Archives du blog

L’urbanisme temporaire, la solution pour lutter contre le mal-logement et les espaces vacants @novaxia_paris

Source : Novaxia

Avec 3,3 millions de m² de bureaux vacants et près de 1,3 million de franciliens mal-logés, Novaxia souhaite développer à grande échelle l’urbanisme temporaire. Novaxia appelle donc les acteurs à se mobiliser afin que la transformation urbaine devienne une pratique courante dans le cadre d’appels d’offres public et privé. 

novaxia logo

L’occupation de lieux de manière temporaire amène à des solutions durables face aux enjeux sociaux, environnementaux, culturels et économiques de la ville de demain. Et si l’on s’organisait enfin pour engager une transformation urbaine positive et innovante.

C’est ainsi que d’un côté, l’on dénombre près de 30 000 personnes hébergées chaque jour en Ile-de-France par le Samu social à l’hôtel faute de place. Et de l’autre, des espaces vacants qui font soit l’objet d’occupations illégales dans des conditions sanitaires indignes soit sont gardés par des sociétés de sécurité sans occupation des lieux. Cette situation absurde se retrouve un peu partout dans la capitale… Et ne peut durer.

C’est pourquoi avec un lieu de 4700 m² inoccupé au cœur de Paris, dans le Vème arrondissement, non pollué, aménageable à moindre coût, et vide durant plus de deux ans car en attente de permis de construire, Novaxia a redonné une vie à ce lieu en développant un projet d’urbanisme temporaire inédit en :
– accueillant 47 structures (associations, startup, artistes, artisans) permettant de soutenir l’économie locale,
– créant 12 places d’hébergement individuel pendant 25* mois pour loger des personnes en situation de précarité ou d’exclusion,
– innovant avec le premier projet de théâtre immersif à Paris, où plus de 10000* spectateurs sont venus déambuler avec les acteurs sur scène.

Lire la suite

Ceetrus : le rapport d’activité 2018 est disponible @CEETRUS_Corp

Source : Ceetrus

Ceetrus, anciennement Immochan, est un acteur global de l’immobilier, et plus généralement du développement urbain. Découvrez son rapport d’activité 2018 en version digitale. 

Ceetrus

Quelques chiffres clés :
– 10 700 partenaires commerçants
– 13 500 animations
– 135 000 m² de centres commerciaux acquis ou construits
– 6,3 milliards de CA commerçants
– 89 000 m² de bureaux acquis et construits
– 39 000 m² de logements acquis ou construits

En 2018 Ceetrus a beaucoup investi pour concrétiser sa Vision 2030 en accélérant son développement par la transformation de ses sites commerciaux, l’impulsion de projets mixtes, l’acquisition d’actifs résilients et en favorisant les partenaires sur de nouvelles activités.

Cette année, les investissements de Ceetrus ont été particulièrement élevés, ce qui s’explique par l’acquisition exceptionnelle de sites au Portugal et Luxembourg.

Cliquez ici pour consulter le rapport d’activité 2018 

Lire également :

Toulouse : Vinci Immobilier commercialise le village urbain « Nuances » @vinciimmobilier

Source : Vinci Immobilier

Vinci Immobilier lance la commercialisation de « Nuances », le nouveau village urbain situé près de Toulouse. Ce nouveau projet urbain se compose de 550 logements répartis en 7 îlots, (appartements et maisons de ville), de 12 000 mde bureaux, de 3 500 m2 de commerces et services et d’un équipement scolaire. 

Vinci Immobilier

Des écritures architecturales variées
Imaginé par le cabinet Taillandier Architectes Associés (TAA) en collaboration avec VINCI Immobilier, le projet d’aménagement repose sur l’interaction entre le futur quartier et le tissu quasi villageois du quartier de Saint-Simon avec un travail sur la gradation des hauteurs des bâtiments. « Nous avons choisi de faire appel à trois jeunes agences d’architectes afin d’assurer la diversité architecturale des projets tout en maintenant une cohérence urbaine globale », explique l’architecte Pierre-Louis Taillandier. « Cette démarche a permis de faire émerger une architecture contemporaine de grande qualité, adaptée à chaque environnement : une écriture très urbaine avec les toitures terrasses des villas qui assurent la couture avec les logements collectifs ; des constructions basses, intégrant des parements en brique et des toitures en tuiles, à l’approche des quartiers pavillonnaires de Saint-Simon ».

