Archives du blog

Pinel Breton : Lamotte mène une approche territoriale @GroupeLamotte

Sources : Groupe Lamotte, et Esperluette & Associées

Dans le cadre de la loi de Finances 2020, le Conseil constitutionnel a validé l’expérimentation en Bretagne du dispositif « Pinel » afin de l’adapter aux enjeux du territoire. Il s’agit ici du premier dispositif régional qui répond aux enjeux locatifs. Cette particularité bretonne a pour objectif d’améliorer ce dispositif d’aide à l’investissement locatif, en le corrélant au développement des villes bretonnes. Ainsi, certains quartiers de villes comme Brest, Vannes ou Lorient sont de nouveau éligibles au Pinel. Acteur engagé du développement du territoire, Lamotte est présent depuis longtemps sur ces territoires. Le Groupe familial breton s’associe donc pleinement à ce dispositif avec ses programmes en cours, confortant ainsi sa position stratégique sur ces zones.

Consulter le communiqué de presse

Icade Promotion et Groupe DUVAL : un projet mixte de 19600 m² à Brest @Icade_Officiel @groupe_duval

Source : Icade

Le groupement composé d’Icade Promotion et du Groupe DUVAL a été désigné lauréat de l’appel à opérateurs pour l’aménagement du secteur Courbet-Cerdan-République situé au centre-ville de Brest, entre la rue Jean Jaurès et la gare SNCF, dans le cadre de la cession d’un foncier de près de 1,35 hectares comprenant la salle Marcel Cerdan, le gymnase Courbet, le patronage Saint-Michel et l’école de la République.

Avec l’acquisition de ce foncier non aménagé, le groupement a pour ambition de développer un nouveau quartier convivial et familial, en réalisant un projet multifonctionnel et intergénérationnel composé de logements, de commerces et de bureaux pour près de 19 600 m² de surface de plancher.

Découvrir le projet

Découvrez les opportunités des métropoles du Grand Ouest au SIMI @investnantesSN @salonsimi

Source : Loire – Bretagne

Les métropoles du Grand Ouest seront présentes au Salon de l’immobilier d’entreprise, le SIMI. Rendez-vous à Paris Porte Maillot, au Palais des Congrès, du 11 au 13 décembre, afin de découvrir les opportunités d’affaires et les nouveaux projets des métropoles de l’Ouest (Angers, Nantes, Saint Nazaire, Brest, Rennes) sur le stand B78 !

Découvrez le programme

Lire aussi :

Brest, Nantes, Angers… le prix immobilier en forte hausse dans les villes de l’Ouest @SeLoger

Source : Se Loger

Boostés par un marché immobilier sous haute tension et une offre qui se raréfie, les prix des logements progressent fortement le long de la côte atlantique. À l’échelle du pays, si les prix reculent sur les trois derniers mois, sur l’année, ils augmentent encore.

Avis de hausse sur le prix immobilier dans l’ouest de la France

Faut-il y voir la conséquence de l’effet LGV (Ligne à Grande Vitesse) qui les a considérablement rapprochées de la capitale, toujours est-il que les villes de l’ouest de la France enregistrent une très forte poussée du prix de leur immobilier ancien. Jugez plutôt, le prix immobilier à Brest enregistre 10,9 % de hausse annuelle pour atteindre 1 965 € du m². Sur l’année, la cote de l’immobilier à Nantes et à Angers augmentent respectivement de 7,9 % et de 11,5 % et à Saint-Nazaire, le baromètre LPI-SeLoger nous apprend que la montée du prix de l’immobilier se renforce très nettement, avec un gain annuel de 12,8 %. Devenir propriétaire d’un bien dans celle qui fut surnommée la Petite Californie Bretonne coûte désormais 2 440 € du m².

En savoir plus

Le prix immobilier à Brest frôle les 2 000 €/m² @SeLoger

Source : Se Loger

Alors que la tendance générale est à la stabilisation, voilà que les prix des logements brestois passent la démultipliée. Dans la cité du Ponant, acheter son bien immobilier coûte 11,6 % plus cher qu’il y a un an.  

Nouveau coup de tonnerre à Brest ! Depuis la fin du mois de mai dernier, la hausse annuelle du prix de l’immobilier brestois ne retombe pas en-dessous des 10 %. En cette rentrée immobilière 2019, le prix au m² à Brest enregistre ainsi 11,6 % d’augmentation. Avec Rennes, Brest est d’ailleurs la seule grande ville à « connaître encore une hausse des prix à deux chiffres » constate Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Nul doute qu’en raccourcissant la distance qui sépare Paris de Brest, la mise en place de la LGV a joué un rôle de premier plan dans le regain d’attractivité dont fait actuellement l’objet le chef-lieu du département du Finistère.

En savoir plus…