Archives du blog

La Région  Normandie va déterminer l’implantation de son siège et de son assemblée 

Source : Région Normandie 

26 mai prochain, l’assemblée régionale de Normandie devra se prononcer sur la résolution unique qui déterminera notamment les lieux d’implantation du siège du Conseil régional, de ses sessions plénières et commissions.Cette résolution unique est un acte fondamental de la nouvelle Normandie.

La réunification de notre région est une chance dont tous les territoires normands doivent se saisir pleinement dans le respect et la solidarité.

Ainsi, dans un souci d’équilibre territorial et dans le cadre d’un travail collectif entre les Présidents de la Région Normandie, de la Métropole de Rouen et des agglomérations de Caen et du Havre, il est naturellement proposé que Caen accueille le siège de la Région et que Rouen soit définitivement le chef-lieu de la région Normandie.

Le projet de résolution unique qui sera soumis aux conseillers régionaux le 26 mai prochain propose donc :

D’émettre un avis favorable à la dénomination de la région Normandie et sur le choix de Rouen comme chef-lieu définitif,

De fixer l’hôtel de Région à l’Abbaye-aux-Dames, à Caen, adresse postale de la Région Normandie, avec l’ensemble des fonctions qui s’y rattachent,

De tenir à Caen des réunions du Conseil régional. Pour faire prévaloir un impératif d’équilibre territorial, deux des assemblées plénières annuelles seront organisées à Rouen, et une au Havre.

D’organiser les réunions du CESER, en préalable aux sessions du Conseil régional, dans la même ville que celle qui aura été retenue pour l’assemblée régionale….en savoir plus…

Caen habitat favorise l’insertion professionnelle

caen habitat

Caen habitat : Acteur économique local mais aussi de proximité : à partir de cet été déploie des chantiers en faveur de la jeunesse et de l’insertion.

Lire la suite

Technologies sans contact : 9 Collectivités pilotes du déploiement de services mobiles sans contact

Eric BESSON a décidé de lancer neuf projets pilotes de déploiement de services mobiles sans contact, permettant d’expérimenter de nouveaux usages du mobile, et de tester de nouvelles applications du web 2.0, dans des villes et collectivités qui se sont portées candidates (Bordeaux en coordination avec Pessac, Caen en coordination avec la Manche, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse). Ces villes seront accompagnées par une instance de coordination nationale. Le Gouvernement lancera en complément un appel à projets au cours du 1er trimestre dans le cadre des investissements d’avenir…télécharger le communiqué…