Archives du blog

Extension du Port de Calais : le plus grand chantier d’Europe @BureauVeritasFr

Source : le Mag Bureau Veritas

Le chantier peut accueillir jusqu’à 500 personnes, ainsi qu’une cinquantaine de grues et d’engins

Avec un terre-plein côtier de 65 hectares, et 500 ouvriers présents sur le site, le projet Calais Port 2015 est un chantier extrêmement complexe, que Bureau Veritas Construction accompagne depuis ses débuts.

Une digue de 3 kilomètres de long, un bassin de 110 hectares, un terre-plein sur l’eau de 45 hectares, ainsi que trois nouveaux postes de ferries, 65 hectares de plateformes et une vingtaine de bâtiments. C’est l’ambitieux programme du projet d’extension du port de Calais. Avec un budget de 675 millions d’euros, le projet Calais Port 2015 est actuellement le plus grand chantier portuaire en Europe.

Un terre-plein littoral

« L’objectif du chantier était d’agrandir le port… alors qu’il est coincé entre la ville d’un côté, une zone naturelle protégée et une zone industrielle de l’autre », explique Laurent Devulder, directeur général adjoint du projet Calais Port 2015 pour la Société des ports du détroit (SPD), le maître d’ouvrage du chantier.

La solution qui a été trouvée : bâtir un terre-plein littoral, c’est-à-dire un espace gagné sur la mer. « Si cette technique est couramment utilisée  en Belgique ou aux Pays-Bas, elle est plus rare en France », analyse Laurent Devulder. La Société des ports du détroit s’est fait accompagner par les experts de Bureau Veritas  Construction dès la conception du port.

Source : bureau VERITAS

Téléphérique : une révolution pour la circulation en ville? @BureauVeritasFr

Téléphérique urbain : le transport qui révolutionne la circulation en ville

Il ne monopolise pas la voirie et franchit facilement les obstacles naturels

Adaptable et peu encombrant, le téléphérique urbain séduit les villes du monde entier. Nos experts font le point sur ce nouveau mode de transport.
Source : BUREAU VERITAS 


Et si la solution pour décongestionner les villes se trouvait dans les stations de ski ? L’hypothèse peut sembler farfelue mais le téléphérique urbain est en fait une solution pleine d’atouts. 

«Grâce à ses cabines qui survolent le sol, le téléphérique ne monopolise pas la voirie et peut facilement franchir des obstacles tels que des fleuves ou des collines», explique Bruno Antoine, chef de service chez Bureau Veritas Construction. 

Sa mise en place est par ailleurs plus simple, plus rapide et moins chère que des infrastructures telles que le métro (qui nécessite souvent le creusement de tunnels etc.). 

Bien situé, le téléphérique peut même se transformer en une vraie attraction touristique ! 
Londres et New York ont déjà dit oui

La preuve ? De plus en plus de villes se laissent séduire par ce mode de transport. Mis en service en 2003, le téléphérique de Medellin est désormais emprunté chaque jour par 45 000 Colombiens. 

A New-York, depuis 2010, ce mode de transport original raccorde Roosevelt Island à Manhattan. Et depuis 2012, les Londoniens l’utilisent pour traverser la Tamise.
En France aussi la tendance s’affirme ces dernières années: Toulouse, Orléans, Brest, Grenoble… la liste de villes ayant lancé des projets de téléphérique urbain s’allonge. Ce mouvement a d’ailleurs été encouragé par les pouvoirs publics via la levée de l’interdiction de survol de zones habitées qui a longtemps fait obstacle au développement de tels projets. Mais si la mise en place de telles infrastructures a été facilitée, ces projets d’envergure demeurent complexes. La société Bureau Veritas Construction, en charge des missions de contrôle technique sur le chantier toulousain, et des missions de CSPS sur le programme orléanais, a donc mobilisé en interne des experts de ces sujets pour mener à bien ses missions.

En savoir plus 

Les drones vont-ils révolutionner l’immobilier ? Alliance @Parrot & @BureauVeritasFr

Communiqué de presse – Drones : Parrot et Bureau Veritas s’allient sur le marché professionnel
Source : Bureau Veritas


Drones : Parrot et Bureau Veritas s’allient sur le marché professionnel 
Après avoir révolutionné les loisirs, les drones vont révolutionner l’immobilier, le BTP, l’énergie… 

Dans ces secteurs, les capacités techniques du drone en font un outil de collecte de data précieux. 

Parrot Air Support et Bureau Veritas s’allient pour proposer un service clé-en-main d’inspection par drone.

Henri Seydoux (PDG de Parrot) et Laurent Bermejo (DG France de Bureau Veritas) dévoilent les dernières innovations et les missions les plus étonnantes.

LES CAPACITÉS TECHNIQUES DES DRONES SE SONT BEAUCOUP AMELIORÉES

En quelques années, le poids des drones a fondu, leur puissance a augmenté, leur maniabilité et leur autonomie ont beaucoup progressé… Les drones peuvent voler près de 60 minutes, jusqu’à 80km/h, s’approcher d’un mur à moins d’un mètre, rester en vol stationnaire malgré un vent de force 8, etc. Ils embarquent désormais de nombreux capteurs, des caméras HD jusqu’à 40 millions de pixels, des capteurs multi-spectraux, des caméras 360°…

Après l’agriculture, un deuxième grand métier s’ouvre aux drones professionnels : la construction et l’exploitation d’infrastructures. Dans l’immobilier, l’industrie, les réseaux de transports ou d’électricité, la pétrochimie, etc. la technologie du drone permet d’intervenir dans des endroits inaccessibles, dangereux, ou très étendus. Avec un gain de temps, de coûts, d’efficacité et de précision. 
PARROT AIR SUPPORT ET BUREAU VERITAS S’ALLIENT DANS LES DRONES PROFESSIONNELS… en savoir plus…