Archives du blog

Le prix immobilier à Brest frôle les 2 000 €/m² @SeLoger

Source : Se Loger

Alors que la tendance générale est à la stabilisation, voilà que les prix des logements brestois passent la démultipliée. Dans la cité du Ponant, acheter son bien immobilier coûte 11,6 % plus cher qu’il y a un an.  

Nouveau coup de tonnerre à Brest ! Depuis la fin du mois de mai dernier, la hausse annuelle du prix de l’immobilier brestois ne retombe pas en-dessous des 10 %. En cette rentrée immobilière 2019, le prix au m² à Brest enregistre ainsi 11,6 % d’augmentation. Avec Rennes, Brest est d’ailleurs la seule grande ville à « connaître encore une hausse des prix à deux chiffres » constate Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Nul doute qu’en raccourcissant la distance qui sépare Paris de Brest, la mise en place de la LGV a joué un rôle de premier plan dans le regain d’attractivité dont fait actuellement l’objet le chef-lieu du département du Finistère.

En savoir plus…

Brest Métropole : découvrez les 17 grands projets d’aménagement @BrestFr

Source : Brest Métropole

La Métropole de Brest évolue en permanence afin d’améliorer le cadre de vie de ses habitants. Quels sont les grands projets d’aménagement sur le territoire de Brest Métropole ? Découvrez la liste des 17 projets en cours ! 

Résultat de recherche d'images pour "brest métropole logo"

– Kerarmerrien, un nouveau quartier à Plouzané
À l’ouest de Brest, sur le territoire de la commune de Plouzané, le projet d’urbanisation des secteurs de Kerarmerrien, Kerrarouz et Penhoat, d’une superficie d’environ 40 hectares, vise à proposer une nouvelle offre résidentielle dans une commune en forte croissance démographique.

– Projet de renouvellement urbain du secteur Saint-Marc Tunisie Verdun
Le projet de renouvellement urbain du secteur Saint-Marc Tunisie Verdun vise à proposer une nouvelle offre résidentielle et à doter le quartier de nouveaux espaces publics participant à la qualité de son cadre de vie et à son attractivité.

– Projet urbain du Haut de Jaurès
Le projet urbain du Haut de Jaurès est un projet fédérateur construit avec les usagers. Brest métropole se mobilise en faveur de l’attractivité résidentielle, économique et de l’aménagement du cadre de vie par le déploiement de dispositifs, d’aides financières et techniques, et d’un plan stratégique d’actions sur l’espace public.

– La place de la Liberté : une fonction métropolitaine qui s’incarne
Théâtre de manifestations festives et revendicatives, lieu de déambulation, lien entre les rues de Siam et de Jean Jaurès… la place de la Liberté à Brest, 20 ans après sa transformation, va continuer de s’adapter aux usages d’aujourd’hui avec une intervention pour améliorer certains espaces au regard de leurs usages. Etre sur la place de la Liberté signifie avoir la possibilité d’y retrouver ses amis, de déjeuner, de jouer, de travailler, de lire ou de se détendre.

Lire la suite

Brest : le prix de l’immobilier s’emballe mais reste abordable @SeLoger

Le prix de son immobilier s’emballe mais Brest reste abordable

Source : Se Loger

Faut-il y voir l’effet conjugué de la ténuité des taux d’intérêt, de l’attractivité exponentielle des villes du littoral atlantique, de l’effet LGV qui rapproche la cité du Ponant der la capitale (3h25 de train les séparent désormais) et de prix immobiliers accessibles ? Toujours est-il qu’à Brest, la demande de logements progresse fortement (+ 34,3 % / Source : SeLoger) et entraîne le prix de l’immobilier dans son sillage. Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix du m² à Brest augmente ainsi de 10,6 % sur les douze derniers mois pour avoisiner 1 931 € du m². « Sur Brest, dans l’ancien, la demande est supérieure à l’offre » constate Julie Le Roux, mandataire immobilier indépendant IAD et spécialiste du marché brestois qui situe le prix médian « entre 1 400 et 1 500 € du m² ».

Bon à savoir

À Brest, le prix immobilier progresse de 10,6 % sur l’année (Source : LPI-SeLoger).

Les acquéreurs ciblent les petites surfaces en centre-ville

En savoir plus

Nouvel incubateur de services publics numériques @regionbretagne

  Source : Région Bretagne

La Région Bretagne a inauguré ce 1er avril son tout nouvel incubateur de services publics numériques : le Ti Kub qui accueillera, progressivement les idées et les projets de celles et ceux (agents des services publics, usagers ou experts), qui veulent collectivement faire progresser les services publics par la voie du numérique.

Pour le Président de Région Loïg Chesnais-Girard, “Avec le Ti Kub, notre volonté est de favoriser l’échange et la collaboration entre les agents de la Région, mais aussi avec les autres services publics bretons, des usagers et des experts extérieurs, avec un objectif en tête : l’amélioration continue du service public et la relation renouvelée aux usagers.”

…lire la suite…

CHRU de Brest : un bilan 2018 très positif @BrestFr

Source : Brest Métropole

Le CHRU de Brest confirme cette année son rôle d’établissement d’excellence en étant au-dessus de la moyenne nationale des CHR et CHU, avec une hausse de son activité en 2018.

Brest.fr (Retour à la page d'accueil)

Bilan global positif
Le bilan est d’ailleurs plutôt encourageant avec un résultat positif, prévu à 5 millions d’euros, sur un budget à l’équilibre de 600 millions d’euros.
Pour la direction du CHRU, cette belle santé s’explique par des années d’efforts, qui se poursuivent : « Dans cette réussite, on ne peut que rendre hommage à l’ensemble du personnel qui a su trouver des solutions », note Philippe El Saïr. « Depuis 5 ans, notre activité a affiché des résultats supérieurs à la moyenne nationale des CHU. Nous avons notamment beaucoup travaillé sur la maîtrise des charges, et la politique d’achat. La réorganisation a aussi permis de développer l’ambulatoire (soins sans hospitalisation, ndlr), où nous avions un réel retard », poursuit-il.

Innovation
La politique de soutien à l’innovation est aussi payante : en 2018, les équipes de recherche du CHRU de Brest ont récolté quelque 5 millions d’euros de subventions (contre 2, 5 millions en 2017), se plaçant ainsi en 4è position nationale en la matière. « La qualité d’un établissement ne dépend pas de sa taille, et nous en sommes la preuve. Ici, nous avons de vraies filières d’excellence, comme la prise en charge des grands prématurés par le programme Nidcap, pour laquelle nous sommes leaders au niveau européen ». La récente mise en œuvre en première mondiale, d’un équipement de pet scan numérique témoigne aussi des compétences d’excellence brestoises.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :