

Les notes de Lyon reflètent notre appréciation de la capacité de la ville à contenir ses besoins de financement, grâce à un pilotage budgétaire de qualité et une stratégie financière très claire, et ce tout en continuant à bénéficier d’une économie locale riche et dynamique.

Lyon bénéficie d’une stratégie budgétaire très claire s’appuyant sur une perspective financière très détaillée dans un contexte institutionnel et économique favorable.

Nous considérons que la gouvernance et et la gestion financières de la ville son fortes, avec des cibles financières claires sur le mandat, notamment un niveau de dépenses d’investissement annuel moyen de 100 millions d’euros et une capacité de désendettement inférieure à 10 années. La trajectoire financière est prévisible, grâce au suivi budgétaire continue et une perspective financière réaliste et très détallée. La gestion de la dette et de la liquidité est également prudente et prévisible.

En savoir plus 

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

L’habita(n)t 3.0 : Retour sur la conférence organisée par PATRIMOINE languedocienne

PATRIMOINE_LANGUEDOCIENNE

CONFÉRENCE l’habita(N)T 3.0 : le locataire est-il CONNECTÉ ?

 

L’ESH PATRIMOINE Languedocienne organisait, le 14 septembre 2017, à Toulouse sa 2ème journée « Humaniser la Ville » sur le thème L’habita(n)t 3.0 . Une manifestation labellisée ESOF 2018 – Toulouse Cité Européenne de la Science qui a réuni 260 experts de la ville, professionnels de la santé et du logement, enseignants-chercheurs et dirigeants d’entreprise du numérique.

Il y a deux ans, la première journée « Humaniser la Ville » dédiée à l’innovation sociale en amont de l’émergence de l’Economie Sociale et Solidaire, avait rendu plus visible les défis futurs à relever par PATRIMOINE et par extension par la société dans son ensemble.

Désormais, à l’heure de la révolution numérique et de la smart city, la question est de savoir quels seront les usages du numérique dans le logement de demain et quelle sera l’éthique pour guider les choix. Répondre à ces questions et faire partager à ses partenaires le fruit d’une réflexion commune, telle a été l’ambition de PATRIMOINE en organisant la 2ème journée « Humaniser la Ville » sur le thème L’habita(n)t 3.0.

Engagé depuis plusieurs années dans une politique RSE, PATRIMOINE s’efforce d’améliorer la qualité du service offerte à ses locataires. L’organisation de cette conférence portée par PATRIMOINE et soutenue par ses partenaires (Arkea Banque E&I , Bouygues Telecom Entreprises, Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées, Groupe Caisse des Dépôts) a permis une RSE partagée. La réflexion commune sur des sujets de fond qui touchent au logement social, a permis à chacun (salariés de PATRIMOINE, collectivités, associations de locataires, experts…) de progresser et de mieux répondre aux attentes des habitants.

Pourquoi une conférence sur les usages du numérique dans le logement social de demain ? …Lire la suite…

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce


<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Nouvelle résidence en plein cœur du nouveau centre-ville @hautsdeseinefr #Chaville #Opievoy

hauts de seine habitat Source : Hauts-de-Seine Habitat

 

La ville de Chaville et Hauts-de-Seine Habitat viennent de procéder à l’inauguration d’une nouvelle résidence de 43 logements en plein cœur du nouveau centre-ville, avec le soutien notamment du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.
Cette nouvelle résidence de style contemporain a été conçue par l’architecte Christophe CHAPLAIN – CONTEXTE. Elle reflète le caractère architectural des immeubles chavillois avec sa façade composée de briques et de pierres meulières. Le bâtiment se compose de 43 logements sociaux de « moyen et haut de gamme » et notamment d’une loge de gardien, pour un coût total de 7, 8M€.

Cette cérémonie à laquelle l’ensemble des acteurs et les nouveaux locataires étaient conviés, est intervenue après le rachat, au 1er janvier 2017, de l’ensemble du patrimoine immobilier de l’Opievoy par Hauts-de-Seine Habitat, devenant de fait le 1er bailleur social de la commune avec 56 % du parc de logements sociaux.

Signature du Contrat de proximité
A l’issue de l’inauguration, la Ville et l’Office ont signé un contrat de proximité pour renforcer leur partenariat privilégié dans les domaines de l’habitat et du cadre de vie. Il s’agit également d’intégrer tous les acteurs dans la mise en place des actions portées par l’Office en termes d’information, de concertation et de remontées de terrain. L’ensemble de ces engagements fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation par un Comité de suivi.

Lire l’intégralité du communiqué

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Les collectivités continuent à réduire leur niveau d’investissement

fgv abei

LE RALENTISSEMENT DES DÉPENSES ET LA BONNE ORIENTATION DES RECETTES FISCALES LIMITENT L’IMPACT DE LA BAISSE DES DOTATIONS

 ——————————-

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels publie sa note d’analyse des finances locales en partenariat

avec l’Observatoire des Finances du Forum pour la Gestion des  Villes et des Collectivités Territoriales, SFL-Forum.

 7ème édition

  ——————————-

Paris, le 13 décembre 2016 – Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels en partenariat avec le Forum pour la Gestion des Villes, et avec le soutien de l’Association Française des Investisseurs Institutionnels (Af2i), publie sa note d’analyse des finances locales.

Celle-ci apporte un éclairage sur les tendances financières des régions, départements, grandes villes et de leurs EPCI à fiscalité propre, sur la base des derniers comptes administratifs connus.

Face au renforcement de la baisse des dotations, les collectivités locales accentuent leurs efforts de gestion …

En 2015, prises dans leur ensemble, les collectivités locales sont parvenues à augmenter leur épargne brute, indicateur de leur bonne santé financière. Pour ce faire, ces dernières ont réussi à ralentir significativement la croissance de leurs dépenses de fonctionnement, en particulier celles de personnel, et ont bénéficié du dynamisme des impôts directs et indirects. Ainsi, globalement, malgré la baisse des dotations (-3,67 milliards d’euros, après 1,5 milliard d’euros en 2014), la contrainte financière imposée aux collectivités locales ne s’est d’autant pas accrue.

… mais continuent cependant à réduire leur niveau d’investissement.

Dans ce contexte, et pour la deuxième année consécutive, les collectivités locales ont réduit leurs investissements. Ce repli des dépenses d’investissement a été particulièrement fort pour le bloc communal, même s’il est habituel en cette période de cycle électoral. De leur côté, l’investissement des départements poursuit son mouvement de baisse tandis que celui des régions se maintient. En parallèle, l’endettement local continue à croître, mais modérément.

Télécharger le communiqué de presse

Télécharger le dossier intégral

> De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>