Archives du blog

FHF : Frédéric Valletoux réélu président pour un 4ème mandat @laFHF

          Source : FHF

PARIS, le 25 septembre 2019 – La Fédération hospitalière de France (FHF) a réélu ce matin le président sortant, Frédéric Valletoux, à la tête de la Fédération et ce pour un mandat de trois ans. Cette élection intervient à un moment décisif où l’hôpital public et les établissements médico-sociaux sont au cœur de l’actualité avec une préoccupation grandissante de l’opinion publique sur l’avenir du système de santé. Avec le conseil d’administration, les Fédérations Hospitalières régionales et en concertation avec toutes les parties prenantes, Frédéric Valletoux entend défendre et promouvoir les intérêts de l’hôpital public et des établissements médico-sociaux en axant ces trois prochaines années sur les enjeux de la réforme du système de santé, de l’attractivité des métiers, l’effectivité de l’accompagnement du Grand Âge et de la perte d’autonomie, une priorité donnée à la psychiatrie et la santé mentale, une volonté affirmée en matière de recherche et l’enseignement, une réforme du financement par la pertinence

….lire la suite…

Le palmarès 2019 des 50 meilleurs hôpitaux de France @RESEAUCHU @LePoint

Source : Reseau CHU

Chaque année, Le Point publie le palmarès des 50 meilleurs Hôpitaux et cliniques de France. Quel est le palmarès 2019 ? Quels sont les CHU présents dans le classement ?

logo-reseauchu

Cette année les performances de 1 400 hôpitaux et cliniques ont été comparées dans 79 disciplines médicales et chirurgicales avec à la clé 122 classements où figurent les 20, 30 ou 50 meilleurs hôpitaux, cliniques et établissements psychiatriques publics du pays. Parmi les activités étudiées, on citera la chirurgie cardiaque, pneumologie, diabète, adénome de la prostate, cataracte, urgences traumatiques, appendicite, vésicule biliaire, prothèse de hanche, chirurgie du dos, ligaments du genou…  17 classements ont été dressés pour les cancers de la prostate, de la vessie, du cerveau, du rein, du poumon, gynécologiques, ORL, du foie ou du pancréas, du sein, de la peau, de la thyroïde, de l’estomac ou de l’oesophage, du colon ou de l’intestin, des os, la leucémie de l’adulte, le lymphome et myélome de l’adulte…

Voici le classement 2019 :
1. CHU de Bordeaux
2. CHU de Lille
3. CHU de Toulouse
4. CHU de Strasbourg
5. CHU de Montpellier
6. CHU de Nantes
7. Pitié-Salpêtrière AP-HP
8. CHU de Nancy
9. CHU de Rennes
10. CHU de Grenoble
11. CHU de Tours
12. CHU d’Amiens
13. CHU de Nice
14. CHU de Dijon
15. CHU de Rouen
16. CHU de Clermont-Ferrand
17. HCL Lyon Est
18. CHU d’Angers
19. CHU de Caen
20. AP-HM La Timone

>>> Consulter la suite du classement…

Lire également :

Yann Bubien, nommé Directeur Général du CHU de Bordeaux @CHUBordeaux @yannbubien @HOSPIMEDIA

Source : Hospimedia 

Yann Bubien quitte le cabinet d’Agnès Buzyn pour prendre la direction du CHU de Bordeaux, le 1er octobre prochain. Il succédera ainsi à Philippe Vigouroux.

Résultat de recherche d'images pour "yann bubien chu bordeaux"

À compter du 1er octobre, Yann Bubien sera le nouveau directeur général (DG) du CHU de Bordeaux (Gironde), selon un décret du président de la République publié dans l’édition du 18 août du Journal officiel (JO). Il remplacera Philippe Vigouroux, « appelé à d’autres fonctions« . Depuis l’arrivée d’Agnès Buzyn au poste de ministre des Solidarités et de la Santé après l’élection présidentielle de mai 2017, Yann Bubien est directeur adjoint de son cabinet et chargé de la santé.

