Archives du blog

L’observatoire des observatoires immobiliers 2019 : nombre de ventes, prix au plan national, évolutions des prix au m² @Galivel

Source : Galivel

Pour la 8ème fois, l’agence Galivel & Associés a pris l’initiative de réaliser un observatoire des observatoires immobiliers. Pour cela, elle a rassemblé les chiffres publiés par la FNAIM, LPI-SeLoger, MeilleursAgents.com, les réseaux d’agences ERA Immobilier, Century 21, ORPI et Laforêt. Nombre de ventes, prix au plan national, évolutions des prix au m², sont autant d’informations regroupées et analysées pour établir cet observatoire permettant le suivi des marchés immobiliers français. Ce bilan de l’année 2019, permet de voir l’évolution du marché immobilier et dessine les tendances du marché à venir.

Il en va des statistiques immobilières comme des enquêtes d’opinion : ce sont des échantillons, à partir desquels sont élaborées des extrapolations. Il faut bien s’en contenter, puisqu’il n’existe pas de recensement exhaustif et en temps réel de l’ensemble des transactions sur le territoire.

>Consulter le communiqué de presse

Opération recrutement chez Century 21 : 1000 postes à pourvoir, 17 métiers différents @lejournaldelagence @century21fr

Source : Journal de l’agence

Pour accompagner son développement, le réseau lance une grande campagne de recrutement afin d’embaucher plus de 1000 personnes dans toute la France.

Le marché immobilier est particulièrement dynamique, pour la 5e année consécutive, Century 21, société du groupe Nexity, enregistre une forte progression de son activité. Pour accompagner son développement, le réseau lance une grande campagne de recrutement afin d’embaucher plus de 1000 personnes dans toute la France. 17 métiers différents sont proposés (assistante commerciale, conseiller, gestionnaire, comptable, manager d’agence…) : chacun d’entre eux est présenté en détail sur le site www.century21.fr.

En savoir plus..

Airbnb et Century 21 : un accord historique pour permettre la sous-location @century21fr @airbnb_fr ‏

Source : Airbnb

Century 21, le n°1 des agences immobilières et Airbnb, plateforme de voyage, ont signé un accord historique afin de faciliter et de simplifier la sous-location de logements. 

century 21                Résultat de recherche d'images pour

Expérimenté dans un premier temps à Paris, ce « Bail Century21 Airbnb-compatible » pourrait être bientôt étendu dans plusieurs autres villes en France.
Fondé sur un partage de revenu entre locataires, propriétaires et agences immobilières, ce nouveau dispositif permettra d’ouvrir plus largement la location meublée touristique et d’offrir un complément de revenu aux habitants qui en ont le plus besoin : les étudiants, les jeunes familles, et les ménages modestes qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété.

Dès que le propriétaire a donné son accord, tout est ensuite géré par un professionnel de confiance. C’est l’agence qui se charge de la mise en ligne de l’annonce sur le site de Airbnb et de toutes démarches administratives applicables.

Cliquez ici pour consulter la suite de l’article

Lire aussi :

Century 21 : analyse du marché immobilier de l’ancien en 2017 @century21fr

  Source : century21.fr

2017 est une année record, sans aucun doute : année record en termes de transactions réalisées, année record en termes de montant moyen investi par les Français pour acquérir un logement, année record en termes de superficie achetée. Mais le dynamisme du marché, comme la hausse des prix, se sont essentiellement concentrés au premier semestre ; au second, une décélération de la hausse des prix est observée.

Les acheteurs sont toujours plus nombreux à réaliser leur projet immobilier. Pour la 3e année consécutive, le Réseau CENTURY 21 enregistre une progression du nombre des ventes (+6,5% en 2017).

Tous acteurs confondus, sur le plan national le seuil historique des 850 000 ventes enregistrées en 2011 en France est littéralement explosé et les estimations tablent sur 950 000 transactions en 2017.

Les prix augmentent pour la 2ème année consécutive mais restent contenus, (+1,2% sur un an). Le prix moyen au m² s’établit en 2017 à 2552€, encore loin du plus haut atteint en 2011 avec 2665€ le m².

Sur l’année, le marché reste dynamique, les délais de vente le prouvent en raccourcissant encore (91 jours en moyenne), mais le ralentissement du nombre de transactions réalisées au second semestre montre le marché s’auto-régule, les acquéreurs refusant
d’acheter à n’importe quel prix. Nous sommes encore loin, très loin de la frénésie observée en 2004 où les délais de vente moyens avaient atteint le seuil plancher de 64 jours.

#EN FRANCE Le montant moyen d’une transaction établit un record historique : 208 759€ en moyenne (202 510 € pour les appartements et 222 847€ pour les maisons). Les acheteurs profitent des conditions très favorables du crédit et allongent la durée de leur emprunt pour acheter le plus grand possible : la surface moyenne d’un bien acheté est de 86,2m² en 2017 (58,4m² pour les appartements et 114,7m² pour les maisons), un nouveau record qui efface celui réalisé l’année dernière seulement. Ces acquisitions sont effectuées principalement pour l’achat de la résidence principale, la part des transactions destinées à l’investissement locatif recule (-4,9%). Plus d’un quart des transactions sont réalisées par les 30/40 ans quand la part des moins de 30 ans et celle des plus de 60 représentent chacune 19,5% des acquéreurs.

Tout savoir sur l’ISF et l’IFI ! @century21fr

Source : Century 21

century 21

Les avantages de la société civile immobilière (SCI), notamment lors de l’acquisition de sa résidence principale, sont indéniables. Cependant, à l’heure où l’impôt sur la fortune (ISF) se transforme en impôt sur la fortune immobilière (IFI), certaines dispositions fiscales doivent être (re)considérées.

Faire valoir la difficulté de vendre ses parts.

En effet, contrairement au propriétaire individuel de sa résidence principale qui peut déduire de l’ISF/IFI un abattement de 30% de sa valeur, le détenteur de parts d’une SCI s’en voit dépourvu. Car, d’un point de vue strictement juridique, le contribuable en question n’est pas le possesseur de son logement mais de parts de société. Nuance. En revanche, ce porteur de parts de SCI peut faire valoir, devant les juges le cas échéant, la difficulté à revendre ses parts, un facteur retenu dans la détermination du montant vénal du bien.

Une défiscalisation non négligeable.

Et cette difficulté à revendre ses parts peut relever de divers paramètres comme une interdiction stipulée dans les statuts de la SCI de le faire sans l’agrément des autres associés par exemple. Par ailleurs, l’offre et la demande du moment peuvent aussi entrer en ligne de compte lors du calcul de la valeur du logement. Corollaire, les tribunaux ont admis à plusieurs reprises que l’ensemble des parts ne saurait atteindre le montant que pourrait représenter le bien s’il appartenait à une seule et même personne. D’où un élément de défiscalisation non négligeable.

Consulter l’article

A lire aussi :