Archives du blog

Croissance de la Zone € – Découvrez le rapport économique d’hiver

zoom-economiqueMacro : La Commission européenne (C.E) a relevé de 0,1 point ses prévisions de croissance de la Zone euro lors de son rapport économique d’hiver. Après une croissance de +1,7% en 2016, l’activité de la Z.E devrait être de +1,6% en 2017 et +1,8% en 2018. Le chômage devrait poursuivre son recul et l’inflation se redresserait mais demeurerait en deçà de l’objectif de la BCE. Cependant, la C.E a indiqué que les perspectives sont soumises à des « risques exceptionnels », citant les incertitudes quant à la politique de D. Trump, les nombreuses élections à venir en Europe en 2017 et le début des négociations après le Brexit.

Change : • La hausse des anticipations d’un resserrement de la politique monétaire de la Fed dès la prochaine réunion des 13&14 mars a profité au dollar. L’euro a ainsi touché, le 15/02, un plus bas depuis 5 semaines à 1,0521 dollar, tandis que 40% des investisseurs tablent sur une hausse des taux en mars.

Marchés de taux & crédit : Aux Etats-Unis, les prix à la consommation sur un an ont progressé de +2,5% en janv., après +2,1% en déc. L’inflation enregistre ainsi sa plus forte
progression depuis mars 2012, bénéficiant principalement de la hausse des prix de l’énergie (+10,8% sur an). Toutefois, l’indice hors éléments volatils progresse également de +2,2% en déc. à +2,3% en janv. Ces pressions inflationnistes pourraient inciter la Fed à remonter graduellement ses taux directeurs dans les prochains mois, comme l’a laissé entendre J. Yellen devant le Congrès le 14/02. En effet, la Présidente de la Fed a estimé qu’un prochain relèvement des taux en mars ou en juin serait « probablement adapté » si l’emploi et l’inflation évoluaient conformément aux attentes. Elle a précisé que la croissance du marché de l’emploi est forte, a un rythme sans doute insoutenable à long terme. En conséquence, les taux à 10 ans américains ont ainsi franchi 2,50% le 15/02.

Téléchargez la suite

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Change : Le Franc Suisse au plus haut niveau depuis Août 2015

zoom-economique

Macro : Aux Etats-Unis, le nombre de créations d’emplois au mois de janvier 2017, ressorti à 227 000, a dépassé à la fois les chiffres de décembre (157 000) et les prévisions (180 000), bénéficiant d’un dynamisme marqué dans le secteur des services. 

Ce rapport sur l’emploi indique une légère hausse du taux de chômage de 4,7% à 4,8% et du taux de participation (proportion de personnes en âge de travailler qui occupent ou recherchent un emploi) de 62,7% à 62,9%. 

Cependant, la décélération de 0,3 pt à +2,5% en rythme annuel de la progression des salaires a déçu les investisseurs et illustré l’absence actuelle de tensions inflationnistes.

Change : Le franc suisse a enregistré son plus haut niveau de clôture depuis août 2015 face à l’euro le 8/02, à 1,0642 CHF / 1 €. La devise helvétique, qui s’était fortement appréciée depuis le mois d’octobre, a accentué sa progression ces derniers jours en raison des tensions sur les dettes des pays de la Zone Euro.

Marchés de taux & crédit : Les rendements des obligations d’État français intègrent désormais une prime de risque reflétant les incertitudes liées aux élections présidentielles prévues en avril et mai prochain. En effet, les difficultés actuelles de F. Fillon…Lire la suite

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Contexte économique: Zoom de la semaine

zoom-economiqueMacro: Le parlement français vient d’adopter définitivement le budget 2017, qui prévoit un déficit de 69,9 Md€, en léger recul par rapport à celui en cours (70,5 Md€). Ce projet de loi de finances table sur une hypothèse de croissance de l’économie française de 1,4% en 2017. Le gouvernement vise à tour de rôle une amélioration des comptes de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales, pour ramener le déficit budgétaire par rapport au PIB à 2,7% fin 2017, contre 3,3% fin 2016. De son côté, l’Insee ne prévoit pas d’accélération de la croissance française au 1er semestre 2017, qui n’atteindrait que 1% au 30 juin.

Change: Le Yen est de nouveau stable par rapport au dollars après avoir connu 3 mois de chute ( 117,5 pour $1). La devise japonaise a peu réagi au maintien de la politique accommodante et du contrôle des rendements à 10 ans autour de 0% par la Banque du Japon le 20/12.