Il a intégré le cabinet ministériel d’Agnès Buzyn après avoir passé plus de cinq années au poste de DG du CHU d’Angers (Maine-et-Loire). Diplômé de l’École nationale de santé publique (ENSP, désormais École des hautes études en santé publique), il a déjà fait partie, de 2007 à 2011, des cabinets ministériels de Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé et des Sports, et de Xavier Bertrand, ancien ministre de l’Emploi, du Travail et de la Santé. Ce parcours ministériel, achevé par un départ vers le CHU d’Angers, fut entrecoupé d’un intermède de neuf mois, en 2010, en qualité de conseiller de l’ambassadeur de France au Royaume-Uni. Au cours de sa carrière, il a occupé les fonctions de directeur de cabinet à la FHF de 2000 à 2005. Il a ensuite été secrétaire général du CH Sud-Francilien à Corbeil-Essonnes (Essonne) de 2005 à 2007.

>> En savoir plus…

Lire également :

Découvrez la Cité de la Santé, projet phare du CHU de Toulouse @CHUdeToulouse

Source : CHU de Toulouse

La Cité de la santé a été inaugurée sur le site de La Grave ! Découvrez en vidéo ce projet phare du CHU de Toulouse.

En mai 2019, le CHU de Toulouse a pu réinvestir les quatre côtés de la cour de la maternité pour installer au sein de 4000 m2, la Cité de la santé. La poursuite des activités sanitaires du CHU de Toulouse, notamment au cœur de cette cour, permettent de conserver la destination hospitalière originelle de ce lieu d’exception, une volonté forte du CHU de Toulouse qui prévoit ainsi que la Cité de la santé accueille des activités tournées vers la prévention, les soins et la recherche, purement ambulatoires.

Plus d’informations ici…

Lire également :

CHU de Rennes : l’Etat donne son feu vert pour la reconstruction @CHURennes

Source : CHU de Rennes

Le Ministère des solidarités et de la santé apporte son soutien financier pour le projet de reconstruction du CHU de Rennes.

Agrandir l'image, .JPG 163Ko (fenêtre modale)

Le projet de reconstruction du CHU de Rennes sur le site de Pontchaillou a obtenu le soutien financier du Ministère des Solidarités et de la Santé par décision du 25 juillet après avis favorable définitif du COPERMO (Comité interministériel pour la Performance et la Modernisation de l’Offre de soins) réuni le 16 juillet 2019.

Un soutien financier national de 87 M€ soit 22% de la 1ère phase, afin de sécuriser le financement de l’opération.
Le coût global actualisé du projet est de 585 Millions d’euros (toutes dépenses confondues valeur finale). Le COPERMO a jugé la situation financière de l’établissement « saine ». Les comptes du CHU sont à l’équilibre budgétaire depuis 4 ans et présentent un excèdent comptable de 2,8M€ en 2018 ; ses ratios financiers et d’endettement sont jugés performants au regard des ratios nationaux ; enfin, les comptes du CHU sont certifiés sincères et exacts sans réserve depuis 4 ans.

Les experts indépendants ont notamment souligné les points forts suivants du projet :
– le regroupement des plateaux techniques : regroupement de 10 sites opératoires et de 5 sites interventionnels au sein d’un plateau technique chirurgical et interventionnel unique,
– le regroupement des 15 unités de soins critiques (réanimations, soins intensifs et soins
continus) actuellement dispersés, en liaison directe avec le plateau chirurgical et
interventionnel et le bâtiment actuel d’accueil des urgences,
– la mise en place d’un projet innovant associant le CHU et le CLCC – Centre Eugène Marquis conforté par des engagements conjoints,
– le regroupement des services d’hospitalisation complète au sein de bâtiments dédiés sur des plateaux composés d’unités standardisées de 30 lits, selon une logique de plots
reproductibles et adaptables en fonction des évolutions capacitaires,
– la refonte complète de l’organisation du CHU sur le site existant de Pontchaillou, d’une
superficie de 32 hectares, à proximité des facultés de Santé et des laboratoires de recherche, réutilisant une partie du patrimoine du CHU pour l’organiser sur la base de trois espaces structurants conçus à partir des typologies des parcours des patients : l’ambulatoire et les services associés, le plateau médico-technique et les hospitalisations. Le choix du site actuel permet aussi de renforcer les synergies hospitalo-universitaires.

Consultez la suite…

Lire aussi :