Archives du blog

Logement : vente et location touchées par le changement climatique @pap_fr

Source : pap.fr

La loi relative à l’énergie et au climat validée aujourd’hui par le Conseil constitutionnel va bouleverser le marché immobilier résidentiel. Pour faire progressivement disparaître les « passoires énergétiques », les logements énergivores seront stigmatisés dans les annonces ainsi que dans les contrat de vente et de location. Un seuil de consommation énergétique devra être respecté. Des travaux d’économie d’énergie pourront être imposés.

Pour lutter contre le changement climatique, il va notamment falloir réduire de manière importante notre consommation énergétique et nos émissions de gaz à effet de serre. L’immobilier résidentiel étant un gisement d’économie en la matière, il va être pleinement mis à contribution…lire la suite

Lire aussi :

CDC Biodiversité : 10 nouveaux projets lancés dans le cadre de son programme Nature 2050 @caissedesdepots

Source : CDC Biodiversité

CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des dépôts, souhaite poursuivre le développement de son programme Nature 2050 dédié à l’adaptation aux changements climatiques. Sur les 6 derniers mois, 10 nouveaux projets ont été lancés ! 

CDC Biodiversité

10 nouveaux projets en l’espace de six mois
Parmi les dix nouveaux projets, nous pouvons citer notamment un premier projet forestier avec le Centre national de la Propriété forestière (CNPF) dans le Lot consistant à convertir un taillis de châtaignier en futaie par des changements de pratiques sylvicoles permettant de séquestrer davantage de carbone (environ 50 tCO2/ha), tout en veillant à améliorer la biodiversité. Ce projet pourra servir de vitrine à une double certification en matière de biodiversité et de crédits carbone, dans la perspective de la création d’un label bas-carbone.

A l’échelle des changements climatiques, le bassin des Gaves (Pyrénées-Atlantiques), en raison notamment de sa proximité avec le massif pyrénéen, jouera un rôle important dans les prochaines décennies en termes de maintien des populations de poissons migrateurs comme le saumon. L’action consistera à restaurer et maintenir de la biodiversité sur le bassin de l’Adour, en améliorant le franchissement des poissons sur près de 220 ha.

34 contributeurs soutiennent Nature 2050
Pour atteindre les objectifs d’Aichi, fixés à Nagoya en 2010 par les Parties liées à la Convention pour la Diversité Biologique, il est indispensable que les acteurs privés se mobilisent aux côtés des pouvoirs publics.
En savoir plus

Lire également :

Paris Action Climat : quelles sont les 22 entreprises qui s’engagent ? @JournalGdParis @ParisActionClim

Source : Journal du Grand Paris

Dans le cadre du Plan « Paris Action Climat », 22 entreprises ont signé la charte d’engagement le 16 octobre 2018, dans le but de réduire l’émission de gaz à effet de serre.

journaldugrandparis

500 000 t d’équivalent carbone en moins
Une charte d’engagement à réduire ses émissions de gaz à effet de serre pour ses signataires, créée il y a six ans par la ville, et qui a permis, déjà, de réduire de 500 000 tonnes d’équivalent carbone l’activité de ses membres, souligne la Ville.

Avec cette charte, les entreprises s’engagent à aligner leur stratégie avec le trajectoire 2°C, voire 1,5°C de Paris. «Partenaires privilégiés de la ville, sponsors des initiatives pour un Paris plus durable, ils agissent au quotidien pour faciliter les négociations entre acteurs économiques et institutionnels sur les déterminant locaux du changement climatique», indique Paris. Pensée comme un label, la charte comporte trois niveaux – argent, or et platinium – reflet du degré d’engagement de l’entreprise signataire.

Voici la liste des signataires :
– Akuo Energy
– Nespresso
– Pavillon Royal
– SNCF
– Surprize
– Worldline
– Elogie-SIEMP
– Paris Batignolles aménagement
– Paris Habitat
– PariSeine
– RIVP
– Semapa
La suite ici…

Lire aussi :

Vision de Stéphane Keïta, PDG de la Scet, sur le défi climatique @SCET_Groupe @CadreVille

Source : SCET Groupe

Stéphane Keïta, Président – Directeur Général de SCET Groupe, a été interviewé par Cadre de ville à propos de la ville de demain et du défi climatique. Voici ci-dessous un extrait de l’interview :

scet cdc

Cadre de Ville – La SCET est l’un des piliers de la Banque des Territoires, déployée par la Caisse des Dépôts. Quelle vision y portez-vous de la ville de demain ? Et notamment la place qu’y occupe le défi climatique ?

Stéphane KeïtaPrendre la mesure de la transition écologique est un impératif pour la ville et les sociétés de demain. Lorsqu’on construit des solutions opérationnelles de requalification ou de revitalisation, dans les métropoles, les villes moyennes ou centres-bourgs, il est indispensable d’aborder la question de l’adaptation au changement climatique : nouvelles mobilités, sobriété foncière, rénovation énergétique, économie circulaire, développement des énergies renouvelables […]

CdV – Pour vous, quels sont, en conséquence, les enjeux pour les opérateurs urbains français – dont fait partie la Scet ?

S. K.Il me semble que l’enjeu principal aujourd’hui, c’est d’aider à construire le futur des villes et des territoires sous un angle nouveau et écologique, en tirant parti de la révolution numérique, qui met à notre disposition des millions de données […]

Voir l’interview intégrale de Stéphane Keïta

Lire aussi :

Programme Nature 2050 : déjà plus de 16 projets lancés ! #CDCBiodiversité @CaissedesDepots

Source : Caisse des Dépôts

Le 22 novembre dernier, la CDC Biodiversité a présenté les 1ers résultats de son Programme nature 2050, pour l’adaptation des territoires au changement climatique. Déjà plus de 16 projets ont été lancé en 1 an !

CDC Biodiversité

Les projets s’inscrivent dans une grande diversité de territoires naturels, agricoles et forestiers, urbains ou marins. Ils couvrent une large partie du territoire métropolitain et soutiennent les initiatives d’une pluralité d’acteurs (associations, entreprises, agriculteurs, propriétaires forestiers, collectivités).

Deux exemples :

  • la transformation de la friche industrielle anciennement occupée par Kodak à Sevran (Seine-Saint-Denis) en un îlot de biodiversité, en partenariat avec la ville de Sevran ;
  • la restauration écologique d’un écosystème côtier, la baie de l’Aiguillon (Charente-Maritime), en partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux.

Dans la continuité de la COP21 et des Accords de Paris, CDC Biodiversité a mis en place fin 2016 Nature 2050, programme d’adaptation des territoires au changement climatique entièrement financé par des acteurs publics et privés*. L’engagement de CDC Biodiversité : restaurer et suivre 1 m² de territoire jusqu’en 2050 pour chaque versement volontaire de 5 €.

En savoir davantage…

A lire aussi :