Marché de taux et crédit: Les taux d’État italiens se stabilisent autour de 1,85% sur l’échéance 10 ans, après le vote du Parlement autorisant le gouvernement à emprunter jusqu’à 20Md€ pour soutenir le secteur bancaire et en particulier Banca Monte dei Paschi di Siena. L’Etat italien se prépare à intervenir rapidement car la 3ème banque
italienne ne parvient pas à lever 5 Md€ de nouveaux capitaux pour assurer sa survie…. Lire la suite

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Contexte économique : Zoom de la semaine

zoom-economiqueMacro: En Zone Euro, le taux de croissance n’a pas évolué au 3ème trimestre, il reste identique à celui du 2e trimestre, soit une augmentation de +0,3%. Une croissance apportée par les économies espagnole(+0,7%) et allemande. L’activité dans les pays France(+0,2%) et Italie reste plutôt modéré. D’autre part, l’inflation en Zone Euro poursuit son rebond, on constate une addition de 0,5% en octobre contre 0,4% en septembre, suite à la hausse des prix pétroliers. Ce qui n’est pas le cas pour les éléments volatils, restant stable pour le 3e mois de suite.

Change: La remontée de l’euro à des plus hauts niveaux depuis 3 semaines face au dollar à 1,1088.

Marché de taux et crédit: La Fed maintient son taux directeur fixé depuis décembre 2015[0,25% à 0,50%]. La Fed a décidé d’attendre de nouveaux progrès vers la réalisation de ses objectifs avant d’effectuer un relèvement.

En savoir plus

L’euro gagne du terrain après les « minutes » de la Fed : focus sur les marchés

financial statement with calculator and penRetrouvez l’actualité des marchés financiers et de l’économie de la semaine, synthétisée par les experts de la salle des marchés du Crédit Mutuel ARKEA.

Macro :  Le FMI a très légèrement révisé ses prévisions de croissance 2014 et 2015, par rapport au mois de janvier. La croissance mondiale est désormais attendue à 3,6% en 2014 (contre 3,7% précédemment) et 3,9% en 2015, après 3,0% en 2013. L’impulsion proviendra davantage de l’amélioration de la conjoncture dans les pays avancés (Etats-Unis, R.U., Allemagne notamment) que de la zone émergente.

Change : L’euro remonte à 1,3870 $ après la publication du compte-rendu de la réunion de la Fed des 18 et 19 mars, qui a rassuré les investisseurs sur les risques d’un rapide relèvement de ses taux directeurs. Les « minutes » de la Fed montrent en effet que la majorité des membres souhaitent le maintien d’une politique monétaire accommodante, avec des taux proches de zéro, tant que les risques inflationnistes restent faibles et le marché du travail difficile.

Marchés de taux & crédit : Grèce : une émission obligataire internationale a été lancée aujourd’hui, pour la première fois depuis 4 ans, permettant au Trésor grec de lever 3 milliards d’euros à 5 ans. Le taux d’intérêt a été fixé à 4,95%. La demande pour ce nouvel emprunt a atteint 20 Md d’euros et 550 investisseurs ont souhaité y souscrire. Les taux à 10 ans sont passés sous les 6%, en baisse de 285 bp depuis fin janvier. Malgré le grand succès de cette opération, la Grèce n’a pas encore retrouvé son autonomie financière et doit recevoir une tranche supplémentaire d’aide internationale dans les prochaines semaines. Le pays escompte une reprise économique en 2014, après 6 années de récession. Sur les 3 derniers mois, la production industrielle se redresse pour la première fois depuis 2007, mais les problèmes sociaux demeurent très vifs, avec un chômage massif qui touche 26,7% de la population active.

Marchés actions : Certaines valeurs technologiques américaines ont subi une forte correction, les investisseurs faisant preuve de prudence alors que la saison des résultats trimestriels débute. Les valeurs considérées comme très chères (Facebook, Linkedln, Amazon, Netflix…) ont été délaissées, entrainant dans leur sillage l’indice Nasdaq, qui a effacé la totalité de ses gains depuis le début de l’année.

Matières premières : Le pétrole Brent remonte à 107,50 $ le baril depuis son plus bas de 104 $ le 2 avril, sur fond de net regain de tensions entre l’Ukraine et la Russie.

>En savoir plus : consultez la note en PDF

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>