Archives du blog

Martial Desruelles, nouveau DG de Linkcity France @LinkCity @Bouygues_C

Source : Linkcity

Martial Desruelles, anciennement Directeur Général de Linkcity Ile-de-France, a été nommé Directeur Général de Linkcity France.

linkcity-e1552384649219.jpg

« Martial Desruelles est un grand professionnel du développement immobilier ; il a une parfait connaissance des équipes Linkcity et des modes de fonctionnement, tant en Régions qu’en Ile-de-France. J’ai une grande confiance dans les équipes en place et suis certain que celle nouvelle organisation sera source de synergies et de simplicité pour nos clients », commente Bernard Mounier, directeur général délégué de Bouygues Construction en charge de Bouygues Bâtiment France Europe.

Gérard Lodetti est nommé directeur général délégué, il est en charge de la direction des projets urbains. Il assure également la coordination des Relations Grands Comptes de la société. Stéphane Slama-Royer est nommé directeur général délégué, en charge de la direction logements et multiproduits en Ile-de-France. Il s’appuiera sur David Marquet, directeur général adjoint en charge de la direction des programmes, et sur Raphaël Dreux, directeur délégué, en charge de la direction du développement. En mission transverse du Groupe, il pilote également le comité logements de Bouygues Construction sur toute la France.

Pour plus d’informations, consulter le communique de presse…

Lire aussi :

Linkcity : Marie-Eve RAUX-SCHMITT rejoint la direction de l’immobilier d’entreprise Ile-de-France@LinkCity @LinkCity

Source : Linkcity

Marie-Eve Raux-Schmitt rejoint Caroline Vaubourgoin à la direction de l’immobilier d’entreprise Ile-de-France de Linkcity, filiale de Bouygues Construction, en tant que directrice du développement. 

Sa direction est en charge du développement et de la réalisation de l’ensemble des projets tertiaires en matière de bureaux, de logistique, d’activité, d’enseignement, de data centers, d’équipements privés et de tous projets spéciaux, ainsi que les opérations multi-produits à dominante tertiaire.

« Forte de 20 ans d’expérience en immobilier qui lui ont permis d’acquérir une solide expertise en développement et gestion opérationnelle de projets majeurs, Marie-Eve apporte aux équipes de Linkcity sa connaissance de la région francilienne pour le développement de nouvelles opérations tertiaires » commente Caroline Vaubourgoin, directrice générale adjointe, en charge de l’immobilier d’entreprise en Ile-de-France de Linkcity.
Marie-Eve Raux-Schmitt débute sa carrière chez Bouygues Immobilier sur des projets emblématiques comme Cœur Défense et les Innovatis à Saint Denis. En 2004, elle rejoint Icade où elle assure différentes fonctions dont celle de directeur des opérations au sein d’Icade Promotion Tertiaire.

>>>> Plus d’informations ici…

Lire aussi :

5 usages innovants du BIM @groupeBouygues

   Source : Blog de Bouygues Construction

Le BIM pour un chantier maîtrisé

Le Centre de Recherche Cosmétiques L’Oréal a déjà vu sortir de terre plusieurs bâtiments de Laboratoires (L1, L2, L3….). Ce nouveau projet « L6 » s’inscrit dans la volonté de rassembler des équipes de chercheurs sur le campus, et a été co-construit avec eux, grâce au BIM et à la réalité virtuelle.
Le bâtiment, 5300 m², a été livré en juin 2018. Il s’organise en R+3 avec un sous-sol dédié aux équipements techniques. Il est relié via une galerie souterraine et une galerie aérienne au L4 voisin. La toiture accueille une terrasse pourvue de panneaux photovoltaïques. Le projet a été conçu de manière à assurer une modularité et une flexibilité d’usage pour les équipes entrantes, et permettre à long terme un usage évolutif des locaux, intégrant éventuellement des fonctions différentes. Bouygues Energies & Services a réalisé les lots Climatisation, ventilation, fluides spéciaux et plomberie.

…lire la suite…

Bouygues Construction prend le chemin de l’intelligence artificielle @groupeBouygues @VillaniCedric ‏

Source : Bouygues Construction

Cédric Vilani, député La République en marche (LREM) de l’Essonne, publie un document de référence sur l’intelligence artificielle. La note donne notamment quelques indications sur les conséquences du développement de l’intelligence artificielle dans le secteur de la construction. Alors, chez Bouygues construction, sommes-nous prêts ?

…lire la suite…

#Habitat : comment vivrons-nous demain ? @Bouygues_C

Source : Blog de Bouygues Construction

Zoom sur l’habitat de demain

Les logements accueillent désormais des familles dont la géométrie peut varier sur des cycles de plus en plus courts. Ces évolutions sociologiques contribuent à la baisse de la taille moyenne des ménages depuis plusieurs décennies. Pour autant, la recherche d’espace est, elle, toujours forte.

Si les nouveaux projets de logements tendent à proposer des façades de plus en plus recherchées et des dispositifs techniques de plus en plus sophistiqués, l’intérieur des logements reste encore souvent très standardisé. Logement modulable, flexible, évolutif : les termes ne manquent pas pour désigner une diversité de nouveaux modèles qui cherchent à faire bouger les lignes de l’habitat.

La « pièce en plus » est la solution la plus régulièrement citée lorsqu’il s’agit de répondre à des attentes liées à l’évolution du groupe domestique (arrivée d’un nouvel enfant, etc.), à une volonté de plus grand confort (bibliothèque, salle de jeux, etc.) ou à des besoins plus ponctuels (hébergement d’amis, de famille, etc.). Mais la pièce en plus se heurte souvent à la réalité économique : un budget des ménages trop restreint pour acquérir ou louer ces mètres carrés supplémentaires. Des déclinaisons de la « pièce en plus » sont possibles et destinées à rendre le coût supportable pour les habitants : sa mutualisation entre plusieurs ménages au sein d’une résidence pour partager les frais. L’usage peut être tant collectif qu’individuel

Autre solution : « la pièce en plus «pluggée» à la demande ». La petite pièce est pluggée sur la façade d’un immeuble à l’aide de câbles d’acier accrochés au toit et positionnée en face d’une fenêtre d’appartement, qui fait alors office de porte d’entrée dans la pièce. L’avantage : pouvoir être installée à n’importe quel moment et non dès la conception du bâtiment.

Enfin, « la pièce en plus à louer » : un espace de vie annexe à l’appartement principal, pourvu d’une salle de bains et de WC, mais aussi d’une entrée depuis le palier qui permet de le rendre totalement autonome. De multiples configurations sont alors envisageables : accueil d’un proche, espace de télétravail ou encore location à un tiers afin d’en tirer un revenu qui aidera à financer l’appartement principal

…lire la suite…