Archives du blog

Les promoteurs immobiliers franciliens au cœur de la reprise : 95% des chantiers sont repartis soit plus de 60 000 logements en construction @fpi_fr

Source : FPI France

Reprise de tous les chantiers : en Île-de-France, les promoteurs immobiliers au plus près des objectifs fixés par le Gouvernement

Le 12 mai dernier, le ministre de la Ville et du Logement, Julien DENORMANDIE, annonçait s’être fixé l’objectif très ambitieux d’une reprise de tous les chantiers avant la fin du mois de mai.

« Notre fédération est fière d’annoncer qu’au moins 95 % des chantiers ont repris à la fin du mois de mai. Depuis la publication du guide de l’OPPBTP, nous avons tout mis en œuvre pour appliquer les préconisations sanitaires et, chantier par chantier, avec les maîtres d’œuvre, les coordonnateurs sécurité et prévention de la santé, et avec les entreprises du bâtiment, nous avons construit ensemble les conditions de la reprise des chantiers » témoigne Marc VILLAND, président de la Fédération des promoteurs immobiliers d’Île-de-France.

En effet, les promoteurs immobiliers franciliens, qui représentent environ 30% du chiffre d’affaire des entreprises du bâtiment à l’échelle nationale, se sont très vite adaptées aux exigences sanitaires afin de protéger la santé des compagnons. Les bases vie doublées, les points d’eau placés à chaque étage du chantier, des sens uniques de circulation instaurés pour éviter les croisements et les équipements (masques, gants) rendus indispensables.

Marc VILLAND l’indique clairement : « Oui, c’est différent ! Inévitablement ! Mais il y a une différence entre ce que l’on entend dans certaines opérations de communication et la réalité des chantiers. Sur le terrain, nous nous sommes tous mis d’accord et l’activité a repris. Certes, plus lentement, avec des surcoûts pour tout le monde, mais c’est reparti ! »  …

…Lire la suite

L’impact de la crise du Covid_19 sur les chantiers : exemple avec le programme Mouzaïa @_RIVP_

Source  : RIVP

La crise du Covid-19 et le confinement imposé par le gouvernement ont eu un impact important sur l’avancée et la tenue de nombreux chantiers. Si depuis le 16 mars 2020, ces derniers sont à l’arrêt, le 11 mai 2020 marque un virage important pour leurs reprises.

Les chefs de projets doivent cependant totalement revoir l’organisations des chantiers afin de répondre aux gestes barrières mis en place pour prévenir de la propagation du coronavirus.

Pour l’occasion, nous avons interrogé Eve Schadeck, cheffe de projets à la DC3 et en charge de l’opération Mouzaïa, afin de nous présenter les particularités de cet arrêt conséquent ainsi que les mesures mises en place pour la reprise de ce chantier que nous allons rapidement vous représenter.

Retour sur le programme Mouzaïa

Ce programme majeur pour la RIVP concerne 2 bâtiments voisins : le N°58 qui regroupe une résidence universitaire de 103 logements, 65 logements pour jeunes travailleurs, 14 ateliers-logements destinés à des artistes ainsi que 90 places pour du co-working ; et le N°66, actuellement en chantier, qui accueillera 126 places en centre d’hébergement d’urgence, géré par l’Armée du Salut…

…Lire la suite

Logement : Julien Denormandie appelle à une reprise de tous les chantiers avant la fin mai @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Lors d’une interview, le ministre de la Ville et du Logement a dit souhaiter que l’ensemble des chantiers reprennent avant la fin du mois de mai : « C’est l’objectif » et « c’est faisable », a-t-il affirmé. Le matin même, Julien Denormandie s’était rendu, en compagnie de la ministre du travail, Muriel Pénicaud, sur le site de l’écoquartier de Montévrain (Seine-et-Marne), afin de visiter les chantiers d’EpaMarne (établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée), qui ont repris progressivement depuis le 22 avril. Les deux ministres ont pu vérifier sur place la mise en oeuvre des mesures sanitaires et du guide, arrêtés en concertation avec les professionnels du bâtiment, pour enrayer l’épidémie de Covid-19 (voir ci-dessous notre article du 3 avril). À l’issue de la visite, Julien Denormandie a confirmé « que c’est possible. Ce chantier montre que l’on peut reprendre dans des conditions complètes de sécurité ».

Selon le directeur général d’EpaMarne-EpaFrance, si le premier chantier a bien repris le 22 avril, une quarantaine de chantiers d’EpaMarne sont en revanche encore à l’arrêt. En effet, « un temps d’échanges est nécessaire avant chaque redémarrage, il faut beaucoup de collaboration entre tous les acteurs et de temps ». Avec l’expérience acquise sur les premières reprises, les prochaines réouvertures devraient toutefois se faire plus rapidement…

…Lire la suite

Charte de reprise FFB-CDC Habitat : un cadre de dialogue essentiel, mais qui ne suffit pas @FFBatiment @CDC_Habitat

Source : Fédération Française du Bâtiment

La FFB et CDC Habitat ont engagé très rapidement un dialogue constructif pour réussir la reprise des activités sur le territoire. Au-delà des préconisations du guide de l’OPPBTP en matière de sécurité sanitaire, il était important d’aborder toutes les questions relatives aux surcoûts, aux nouvelles obligations générées et aux mesures indispensables pour protéger ceux qui interviennent sur les chantiers.

Quel partage des responsabilités liées aux arrêts de chantiers ? Quelle prise de risque pour chacune des parties ? Est-il possible, et sous quelles conditions, d’organiser la continuité des études et des instructions, voire la reprise des travaux sur certains chantiers ?

Une charte a ainsi été élaborée pour que toutes les parties puissent ensemble identifier les freins et contraintes liées à la reprise, disposer d’une lecture partagée du guide de l’OPPTBTP et ainsi s’accorder sur les principes d’une bonne gestion commune de cette situation exceptionnelle. Nous ne réussirons collectivement que si nous partageons les mêmes valeurs, celles d’un dialogue local permanent…

Consulter le communiqué de presse

Seine-et-Marne : Vers une reprise des chantiers @_EpaMarne

Source : EpaMarne

EpaMarne-EpaFrance se préparent à la reprise progressive des chantiers conduits sous maîtrise d’ouvrage directe. Ils ont établi une feuille de route méthodologique pour assurer aux personnes intervenant sur le terrain un niveau de sécurité sanitaire maximal. 11 chantiers-tests sont d’ores-et-déjà identifiés et pourront reprendre leur activité progressivement dans les prochains jours selon la capacité d’organisation des entreprises partenaires.

Les établissements publics ont mené un travail collaboratif considérable avec leurs partenaires, les maires et les préfets de région et de département afin de détailler et partager le processus de reprise des travaux de chantier dans les meilleures conditions possibles. Ce plan d’actions s’appuie sur près de 25 critères, qu’ils soient administratifs, logistiques ou encore techniques. Sont également interrogées la capacité des entreprises partenaires à s’organiser et la disponibilité des matériaux. L’ensemble est croisé au strict respect du Guide des préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités en période d’épidémie publié par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP). Ce processus de reprise sera actualisé et amélioré en temps réel selon les remontées de toutes les parties prenantes afin de gagner en fluidité et de réduire les délais.

En savoir plus