Archives du blog

Triplé gagnant pour CBRE qui accompagne les 3 premières prises à bail dans la tour Alto à la Défense

Source : CBRE France

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, a accompagné les trois premières prises à bail au sein de la Tour Alto, livrée fin 2020 à La Défense. Bouclées en moins de trois mois, ces prises à bail de Fujitsu Technology Solutions, Mediaperformances et WMH Project attestent de l’attrait de La Défense pour les entreprises – y compris pour ces nouveaux arrivants au sein du premier quartier d’affaires européen.

Lire le communiqué de presse ICI

CBRE – Le Marché des bureaux T1 2021 – Les métropoles régionales portées par les PME-PMI

Source : CBRE

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, réagit aux chiffres du marché des bureaux des grandes métropoles régionales au 1er trimestre 2021. Sans surprise, plus d’un an après le début de la crise sanitaire, la demande placée enregistre un recul de 2% par rapport au 1T 2020. Un début d’année modeste qui reflète la réflexion des grands utilisateurs sur leur politique immobilière avec l’impact du télétravail.

Stanislas Leborgne, Directeur Exécutif Régions, Yves Gourdin, Directeur Investissements Régions ainsi que les 7 Directeurs Régionaux de CBRE France dressent le bilan de ce 1er trimestre 2021 et nous livrent leurs perspectives pour l’année à venir.

Lire le communiqué de presse ICI

CBRE – Marchés des bureaux T4 2020 – Les régions n’échappent pas à la crise, mais l’attractivité demeure

Source : CBRE

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, réagit aux chiffres du marché des bureaux des grandes métropoles régionales au 4ème trimestre 2020. Sans surprise, l’impact de la crise sanitaire s’est fait ressentir en régions. Après 7 années de croissance consécutives, la demande placée enregistre un recul de 40% par rapport à 2019. Des chiffres qui expriment les interrogations des utilisateurs sur leur politique immobilière avec l’impact du télétravail, la réduction des coûts et la mise en place de nouveaux modes de travail. 

Stanislas Leborgne, Directeur Exécutif Régions, Yves Gourdin, Directeur Investissements Régions ainsi que les 7 Directeurs Régionaux de CBRE France dressent le bilan 2020 et nous livrent leurs perspectives pour cette nouvelle décennie.

Lire le communiqué de presse ICI

CBRE Dévoile une offre dédiée à la logistique urbaine

Stéphane Arnoux – Directeur du développement Logistique Urbaine Ile-de-France

Source : CBRE France

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise adapte son offre de service et son organisation en matière de logistique urbaine afin d’apporter une expertise unique aux investisseurs et un accès privilégié aux opportunités d’implantations en Ile-de-France pour les entreprises. Avec la nomination de Stéphane Arnoux en qualité de Directeur du développement Logistique Urbaine Ile-de-France et l’ouverture d’un espace dédié sur son site d’annonces.

Lire le communiqué de presse ICI

Le marché de la dette : quelles répercussions demain ? @CBREFrance

Source : CBRE

Dans cette période sans précédent, CBRE France vous offre un panorama de l’état du marché de la dette.

Des politiques monétaires plus accommodantes

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale et des perspectives de récession dans certains pays, les Banques Centrales ont réaffirmé leur engagement à maintenir la liquidité du système financier. La BCE, quant à elle, a annoncé une série de mesures notamment le nouveau plan d’urgence baptisé « programme d’achat urgence pandémique » (ou PEPP) débloquant 750 milliards d’euros pour des rachats de dette privée et publique, soit sa politique monétaire la plus accommodante jamais vu.

Quelles conséquences pour l’immobilier d’entreprise ?

Dès lors, les banques ont réorienté leurs priorités afin de soutenir l’économie réelle mais surtout d’éviter les défaillances d’entreprises, en répondant aux besoins de trésorerie des entreprises. Par conséquent, à court terme, cela va impacter le financement de certains projets immobiliers. Si les opérations bien avancées ont pu se clôturer ou se poursuivent avec un décalage de calendrier, celles qui sont beaucoup moins avancées ont été mises en pause, pour des raisons de rééchelonnement des risques et de la capacité à l’évaluer.

Les banque étant devenues plus sélectives, certains secteurs sont plus touchés que d’autres, comme l’hôtellerie et le retail (sauf alimentaire). En parallèle, la question de la qualité des cash-flows et du sponsor deviennent des facteurs discriminants. Enfin, au vu de la quasi impossibilité de syndiquer ou de titriser, les banques privilégient aussi les opérations de plus petite taille…

En savoir plus