Archives du blog

Benoist Apparu présente les perspectives de développement d’In’li sur Radio Immo @benoistapparu @inli_officiel @radioimmo @ActionLogement

Source : Radio Immo

La conférence de presse d’In’li, filiale d’Action Logement, s’est tenue le 19 février afin de faire le bilan de l’année 2018 et présenter les différents objectifs de construction de logements intermédiaires pour 2019. 

Suite à cette conférence de presse, Benoist Apparu, Président du directoire d’Inli, a été interrogé au micro de Radio Immo afin d’exposer les perspectives de développement d’Inli en termes d’innovation, de partenariats…

Pour écouter l’interview de Benoist Apparu, cliquez sur l’image ci-dessous :

Radio Immo Benoist Apparu

Pour en savoir davantage sur l’entreprise In’li, cliquez ici

Lire aussi :

Benoist Apparu, Président d’In’Li, sa vision du logement @benoistapparu @inli_officiel @ActionLogement @radioimmo

Source : Radio Immo

Benoist Apparu, Président d’In’Li, la filiale d’Action Logement spécialisée dans le logement intermédiaire, était présent à l’Université d’Été du Medef 2018 pour partager sa vision du logement intermédiaire. 

Voici un extrait de son intervention sur le plateau de Radio Immo :
« Le logement intermédiaire ? Pour les gens qui n’ont pas assez d’argent pour bien se loger dans le privé, et qui en ont trop pour aller dans le social »

Cliquez ici pour accéder à l’interview intégrale

Micro-Logements : tout savoir sur la taxe Apparu @pap_fr

Source : PAP

Si vous proposez des loyers élevés pour des logements de petite surface, soit inférieur à 14m², vous aura la taxe « Apparu » à payer. En 2018, les logements concernés par cette taxe sont ceux ayant un loyer un mensuel hors charges excédant 41.95€ par mètre carré.

pap

Les loyers perçus depuis le 1er janvier 2012 peuvent être frappés par la taxe annuelle sur les loyers élevés des logements de petite surface, dite « taxe sur les micro-logements » ou plus simplement « Taxe Apparu », du nom du secrétaire d’État chargé du Logement et de l’Urbanisme de l’époque.
Cette taxe concerne les propriétaires bailleurs qui louent des logements :
d’une superficie inférieure ou égale à 14m² ;
— loués vides ou meublés pour une durée minimale de neuf mois, c’est-à-dire les logements constituant la résidence principale du locataire. Les logements loués par des étudiants sont donc notamment visés ;
— situés dans une zone dite « tendue » (coût du loyer élevé, pénurie de logements). Ces communes sont définies comme étant celles de la zone  A (incluant la zone A bis) telle que fixée l’arrêté du 30 septembre 2014. Schématiquement, sont concernés : les logements situés à Paris et sa banlieue, dans les plus grandes villes, sur la Côte d’Azur et dans le Genevois français. 

Lorsque tous ces critères sont cumulativement réunis, le propriétaire bailleur est taxé si le loyer hors charges dépasse un certain montant fixé annuellement ; en 2018, le seuil est fixé à 41,95 € par mètre carré de surface habitable (contre 41,64 € en 2017).

En savoir plus sur la taxe Apparu

A lire aussi :

L’Anah la Cnav partenaires pour des logements adaptés au vieillissement


Au cours d’un déplacement à Orléans le 17 juin, en  présence de Benoist Apparu, secrétaire  d’Etat en charge du logement, Danièle Karniewicz, présidente de la Cnav et Dominique Braye, président de l’Anah, ont présenté leur partenariat destiné à renforcer les aides qu’ils apportent en faveur d’un maintien à domicile des propriétaires occupants modestes.

Télécharger le Communiqué de presse en PDF

Signature de la convention-cadre du protocole financier d’Euromediterranée 2

Jeudi 30 juin, dans les salons d’honneur de la préfecture de Région, en présence de Benoist Apparu, secrétaire d’état au logement, les partenaires publics de l’opération ont signé la convention-cadre du protocole financier de l’extension d’Euromediterranée (Euromediterranée 2)

Hugues Parant, préfet des Bouches du Rhône, préfet de la région PACA, Jean-Claude Gaudin, sénateur maire de Marseille, Eugène Caselli, Président de la Communauté Urbaine MPM, Michel Vauzelle, président de la région PACA et Jean-Noël Guérini, président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône se sont réunis pour signer cette convention-cadre qui engage l’ensemble des partenaires d’Euromediterranée sur la poursuite du projet urbain entre 2011 et 2030.

Etendu de 170 hectares au nord en 2007 par décret du premier ministre, Euromediterranée représente  480 hectares, soit la plus grande opération de rénovation urbaine en Europe. En 2009 elle a été labélisée EcoCITE suite au grenelle de l’environnement.

Guy Teissier précise que « dès sa création, l’opération d’intérêt national Euromediterranée a constitué une réponse aux enjeux du territoire, elle veut relever aujourd’hui le défi renouvelé de la métropole et de la nécessaire durabilité de ses actions de développement ».

Ce protocole financier fait suite à un concours international d’urbanisme lancé en 2008, remporté par l’équipe de François Leclerc, TER, Rémy Marciano, Jacques Sbriglio et SETEC en 2009. Lire la suite