Archives du blog

Programme Action Cœur de Ville : quel bilan et quelles évolutions ? @CGET_gouv

Source : CGET

Le 4 juin dernier, le Conseil d’orientation du programme Action Cœur de Ville, s’est réuni afin de dresser un premier bilan du programme de revitalisation des villes moyennes et d’annoncer les nouveaux partenariats et services.

cget

Quelques enseignements :
– le programme débute sa phase opérationnelle suite à la signature de l’ensemble des 222 conventions cadres ;
– la problématique des villes moyennes est, aujourd’hui, entendue par les acteurs économiques qui s’en emparent au quotidien ;
– les partenaires financeurs sont à l’œuvre pour que les projets issus des territoires se fassent.

« Bien du chemin a été parcouru depuis un an. Les 222 conventions cadres ont été signées, les diagnostics ont été réalisés, les premières actions mâtures ont été engagées. De plus, la démarche « Réinventons nos Cœurs de Ville » a été lancée avec un grand succès et, surtout, de nouvelles mesures d’enrichissement ont été identifiées et concrétisées. » Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

Plus de partenaires, plus de services
Lancé en mars 2018, le programme Action Cœur de Ville – qui concerne 222 villes moyennes (voir la carte interactive) – s’enrichit. Animé par l’État et les collectivités avec des acteurs publics et privés, et coordonné par le CGET, le programme compte désormais de nouveaux partenaires et services :
– le Conservatoire national des arts et métiers, qui ouvrira 75 centres de formation dans des villes d’Action Cœur de Ville (lire notre article sur l’appel à manifestation d’intérêt du Cnam) ;
– la Siagi, société de caution aux entreprises artisanales et commerces de proximité, qui apporte une garantie bancaire aux petits porteurs de projets locaux ;
– Val’hor, organisme interprofessionnel, qui fera bénéficier de son expertise en matière d’horticulture et de paysagisme dans les villes moyennes.

En savoir plus…

Lire également :

44 associations vont bénéficier de 15 M€ pour développer leurs projets dans les quartiers prioritaires @CGET_gouv

Source : CGET

Le 26 avril, Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement, a dévoilé la liste des 44 associations lauréates de l’appel à manifestation d’intérêt #TremplinAsso, qui bénéficieront d’une dotation de 15 millions d’euros pour développer leurs projets pendant trois ans.

cget

Quel est le but de cet Appel à Manifestation d’Intérêt ?
Étendre à de nouveaux quartiers prioritaires, dans l’Hexagone et outre-mer, des actions qui ont fait leurs preuves, et faire bénéficier les associations locales et les habitants de leurs expériences en matière de petite enfance, d’éducation, d’insertion sociale et professionnelle, d’accès et d’inclusion par le sport, de lien social et de culture ou, encore, de logement et de mixité sociale…

Quels sont les domaines d’actions des 44 associations lauréates ?
– 9 dans le secteur « éducation, petite enfance, soutien à la parentalité » ;
– 11 dans le secteur « emploi, insertion sociale et professionnelle » ;
– 21 dans le secteur « lien social, culture/sport, accès aux droits et aux soins, participation citoyenne » ;
– 3 dans le secteur « logement, cadre de vie ».

« Les associations font partie de l’ADN de la politique de la ville. Elles sont l’une des composante du triptyque avec l’État et les collectivités locales », a souligné Julien Denormandie. De fait, près de 8 500 associations agissent, au quotidien, pour la solidarité et la citoyenneté auprès des habitants des quartiers prioritaires : éducation, culture, sport, insertion sociale et professionnelle, égalité femmes-hommes, santé…

Plus d’infos…

Lire aussi :

CGET : découvrez le rapport d’activité 2018 @CGET_gouv @Min_Territoires

Source : CGET

Le Commissariat général à l’égalité des territoires, CGET, est un service de l’État placé sous l’autorité du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Découvrez dès maintenant son rapport d’activité afin d’en savoir plus sur les temps forts et les nombreuses actions mises en place en 2018.

cget

Quelques chiffres clés de 2018 : 

– 110 millions d’euros sur trois ans pour créer 300 Fabriques des territoires
– 28 milliards d’euros issus des fonds européens coordonnés par le CGET, autorité de gestion interfonds, dans le cadre de la programmation 2014-2020
– 10 milliards d’euros pour le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU)
– 8 500 associations financées et 27 500 actions en faveur des habitants des quartiers
– 1 350 maisons de services au public créées sur tout le territoire au 1er janvier 2019
– 13 000 projets recensés sur carrefourdesinnovationssociales.fr
– 1 200 conseils citoyens impliqués dans l’élaboration et le déploiement des contrats de ville et dans les projets de renouvellement urbain
– 31 milliards d’euros apportés par l’État, les régions et autres collectivités sur la période 2015-2020 pour les contrats de plan État-Région
– 435 contrats de ville en cours
– 5 milliards d’euros pour redonner de l’attractivité et du dynamisme à 222 villes moyennes

———> Cliquez ici pour consulter le rapport d’activité du CGET

Lire également :

Renouveau industriel local : quels seront les 124 territoires à en bénéficier ? @CGET_gouv

Source : CGET

Dans sa mission « Territoires d’industrie », l’État s’engage à proposer un accompagnement afin d’accélérer le développement des territoires à forts enjeux industriels. Au total, 124 territoires ont été retenus.

carte_ti_22112018.jpg

1,3 milliard d’euros pour accompagner le renouveau industriel local
En orientant 1,3 milliard d’euros prioritairement vers les Territoires d’industrie, l’État s’engage aux côtés des acteurs locaux pour redynamiser le tissu industriel, soutenir l’emploi local, renforcer la compétitivité internationale et promouvoir l’innovation. Les intercommunalités et les régions sont au cœur de la mission : elles ont occupé un rôle de premier plan dans l’identification des 124 territoires d’industrie, et elles seront en charge de piloter les contrats au niveau local.

L’État a identifié 4 besoins des territoires pour accélérer de développement du secteur industriel. Il propose d’y répondre par un « panier de services » comprenant 17 actions, dont les Territoires d’industrie pourront se saisir :
recruter en renforçant, par exemple, l’offre de formation aux métiers industriels ;
attirer en mobilisant les opérateurs de l’État comme la Banque des territoires, Business France, BpiFrance pour appuyer les projets des Territoires d’industrie ;
innover en permettant notamment aux PME d’accéder à la recherche et développement et en les accompagnant dans la transition vers l’industrie du futur ;
simplifier en facilitant les demandes de dérogation administrative pour mettre en œuvre les projet.

Cliquez ici pour consulter la suite…

Lire également :

Rencontrez le CGET au Salon des Maires et des Collectivités locales @CGET_gouv @salondesmaires #SMCL

Source : CGET

Le Salon des maires et des collectivités locales débute aujourd’hui ! Rendez-vous à Paris Porte de Versailles jusqu’au 22 novembre !

cget

Comme chaque année, vous pourrez retrouver les équipes du CGET sur le stand 09 allée C !
Pour cette nouvelle édition, le stand du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales hébergera de nombreux opérateurs de l’État : outre le CGET, la Direction générale des collectivités locales, l’Anah, l’Agence du numérique, l’Anru, Epareca, le Cerema, la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages… Un point de rencontre unique pour pouvoir mieux accueillir et recevoir les élus locaux et les participants au salon 2018 !

Le CGET, de son côté, participera notamment à une conférence, le 21 novembre, sur les « Micro-Folies – un réseau culturel inédit pour votre ville », organisée par l’établissement culturel de La Villette, le ministère de la Culture et le ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales. 

Lire aussi :