Archives du blog

Budget 2012 : les orientations du Département d’Ille-et-Vilaine

En 2012, l’Assemblée départementale d’Ille-et-Vilaine restera attachée à la solidarité avec ceux qui en ont le plus besoin, individus et territoires. Elle veillera à favoriser un nouveau modèle de développement pour l’emploi et l’économie, afin de mieux garantir l’égalité des chances et l’équilibre du territoire.

Débattues par les élus de l’Assemblée départementale jeudi 15 et vendredi 16 décembre, les orientations budgétaires ont permis de tracer les grandes perspectives pour l’année à venir.
Bien qu’évoluant dans un contexte toujours difficile, la situation financière du Département est légèrement plus sereine qu’au cours des deux années précédentes.

En prenant les bonnes décisions au bon moment, le Département a su préserver sa capacité à agir, pour promouvoir un modèle de développement plus juste et plus solidaire. Lire la suite

Le Conseil Général D’ille-et-Vilaine et le Crédit Mutuel Arkéa signent un contrat en faveur du développement du département


Un prêt de 40 millions d’euros a été conclu par la BCME, la banque dédiée aux entreprises et aux institutionnels du Crédit Mutuel Arkéa, implantée à Rennes

Rennes, le 20 juillet 2011 – La BCME, la banque des entreprises et des institutionnels du Crédit Mutuel Arkéa, et le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine (CG35), annoncent la signature d’un contrat destiné à poursuivre et mettre en œuvre les grandes réalisations stratégiques en faveur du développement et de la valorisation du département.

Structure à taille humaine et soutien des grands défis des territoires où elle est implantée, la BCME, dont le siège est à Rennes, entend doter l’Ille-et-Vilaine d’un partenaire bancaire réactif et de long-terme, capable de répondre à ses besoins financiers aux meilleures conditions. Le contrat signé entre la BCME et le CG35 comprend un prêt d’un montant de 40 millions d’euros qui contribuera, pour l’année 2011, au financement de nombreux projets d’avenir, notamment, dans les domaines suivants : 

→     Economie et emploi : dynamisation des parcours professionnels ; création de plates-formes logistiques ; innovation dans les écoactivités avec, en particulier, l’ouverture à Rennes du Collège des Hautes Etudes en Développement Durable…

→     Action sociale et égalité des chances : expérimentation du «Parler bambin» ; expérimentation du nouveau schéma de la protection de l’enfance et de l’espace sportif départemental au sein du campus de l’excellence sportive en Bretagne ; soutien des résidences mission et de la culture gallèse…

→     Solidarité : financement de 550 nouveaux logements sociaux en 2011 ; adoption d’un schéma départemental pour le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes handicapées…

→     Qualité de vie : préservation de l’environnement ; poursuite des politiques de l’eau, de gestion des espaces naturels et de gestion des déchets ménagers…

Lire la suite

Le département d’Ille-et-Vilaine améliore les conditions d’intervention des travailleurs sociaux

 Xavier Debontride | Publié le 30/06/2011 | Mis à jour le 30/06/2011

L’assemblée départementale d’Ille-et-Vilaine a adopté le 24 juin 2011 les propositions issues des Etats généraux de l’action sociale.

Une démarche construite avec les organisations syndicales (CGT, CFDT et Sud), avec, à la clé, plusieurs initiatives concrètes destinées à améliorer les conditions d’intervention des travailleurs sociaux en Ille-et-Vilaine.

Le conseil général a fait ses comptes : d’octobre 2010 à juin 2011, il a organisé six rencontres qui ont réuni plus de 450 participants pour débattre de l’action sociale départementale, de ses moyens et de son organisation. En parallèle, plus de 350 contributions individuelles ont été recueillies.

Une démarche “inédite”, aux yeux de Jean-Michel Belorgey, président adjoint de la section sociale du Conseil d’Etat et “grand témoin” de ces Etats généraux.

Tout était parti d’un conflit social dans les services sociaux du département au printemps 2010. “Les syndicats ont souhaité organiser des Etats généraux pour débattre de l’évolution de l’action sociale dans le département : nous leur avons proposé de construire la démarche ensemble”, rappelle Laurence Quinaut, directrice générale des services du conseil général, à l’époque en charge du pôle Ressources de l’administration départementale. “Nous avons fonctionné au consensus, en inscrivant ce dialogue dans la durée”.

Ces Etats généraux ont débouché sur une série d’engagements et de propositions concrètes, qui ont été adoptés par l’assemblée départementale en session :

  • protection de l’enfance : augmentation du nombre de places d’accueil “généralistes”, via le recrutement d’une cinquantaine d’agents familiaux, agents du conseil général pour anticiper les départs prévisibles et augmenter le nombre de familles d’accueil (+ 20). Création de quatre postes et d’une quarantaine de places supplémentaires en établissements pour les mineurs isolés étrangers et les jeunes ayant besoin d’une prise en charge lourde.
  • organisation du travail : création de dix postes par redéploiement, afin de respecter le ratio départemental de 1 éducateur pour 28 enfants confiés, désengagement du conseil général de certaines missions optionnelles (enquêtes non obligatoires, visites médiatisées, etc.).

Il est également envisagé de développer l’offre d’accueil vers le sud du département, sans que les modalités pratiques de ce déploiement territorial soient arrêtées pour l’instant.

“Nous avons également promis aux syndicats de mettre en place un comité de suivi pour inscrire cette démarche dans la durée, au delà de la tenue des Etats généraux”, précise Laurence Quinaut. Le coût de cette nouvelle organisation n’est pas encore budgété, mais sera inscrit au budget primitif 2012, et pourrait atteindre “2 à 3 millions d’euros”.

Plus d’informations :
Site du conseil général d’Ille-et-Vilaine