Des services et des outils innovants
Créer du lien et favoriser la mixité sociale est une des priorités de VINCI Immobilier. Le quartier est donc pensé de manière à faciliter les échanges et les rencontres dans les espaces communs.
Pour orchestrer ce projet, VINCI Immobilier innove en mettant à la disposition des habitants l’assistant à maîtrise d’usage PALANCA, dont la mission sera de développer l’interconnaissance, de créer du lien social et d’accompagner les nouveaux résidents dans les usages des services mis à leur disposition.

Lire la suite…

Lire aussi :

La transformation de bureaux en logements : une priorité du gouvernement ? @nexity

Source : Nexity Lab

Aujourd’hui, nous comptons près de 2,9 millions de m2 de bureaux vacants en région Ile-de-France ! C’est pourquoi la transformation de ces espaces en logements fait partie aujourd’hui d’un des grands projets du gouvernement.

Nexity lab

Bureaux vacants : un état des lieux alarmant
Le territoire regorge de bureaux totalement vides, principalement concentrés en Île de France. Les raisons de cette désertion ? Cette dernière s’explique en partie par l’évolution des façons de travailler, qui rendent au fil des années les bureaux totalement inadaptés. Mais il faut aussi prendre en compte que le processus de location dans ce domaine est bien plus long et compliqué que pour les particuliers. Dans l’immobilier d’entreprise, un délai de vingt-cinq mois en moyenne est constaté entre le départ d’un locataire et l’arrivée d’une nouvelle société.

Un processus long et cher pour transformer des locaux professionnels
Autant de bureaux vides lorsque de nombreuses familles sont mal logées : une réalité qui atterre et qui donne des idées aux promoteurs. En 2018, sous la houlette de Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Cohésion des territoires, plusieurs grands groupes signent une charte et s’engagent à transformer 500 000 m2 de bureaux en plusieurs milliers de logements. Mais tout n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît et attirer les investisseurs n’est pas une mince affaire sur des projets aussi lourds.

La loi Elan du côté des investisseurs
Plus que jamais, la mutation des bureaux en logements est une priorité pour la Mairie de Paris. Pour inciter les propriétaires à transformer leurs locaux, de nouvelles mesures ont été évoquées, dans le cadre de la loi Elan promulguée en Novembre 2018. Deux points clés sont à souligner.

Plus de détails ici…

Lire aussi :

Gecina : 164,1 M€ de revenus locatifs au 1er trimestre 2019 ! @Gecina

Source : Gecina

Gecina a dévoilé les résultats du 1er trimestre 2019. Les revenus locatifs sont en hausse de 2,3% et les cessions réalisées au cours du 1er trimestre sont de 149 M€ ; le groupe réitère ainsi ses objectifs 2019 avec confiance. 

logo-gecina

Un marché du bureau toujours porteur notamment dans Paris
– Une offre immédiate en baisse de -7% sur la Région parisienne et -11% dans la ville de Paris, à son plus bas niveau historique. Des taux de vacance qui se contractenten conséquence encore à 5,3% en Région parisienne et 2,2% dans Paris
– Des tendances locatives faciales de commercialisation toujours en hausse dans les zones les plus centrales
– (+7,5% sur la Région parisienne, et entre +9% et +14% dans les différentes zones de Paris intra-muros)

Gecina réitère avec confiance ses objectifs 2019
– Retraité de l’effet des cessions d’actifs non stratégiques provenant du périmètre Eurosic, le RRN 2019 par action devrait s’inscrire en hausse de l’ordre de +2% malgré le volume important d’actifs mis en restructuration ou devant l’être prochainement
– Les projets du pipeline devraient générer un supplément net de loyers, nets de cessions réalisées en 2018, de +130 M€ à +140 M€ d’ici 2024

Consulter tous les résultats…

Lire aussi :