Archives du blog

Action Logement dévoile un bilan de 83,4 Md€ ! @ActionLogement

Source : Action Logement

Le groupe Action Logement, acteur référent du logement social en France, annonce la première publication de ses comptes consolidés pour l’année 2018, et révèle un bilan consolidé de 83,4 milliards d’euros.

action-logement-352542

Au 31 décembre 2018, le bilan consolidé du Groupe s’élève à plus de 83,4 milliards d’euros, dont 55,2 milliards d’euros de patrimoine immobilier. En termes de financement, le Groupe porte à son actif 10,7 milliards d’euros d’encours de crédits, dont 6,6 milliards aux personnes morales et 4,1 milliards d’euros aux personnes physiques.

La première consolidation des comptes de l’ensemble des entités auparavant dispersées, présente une trésorerie de 8,3 milliards d’euros, permettant de déployer les projets d’envergures annoncés en 2019, notamment dans le cadre du Plan d’Investissement Volontaire.

Le Groupe bénéficie d’un faible niveau d’endettement à son passif : 35 milliards d’euros d’emprunts bancaires au regard de 33 milliards d’euros de capitaux propres totaux. En 2018, le Groupe réalise 1,145 milliard d’euros de résultat net part du Groupe dont 450 millions pour l’activité de services et 650 millions pour l’activité immobilier.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

ICF Habitat : retour sur les réalisations phares de 2018 @icfhabitat

Source : ICF Habitat

Dans une année décisive pour le logement social, dont le paysage est impacté par les premières applications des récentes évolutions réglementaires, ICF Habitat renforce sa détermination, sa créativité et sa performance pour regarder l’avenir avec confiance.
Retour sur les réalisations phares de 2018 du bailleur et focus sur son ambition.

icf habitat

Développement : entre complexité et optimisme
ICF Habitat a maintenu un niveau d’investissement élevé en 2018 (206 millions d’euros), malgré une perte de près de 33 millions d’euros liées aux récentes mesures des lois de finances et de la loi Elan. Cet investissement a été principalement dédié à la rénovation du patrimoine (1 232 logements réhabilités) et à la qualité de vie des habitants. Après des années de développement soutenu, la livraison de logements neufs a quelque peu marqué le pas (890 logements livrés), mais ICF Habitat affiche une ambition forte pour les années à venir. Malgré un contexte réglementaire et environnemental qui reste incertain (paupérisation d’une partie des locataires, diminution des recettes locatives, des aides et des subventions publiques…), le Groupe peut en effet compter sur un atout important : une assise et une santé financières solides, grâce notamment à une bonne capacité d’autofinancement, aux produits de cessions en zone détendue et à la diminution des frais de gestion. Le Groupe a ainsi obtenu plus de 1500 agréments pour l’année 2019 et est en capacité de mettre en service 18 000 logements neufs et 17 000 logements rénovés au cours des dix prochaines années.

Innovations et avancées
– Développer leur offre vers tous les publics
– Répondre aux besoins diversifiés de logements
16 octobre 2018, une date importante pour la foncière Vesta créée par ICF Habitat : les partenaires sélectionnés à l’issue d’un appel d’offres ont signé un pacte d’actionnaires et s’allient au Groupe ICF Habitat pour investir massivement dans l’entretien et le développement du parc de logements à loyers libres. ICF Habitat Novedis, désormais recentrée sur l’activité d’administration de biens, assure la gestion des 4 000 logements de la foncière par voie de mandat.
Même réflexion sur le logement intermédiaire : parce que les besoins sont croissants (notamment en Ile-de-France et sur quelques secteurs ciblés en province où passer du logement social au logement libre requiert un effort trop important pour les locataires), ICF Habitat étudie l’opportunité de créer une filiale dédiée au sein du Groupe.

Lire la suite

Harmonie Mutuelle : retrouvez les temps forts de 2018 en vidéo @hmutuelle

Source : Harmonie Mutuelle

Lors de son Assemblée Générale, Harmonie Mutuelle a dressé un bilan très positif de l’année 2018, et de sa stratégie « Horizon 2020 ».
Découvrez en vidéo tous les temps forts qui ont marqué l’année 2018…

 Quelques chiffres clés de 2018 :
– Plus de 4,6 millions de personnes protégées (dont 57% en contrat collectif)
– Près de 360 000 bénéficiaires de l’ACS et de la CMU-C
– Près de 61 000 entreprises clientes
– 2 100 élus (en 2019)
– 4 445 collaborateurs
– 2,5 milliards d’euros HT de cotisations santé
– 56,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en prévoyance (+8%)
– 1,4 milliard d’euros (+ 20 M€) de fonds propres et 2,2 milliards d’euros (selon
Solvabilité 2)
– Ratio de solvabilité : 318% (selon Solvabilité 2)

Pour plus de détails, consultez le rapport annuel 2018

Lire aussi :

Programme Action Cœur de Ville : quel bilan et quelles évolutions ? @CGET_gouv

Source : CGET

Le 4 juin dernier, le Conseil d’orientation du programme Action Cœur de Ville, s’est réuni afin de dresser un premier bilan du programme de revitalisation des villes moyennes et d’annoncer les nouveaux partenariats et services.

cget

Quelques enseignements :
– le programme débute sa phase opérationnelle suite à la signature de l’ensemble des 222 conventions cadres ;
– la problématique des villes moyennes est, aujourd’hui, entendue par les acteurs économiques qui s’en emparent au quotidien ;
– les partenaires financeurs sont à l’œuvre pour que les projets issus des territoires se fassent.

« Bien du chemin a été parcouru depuis un an. Les 222 conventions cadres ont été signées, les diagnostics ont été réalisés, les premières actions mâtures ont été engagées. De plus, la démarche « Réinventons nos Cœurs de Ville » a été lancée avec un grand succès et, surtout, de nouvelles mesures d’enrichissement ont été identifiées et concrétisées. » Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

Plus de partenaires, plus de services
Lancé en mars 2018, le programme Action Cœur de Ville – qui concerne 222 villes moyennes (voir la carte interactive) – s’enrichit. Animé par l’État et les collectivités avec des acteurs publics et privés, et coordonné par le CGET, le programme compte désormais de nouveaux partenaires et services :
– le Conservatoire national des arts et métiers, qui ouvrira 75 centres de formation dans des villes d’Action Cœur de Ville (lire notre article sur l’appel à manifestation d’intérêt du Cnam) ;
– la Siagi, société de caution aux entreprises artisanales et commerces de proximité, qui apporte une garantie bancaire aux petits porteurs de projets locaux ;
– Val’hor, organisme interprofessionnel, qui fera bénéficier de son expertise en matière d’horticulture et de paysagisme dans les villes moyennes.

En savoir plus…

Lire également :

Santé et Innovation : connaissez-vous les actions de Bpifrance ? @Bpifrance

    Source : BPI France

Quel a été le top 3 des régions concentrant les projets du secteur de la Santé (en aides à l’innovation) en 2018 ?

Bpifrance accompagne, finance et investit dans les entreprises qui innovent dans le secteur de la santé. Alors, testez vos connaissances et découvrez les projets que Bpifrance a soutenus en 2018 avec ce quiz ! 

Et si on parlait un peu santé ? Diagnostic-biomarqueurs, développement thérapeutique, prothèses, e-santé, dispositifs de thérapie… les innovations de la filière santé foisonnent. D’ailleurs, saviez-vous que grâce à Bpifrance, 503 entreprises ont bénéficié de 158 M€ d’aides à l’innovation en 2018 ?
Alors, si on en profitait pour vous faire un récap’ des actions de Bpifrance en 2018 !