Archives du blog

Innovation : en route vers la smart campagne ? @nexity #NexityLab

Source : Nexity lab

Une ville « smart », ce n’est pas seulement une ville hyperconnectée avec un super réseau 4G. Non, l’intelligence d’une ville se mesure plutôt dans sa capacité à répondre aux enjeux urbains et aux défis actuels en termes de transition numérique, économique et écologique. Pour cette raison, l’adjectif « smart » ne peut et ne doit pas s’adresser uniquement à nos métropoles, mais doit s’étendre jusqu’à nos campagnes.

Nexity lab

La périurbanisation en faveur d’une ambition commune
L’exode rural n’a plus le vent en poupe en France et c’est l’une des raisons du souffle de modernité qui parcourt les villes moyennes et les villages. Pour ces anciens citadins qui ont donc décidé de s’établir en milieu rural, le désir de maintien d’un confort technologique est à l’origine de l’accroissement de dispositifs intelligents. « Si 70.000 habitants quittent la campagne pour les villes, 100.000 personnes font le chemin inverse en France », observe Sébastien Côte, le président de Ruralitic. Ruraltic, c’est le rendez-vous incontournable pour ceux qui conçoivent l’accessibilité au numérique comme l’opportunité pour chaque Français de décider de l’endroit où il veut vivre. Depuis 2005, plus de 5000 élus locaux et 2000 directeurs territoriaux sont venus échanger idées et bonnes pratiques pour l’innovation des territoires.

À la rencontre des smart villages
La théorie c’est une chose mais concrètement, où en sommes-nous ? Dans le palmarès mondial des Smart City, on retrouve Tokyo, Dubaï mais aussi…  Saint-Sulpice-la-Forêt ! Cette petite commune située au nord de Rennes compte seulement 1500 habitants mais cela ne l’a pas empêché de voir grand !
Lire la suite…

Lire aussi :

La Mutuelle Familiale repart en campagne sur la TNT

La Mutuelle Familiale revient en septembre sur les écrans de télévision. Pour cette nouvelle prise de parole, la Mutuelle Familiale s’adresse toujours prioritairement aux familles avec enfants.

Lire la suite

ONLYLYON lance une campagne de communication internationale

05/03/2012. Nouvelle image, nouvelle ambition ! En seulement 5 ans, ONLYLYON s’est imposée comme la marque de Lyon, auprès des Lyonnais comme de l’international. Pour le lancement de la phase II de son programme, ONLYLYON accélère et enrichit son univers de communication…

(suite…)

La Région Pays de la Loire lance une campagne sur l’épargne salariale solidaire

10/02/2012. Oui, la finance peut avoir du sens. C’est le message de la campagne régionale sur l’épargne salariale solidaire. Son ambition est de faire en sorte que les fonds des plans d’épargne salariale favorisent le développement de l’économie sociale et solidaire…

(suite…)

La Région Aquitaine lance une campagne de communication d’envergure à destination des jeunes

Le Conseil régional d’Aquitaine va lancer le mercredi 2 novembre prochain la diffusion en salles de cinéma du spot de sa campagne de communication « 16-25 ans, la Région soutient votre élan », en direction de la jeunesse aquitaine. Ce film de 21 secondes sera projeté dans 200 salles de cinéma en Aquitaine du 2 au 11 novembre 2011.

Il s’insère dans une campagne d’envergure menée pour la Région à destination de l’un de ses publics prioritaires : les jeunes, porteurs de l’avenir de l’Aquitaine et pourtant premiers touchés par la précarité. La campagne, confiée à l’agence bordelaise STJOHN’S, se décline à travers les supports suivants : 
- affichage depuis le 24 octobre et jusqu’au 16 novembre, 
- achat d’espaces web du 24 octobre au 20 novembre, 
- création d’un site Internet dédié : http://16-25.aquitaine.fr
- création d’une page Facebook et d’un compte Twitter.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du lancement du Pacte Aquitain pour la Jeunesse : plus de 50 dispositifs régionaux sont centrés sur l’autonomisation et l’insertion des jeunes, en favorisant l’accès à la santé, au logement, aux transports, à la culture et à la formation. Il s’agit avant tout de donner aux jeunes les moyens de s’accomplir. Au total, ces actions représentent un budget de plus de 50 millions d’euros.