Archives du blog

Immobilier de bureaux : les chiffres clés en vidéo @CushwakeFrance

Source : Cushman and Wakefield

Cushman and Wakefield dévoile les chiffres clés de l’immobilier de bureaux en vidéo !

1,3 million de m², c’est la performance du marché des bureaux en Ile-de-France à mi-année ! Ce chiffre marque une hausse de la demande placée de 15%, surtout sensible :
– à Paris QCA et Centre Ouest avec 309 000 m² (+23%)
– sur le segment des grandes surfaces : 41 signatures pour 576 500 m² avec 3 secteurs qui comptent un nombre égal de transaction.


>>> Pour accéder aux autres vidéos de Cushman and Wakefield, cliquez ici

Lire aussi :

Marché des bureaux : le meilleur 1er semestre depuis 2007 ! @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Le marché des bureaux locatifs en Ile-de-France enregistre son meilleur 1er semestre depuis 11 ans ! Knight-Frank-Logo

Avec un peu moins de 600 000 m² de bureaux placés au 2e trimestre 2018 en Ile-de-France, le rythme des commercialisations est resté soutenu malgré un recul de 21 % par rapport au trimestre précédent. Cette baisse doit être relativisée par le caractère exceptionnel de la performance des trois premiers mois de 2018, qui avaient constitué le meilleur démarrage du marché francilien depuis 2007. « Sur l’ensemble du 1er semestre, 1 360 500 m² de bureaux ont d’ores et déjà été loués ou vendus aux utilisateurs, soit une hausse de 15 % sur un an et un niveau là encore inédit depuis 2007 » annonce Philippe Perello, Associé Gérant de Knight Frank France.

Un marché boosté par les grandes transactions
La vigueur de la demande s’est exprimée sur la quasi-totalité des créneaux de surfaces. Si les volumes placés sur les bureaux de moins de 1 000 m² sont en léger recul de 4 % sur un an, le bilan reste honorable, notamment à Paris (+1 %) malgré la forte croissance du coworking. Sur le segment des surfaces intermédiaires (1 000 à 5 000 m²), la demande est restée soutenue, en hausse de 27 % sur un an. C’est hors de la capitale que la progression a été la plus significative, comme en 2e couronne ou à La Défense, où ce dynamisme a permis de compenser le nombre limité de grandes transactions.

En savoir plus…

Lire aussi :

Altarea Cogedim vend son immeuble de bureau KOSMO @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Altarea Cogedim a annoncé récemment la mise en vente de son immeuble de bureau KOSMO, immeuble de 27 000m² se situant à Neuilly-sur-Seine.

ALTAREA_COGEDIM

Altarea Cogedim annonce la vente à Sogecap (Société Générale Insurance) de KOSMO, immeuble de bureau de 27 000m2 situé à Neuilly-sur-Seine, face à Paris-La Défense. Cet actif était jusqu’à ce jour détenu par le fonds d’investissement AltaFund dont le groupe Altarea Cogedim est le gérant et sponsor.

KOSMO, imaginé par Altarea Cogedim et les architectes Laure MÉRIAUD et Simon RODRIGUEZPAGES du cabinet d’architecture Ateliers 2/3/4 redéfinira l’entrée de ville de Neuilly. A sa livraison prévue à la fin de l’année 2018, KOSMO accueillera le futur siège de Parfums Christian Dior. L’opération prévoit deux immeubles distincts reliés par une rue intérieure permettant d’accéder aux espaces de services hébergés dans le socle. Au total, ce sont près de 27 000 m² qui sont restructurés avec des espaces paysagers et des éléments programmatiques d’accompagnement.
Lire la suite…

Retrouvez également :

L’île St Denis : l’écoquartier futur village olympique des JO 2024 ! @GroupeAtland @QUARTUS

Source : Groupe Atland

Les Groupes Atland et Quartus se sont réunis pour mener un projet de grande envergure : l’Ecoquartier de l’Ile Saint-Louis ! 

Ce projet mené par Atland et Quartus se concrétise de jour en jour. L’écoquartier fluvial accueillera 300 logements d’ici 2019. Des commerces, des ateliers et 420 m² de bureaux offriront une vie de quartier dynamique à ses futurs habitants.

Ce projet se veut également écologique : les immeubles, conçus avec des matériaux respectueux de l’environnement, disposeront de récupérateurs d’eaux pluviales. Les circulations douces seront favorisées et les futurs habitants bénéficieront d’espaces communs dont des jardins potagers.

Enfin, l’écoquartier a été désigné comme futur village olympique des Jeux de Paris 2024, un véritable tremplin pour booster l’économie locale.

Découvrez-en plus !

Retrouvez aussi :

Loi ELAN : quels changements pour le logement ? @SeLoger

Source : Se Loger

Le Projet de Loi ELAN, sur l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique a été adopté le 12 juin 2018 par l’Assemblée Nationale. Mais alors, quels vont être les changements pour le logement ?

nouveau-logo-se-loger

La transformation de bureaux en logements facilitée
Afin de renforcer l’attractivité de la transformation de bureaux en logements, la loi Elan, qui a été adoptée par l’Assemblée nationale, prévoit un « bonus de constructibilité », c’est-à-dire une surface constructible supplémentaire, (fixé à 30 %). De plus, les propriétaires auront la possibilité de déroger aux obligations de mixité sociale prévues par les plans locaux d’urbanisme (PLU), sauf dans les communes « carencées » en logements sociaux. « Ce que nous proposons est un véritable progrès alors que jusqu’ici, les propriétaires de ces bureaux préféraient les laisser vacants », a affirmé le ministre Jacques Mézard.

Immobilier : promouvoir les logements évolutifs
Le projet de loi Elan prévoit le passage de 100 % à 10 % de logements accessibles aux personnes handicapées dans la construction neuve, les 90 % restants devant être « évolutifs », c’est à dire rendus accessibles à l’issue de travaux simples. Un décret d’application précisera la notion de logement évolutif et est en cours de discussion avec les associations de personnes en situation de handicap.

Loi Littoral : un changement en douceur
La mesure adoptée par l’Assemblée a également pour objectif de rénover le cadre juridique de la construction dans les communes littorales (ou loi littoral). Ainsi, le texte permet de nouvelles constructions dans les « dents creuses » (parcelles vides situées entre deux bâtiments construits dans un même hameau), même si celles-ci seront strictement encadrées.

Un encadrement renforcé des locations touristiques
Le projet de loi logement prévoit de mieux réglementer les locations de tourisme, en renforçant très fortement les sanctions pénales et financières à l’encontre des loueurs qui ne respectent pas la règlementation.

Cliquez ici pour en savoir plus…

Lire aussi :