Archives du blog

Reims Grand Centre : découvrez la métamorphose de la ville en vidéo @VilledeReims

Source : Reims

La ville de Reims est en pleine métamorphose. De nombreux projets vont sortir de terre d’ici 2021 comme le complexe aqualudique ou encore la Grande salle événementielle de 9000 places… 

Découvrez en vidéo les nombreux aménagements prévus au cœur de la ville de Reims :

Plus d’informations ici… 

Lire également :

Action Logement accompagne les investisseurs bailleurs dans le cadre du programme « Action cœur de Ville » @ActionLogement #ACV

Source : Action Logement

Dans le cadre du programme « Action cœur de ville », Action Logement accompagne les investisseurs bailleurs publics ou privés qui participent à la requalification du bâti ancien de centre-ville. 

action-logement-352542

Si vous souhaitez participer à la revitalisation de votre centre-ville en investissant dans des opérations d’acquisition-amélioration ou de réhabilitation d’immeubles dans les territoires éligibles au programme « Action Cœur de Ville », Action Logement est votre partenaire pour les financer.

Action Logement s’est engagé, aux côtés de l’Etat, à lutter contre les fractures territoriales dans le cadre du programme national « Action Cœur de Ville ».
Ce programme vise à accompagner les Maires dans leur projet de revitalisation de leur centre-ville en leur donnant les moyens d’agir sur les éléments-clés de leur attractivité : habitat, commerce, emploi, transports, stationnement, offre éducative, culturelle, sportive, etc.

Pour ce faire, Action Logement mobilise 1,5 M€ sur 5 ans au bénéfice des opérations d’investisseurs bailleurs visant à produire une offre nouvelle et attractive de logements locatifs ou en accession dans les centres-villes.  Le montant de ce financement mixte, composé de prêt et de subvention, est déterminé par l’équilibre de l’opération dans la limite de 1 000€/m².

Opérations finançables :
– Parc social et intermédiaire : logements locatifs agréés et logements en accession sociale à la propriété
– Parc privé : logements locatifs conventionnés

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

HLM et les jeunes : un avenir en commun ? @NTCities

    Source : News Tank Cities

Le logement constitue pour le jeune un élément central dans son émancipation et son devenir de citoyen dans la société. Premier levier d’accès d’émancipation, d’accès à l’emploi, d’accès aux services, à la culture du jeune, le logement autonome est un outil de construction de citoyenneté pour les jeunes. Nous le savons, le logement en France est une problématique globale, présente sur tout le territoire, écrit le bureau de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE), présidée par Oriane François, dans une tribune adressée en juin 2019 à News Tank.

Les jeunes et les étudiants sont un public particulièrement touché par cette problématique, notamment avec l’augmentation démographique constante et l’espace restreint des villes universitaires. Il existe de fortes tensions locatives dans de nombreuses villes, entraînant alors une hausse importante des loyers, les jeunes se concentrant sr des logements de petite taille et généralement en centre ville, qui vient forcément impacter la capacité d’accès à un logement autonome, notamment pour les jeunes. Cependant, des réponses et des solutions existent et doivent être développées pour sortir de cette crise. Depuis maintenant des décennies, des plans logement de construction et de rénovation sont mis en place afin de répondre aux enjeux du logement. Bien que constituant une première réponse intéressante, ces plans restent souvent inachevés et de toute façon insuffisant. Le changement doit être plus profond.

…lire la suite…

Fragilité du marché immobilier des commerces : quelles solutions ? @lejournaldelagence

    Source : Le Journal de l’Agence

La RICS nous livre son analyse du marché de l’immobilier d’entreprise au 1er trimestre 2019, à travers les résultats de son baromètre international.

Les résultats du baromètre international de la RICS du premier trimestre 2019 confirment la solide dynamique du marché de l’immobilier d’entreprise en France et dans les autres marchés de l’Eurozone, particulièrement en matière d’investissements. Seul le segment du commerce présente aujourd’hui une certaine fragilité et sa mue. Le colloque « Retail : l’avenir du centre-ville, c’est le commerce », organisé en avril dernier par la RICS, en partenariat avec le Procos et le CNCC, a permis d’esquisser des réponses susceptibles de remédier à cette situation préoccupante pour la cohésion des territoires en France.

L’étude de la RICS confirme la fragilité des biens commerciaux en France

Alors que l’étude RICS, première référence mondiale en matière de normes professionnelles dans le secteur du foncier, de l’immobilier et de la construction, révèle que la demande des utilisateurs et des investisseurs continue à augmenter fermement pour les bureaux et actifs industriels, les indicateurs demeurent plus contrastés pour le secteur du retail (une tendance observée depuis un an). En conséquence, l’offre disponible augmente légèrement pour les commerces, alors qu’elle se contracte pour le marché de l’immobilier d’entreprise dans son ensemble, tous secteurs confondus.

De même, la RICS anticipe en France une baisse de la valorisation et des loyers pour les emplacements secondaires dans les douze prochains mois et une moindre augmentation voire une baisse pour les commerces prime. A l’inverse, les perspectives de valorisation et de revenus locatifs pour les bureaux prime sont celles qui progressent le plus au cours de ce trimestre, tirant vers le haut le marché des bureaux secondaires dont les prévisions sont réévaluées à la hausse par rapport au trimestre précédent.

Des solutions : « retail : l’avenir du centre-ville, c’est le commerce »

…lire la suite…

Action publique et expertise du privé : l’alliance indispensable pour un centre-ville attractif @ElgamConseil

Source :  Cabinet Wilhem & Associés

Quarante ans après l’adoption du premier dispositif de protection des commerces de centre-ville instauré par la loi Royer, et après autant d’années de récrimination contre les supposés impacts du commerce périphérique, la loi ELAN adoptée le 23 novembre 2018 propose enfin un arsenal complet de mesures destinées à redonner un nouveau souffle aux rues commerçantes des villes de France. L’importance de ce texte apparaît comme une évidence au moment où la crise des gilets jaunes a révélé le profond malaise des habitants des zones périurbaines, et où le grand débat a remis les maires au cœur de l’action publique.

Si les moyens financiers et juridiques confiés aux élus locaux paraissent être à la mesure du diagnostic porté sur la pluralité des causes de la désaffection des centres villes, la mission que se voient confier les élus est complexe. En effet, non seulement l’attractivité commerciale ne se décrète pas, mais le modèle du commerce de demain, entre e-commerce, drive automobile, marche de producteurs ou nouveau concept, reste à trouver.

Dans ce contexte, les politiques locales à mettre en œuvre vont nécessiter à la fois une appropriation rapide des nouveaux outils disponibles et une collaboration la plus large possible avec l’ensemble des parties concernées pour répondre à ce défi.

Pour télécharger l’article complet rédigé par Marie-Anne RENAUX (Wilhelm & Associés) & Philippe MANDONNET (ELGAM Conseil), 03/06/2019 cliquez ici