Archives du blog

La Banque des Territoires vous attend au 80e Congrès HLM @caissedesdepots @BanqueDesTerr #CongresHLM

Source :  Banque des territoires

Du 24 au 26 septembre, à l’occasion du 80ème Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat, retrouvez la Banque des Territoires qui vous fera découvrir la palette d’offres qu’elle propose pour répondre aux enjeux l’ensemble du secteur du logement social.

Nous vous donnons rendez-vous à Paris – Porte de Versailles sur le Stand G46 , où nous aurons le plaisir de vous rencontrer autour de plusieurs temps forts, dont la présentation de notre étude Perspectives 2019, de notre offre sur les titres participatifs, la rénovation écologique, l’ULS institutionnel avec Tonus Territoires ou encore la mobilisation des fonds européens …

Lire également :

Revitaliser des centres-villes plutôt que construire des maisons individuelles @BanqueDesTerr @caissedesdepots @J_Denormandie

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, estime que la priorité doit être donnée à la revitalisation des centres-villes.

« Diriger c’est faire des choix, donc on a fait des choix. […] La conséquence de ça, c’est d’assumer que la maison individuelle en périphérie, son chiffre de construction diminue. […] Moi, je l’assume. » Intervenant, le 29 août, sur Radio Immo lors du REF (Rassemblement des entreprises de France, ex journées d’été du Medef), Julien Denormandie a été très clair. Le ministre chargé de la Ville et du Logement revendique en effet la priorité donnée à la revitalisation des centres des villes moyennes, au détriment des dispositifs favorisant la construction de logements individuels.

Au 30 juin 2019, les mises en chantier de logements individuels purs – autrement dit les « maisons individuelles » – avaient reculé de 7,5% sur les douze derniers mois, alors que les logements collectifs (-4,0%) et les logements individuels groupés (-1,4%) résistaient mieux sur la même période (voir notre article ci-dessous du 30 juillet 2019). Une situation qui inquiète les constructeurs (voir notre article ci-dessous du 27 février 2019). Pour ces derniers, qui n’hésitent pas à évoquer le risque d’un effondrement du marché, la raison tient avant tout à la suppression du PTZ (prêt à taux zéro) dans les zones les moins tendues en matière de logement (zones B2 et C). Or celles-ci concentrent une bonne part des constructions de maisons individuelles, notamment en zones rurales et en périphéries urbaines. Lire la suite…

Lire aussi :

Plan Logement : bénéficiez du nouvel Eco-prêt et de l’Octofoncier @BanqueDesTerr @caissedesdepots

Source : Banque des Territoires

Dans la continuité des Plans Logement 1 et 2 lancés en 2018 et 2019, la Banque des Territoires met à votre disposition deux nouvelles offres ouvertes à la souscription : le prêt Octofoncier pour vos projets de production nouvelle de logements sociaux et le nouvel Eco-prêt pour vos projets de réhabilitation.

Grande priorité nationale, la rénovation thermique des bâtiments est au cœur des enjeux : projet de loi Energie et Climat pour éliminer les passoires énergétiques d’ici 2028, plan de rénovation énergétique des bâtiments (2015) visant un parc au niveau BBC d’ici 2050. Le secteur du logement social est lui aussi mobilisé pour lutter contre la précarité énergétique. Pour l’accompagner dans cette démarche, la Banque des Territoires a développé très tôt l’Eco-prêt, dispositif majeur de la rénovation des logements sociaux.

Aujourd’hui, dans le cadre du Plan Logement, l’Eco-prêt évolue pour accélérer l’éradication des passoires thermiques du parc de logement social d’ici 2022. Une bonification de 82 M€ apportée par la Section générale de la Caisse des Dépôts permet de porter l’enveloppe totale de 3 à 4 Md€ sur la période 2018-2022.

Les évolutions portent principalement sur :

la simplification des conditions d’éligibilité : étiquette énergétique cible, pourcentage de gain énergétique à réaliser,…

le montant de droit à Eco-prêt : extension de la grille de calcul, ajout d’un nouveau bonus amiante,…Lire la suite…

Lire aussi :

Ecoutez en podcast : les missions et actions de la Caisse des Dépôts @CaissedesDepots

Source : Caisse des Dépôts

Découvrez la diversité de nos actions et de nos missions au service de tous les territoires et au bénéfice de tous nos concitoyens.

Nous vous souhaitons une bonne écoute.

 

EPISODE 1 : La cohésion sociale

Temps d’écoute : 11 mn

La Caisse des Dépôts est le 1er financeur dans le secteur du logement social Quelles sont ses actions ?

En savoir plus

Logement social : que prévoit le Plan logement 2 de la Banque des Territoires ? @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

La Banque des Territoires a dévoilé, le 25 avril, son Plan Logement 2.  Il a pour but d’accompagner le logement social jusqu’en 2023, avec un renforcement des quasi fonds propres des bailleurs sociaux et un fort soutien à l’investissement des organismes HLM. Mais alors, que prévoit ce Plan Logement 2 ? Quel bilan pouvons-nous tirer du Plan logement 1 ? 

banque des territoires

Plan logement 1 : « le succès important d’une offre massive »
La Banque des Territoires a tout d’abord dressé un bilan d’étape de son Plan logement 1 (bilan déjà esquissé le 11 avril lors de la présentation des résultats 2018 de la Caisse des Dépôts – voir ci-dessous notre article du même jour), qui comportait plusieurs composantes. La principale consistait en un allongement de la maturité de la dette des bailleurs sociaux. Lors de l’appel à manifestation d’intérêt, pas moins de 370 bailleurs se sont manifestés, pour un total d’encours de 16,2 milliards d’euros. Après examen, 14,7 milliards d’euros d’offres d’allongement ont été acceptées (6.150 avenants pour 24.700 lignes de prêts), soit 91% de la demande. Cet allongement représente une économie d’annuités de l’ordre de 350 millions d’euros pour le secteur du logement social. La Banque des Territoires voit dans ces chiffres le « succès important d’une offre massive, déployée en seulement trois mois et plébiscitée par deux bailleurs sur trois ».

Plan logement 2 : renforcer les quasi fonds propres des bailleurs sociaux…
Pour sa part, le Plan logement 2 répond à quatre objectifs majeurs : apporter au secteur du logement social de la visibilité à moyen terme (sur quatre à cinq ans), soutenir l’investissement, répondre – grâce à une palette d’outils concertés -, aux disparités de situations au sein du secteur, quel que soit le statut juridique ou le territoire d’action du bailleur et, enfin, garantir la solvabilité du secteur dans le cadre du rôle systémique de la Caisse des Dépôts. Fort de ces objectifs, le Plan logement 2 comprend deux grands volets : le renforcement des quasi fonds propres des bailleurs sociaux et le soutien à l’investissement des organismes HLM.

Lire la suite