Archives du blog

Espaces de Coworking en Ile-de-France, c’est l’heure du bilan @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Depuis 2015, le nombre d’espaces de coworking ne cesse de croitre sur le marché de l’immobilier de bureaux. Knight Frank a donc dressé le bilan de la situation en Ile-de-France… Knight-Frank-Logo

Un phénomène en pleine expansion en Ile-de-France
La demande placée a littéralement explosé à partir de 2016, atteignant en Ile-de-France un volume de près de 40 000 m² qui a plus que doublé un an plus tard pour atteindre plus de 90 000 m² en 2017. La tendance se prolonge en 2018, puisque le volume des m² de bureaux absorbés par le coworking a d’ores et déjà dépassé les 100 000 m² à la fin du 3e trimestre.
La hausse des volumes tient à la forte progression du nombre de transactions, quasi multiplié par quatre entre 2015 et 2018. Elle est également la conséquence d’une nette augmentation de la taille moyenne des mouvements, passée de 1 500 m² en 2015 à plus de 4 000 m² désormais en raison de l’accroissement des prises à bail supérieures à 5 000 m², voire 10 000 m². En 2018, WeWork a pour l’instant concentré la totalité des transactions signées sur ce segment de surface, avec ses nouveaux sites de la rue Jules Lefebvre dans le 9e, de l’avenue de France dans le 13e et du boulevard de Grenelle dans le 15e.

Le Quartier Central des Affaires de Paris, coeur de l’activité mais pas que !
Paris concentre 71 % des volumes pris à bail par les acteurs du coworking depuis 2015 en Ile-de-France, dont une part prépondérante (39 %) dans le seul Quartier Central des Affaires. Cette concentration géographique est à la mesure de la taille et de l’importance économique du plus grand pôle tertiaire francilien. Les autres quartiers de Paris intra-muros ne sont pas en reste, comme l’ont illustré les premières prises à bail réalisées en 2018 par WeWork sur la rive gauche.

Plus d’infos…

Lire aussi :

Rennes : Keys Asset Management acquiert en VEFA un ensemble immobilier de 7 900 m² @Galivel

Source : Galivel

Keys Asset Management a fait l’acquisition en VEFA d’un ensemble immobilier de bureaux de 7 900 m² auprès du Groupe Lamotte, situé en plein centre de la technopole de Rennes.

Un ensemble immobilier flexible et innovant …
L’ensemble immobilier développe 7 900 m² de surface de bureaux répartis sur 2 immeubles mitoyens reliés entre eux par une dalle commune et deux niveaux de sous-sol avec 207 places de parkings. Le premier immeuble « Le Berkeley » propose 2 485 m² de surface de bureaux et le second, l’immeuble « Stanford » en propose 5 415 m². Les bâtiments à l’architecture moderne et harmonieuse, comprennent de grands plateaux de bureaux permettant une adaptation facile aux besoins des futurs occupants. Des terrasses et patios paysagers agrémentent « Le Berkeley & Stanford » qui sera labellisé BREEAM VERY GOOD.

Implanté au cœur d’un parc d’activité prisé…
L’ensemble immobilier est développé au cœur de la technopole rennaise sur le site Via SILVA- Atalante Beaulieu. Ce parc connaît un véritable engouement avec un taux d’occupation frôlant les 100%, du fait de son attractivité, son développement et de sa desserte prochaine grâce à la future ligne de métro.

Plus d’infos ici

Lire également :

Marseille : découvrez en vidéo la nouvelle tour « la Marseillaise » @VINCIConstruc @Marseillaisetlm

Source: Vinci Construction

Le 25 octobre, la Tour « La Marseillaise » a été inaugurée à Marseille, en présence de Marc Pietri, PDG de Constructa, Jean Nouvel, architecte, Xavier Huillard, PDG de VINCI et Hugues Fourmentraux, président de VINCI Construction France.

Découvrez cette tour exceptionnelle en vidéo :

La tour La Marseillaise, réalisée par Travaux du Midi (mandataire) et GTM Sud, filiales de VINCI Construction France, est le premier Immeuble de Grande Hauteur (IGH) de bureaux du projet des Quais d’Arenc et contribue au développement de la « Skyline » de la ville de Marseille et de la façade maritime de la cité phocéenne. Haute de 135 mètres la tour offre 35 000 m² de bureaux répartis sur 31 niveaux et bénéficie d’une vue mer imprenable. Elle accueille également cinq commerces en pied d’immeuble, un restaurant inter-entreprises, une conciergerie, une crèche de 26 berceaux, une salle de fitness et un parking souterrain de 350 places.

L’édification du bâtiment est une véritable prouesse architecturale et technique de part notamment l’utilisation de Béton Fibré à Ultra-Hautes Performances (BFUHP) en façade afin de rendre étanche à l’air et à l’eau cette tour de grande hauteur située face à la mer, une première mondiale. La Marseillaise est habillée d’une façade vitrée de 16 000 m², parée de de 4 184 éléments, dont 3 818 brise-soleil et allèges multicolores, préfabriqués en BFUHP dans l’usine de Méditerranée Préfabrication, filiale de VINCI Construction France, à Marignane.

En savoir +

Lire également :

Focus sur l’immobilier de bureaux en Ile-de-France @CushwakeFrance

Source : Cushman and Wakefield

Cushman and Wakefield révèlent les chiffres clés de l’immobilier de bureaux en Ile-de-France des 3 premiers trimestre 2018. Regardez la vidéo ci-dessous…

La 2ème couronne affiche la progression la plus forte (+25%) de son volume de transactions avec un taux de vacance comparable à celui de l’Île-de-France : 5,3% . Les valeurs de seconde main frémissent …

Confirmation de la bonne dynamique de la Première couronne avec une croissance de 11% des volumes placés, en tout 263 500 m², et trois transactions de grand gabarit. Les disponibilités immédiates sont encore importantes mais l’offre neuve se raréfie, et les chantiers de bureaux sont encore limités. On attend donc une progression des valeurs, essentiellement au sud.

 A la Défense, le retour des grands mouvements dope le chiffre de la demande placée qui frôle les 120 000 m², en hausse de 18% en un an. Le fait remarquable est celui de la vacance :  moins de 5% aujourd’hui …un record historique. Les valeurs de transactions se rapprochent des 500 € pour le neuf , et dépassent les 400 € pour le seconde main.

La suite ici

Lire également :

Covivio : l’activité locative en hausse au 3e trimestre @covivio_

Source : Covivio

Covivio, anciennement Foncière des régions, a dévoilé ses résultats du 3e trimestre 2018 et présente une croissance locative soutenue. 

Covivio2

Des marchés locatifs bien orientés
– Bureaux: forte activité locative à Paris et Milan
– Résidentiel allemand: un marché structurellement bien orienté
– Hôtels: poursuite de la dynamique de croissance en Europe et plus particulièrement en France

Une croissance locative soutenue, +2,9% à périmètre constant à fin septembre
– 772 M€ de revenus à 100% et 461 M€ Part du Groupe, en hausse de 5,6% sur un an
– Hausse des revenus de 2,9% à périmètre constant sur les activités stratégiques
– Bureaux: progression de 2,3% à périmètre constant en France et 1,5% en Italie (+2,2% à Milan)
– Résidentiel: poursuite de la bonne dynamique locative à +4,2%
– Hôtels: accélération de la croissance à 3,8% grâce au gain de 6,3% sur les loyers variables

En savoir plus sur l’activité de Covivio au 3e trimestre

Lire également :